L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les toilettes sèches

Les toilettes sèches sont des toilettes à compostage. Elles ne nécessitent pas d'eau et sont écologiques et économiques. Leur principe est simple : aux matières organiques sont additionnés des déchets végétaux de type terre, cendres, copeaux de bois ou encore paille, cela dans le but de créer un bon équilibre carbone-azote. Ainsi, les matières qui, dans des toilettes classiques, sont généralement évacuées vers les égouts pour être retraitées, seront avec les toilettes sèches recyclées comme compost (très bénéfique pour les diverses plantations du jardin).Une réalisation très simple


La réalisation de toilettes sèches est d'une simplicité enfantine. Il suffit en effet de fabriquer un caisson en bois suffisamment solide pour supporter le poids d'un corps, y poser par la suite une lunette et enfin installer un récipient au-dessous, pour recevoir les matières organiques.
Une précision à apporter tout de même : les toilettes sèches nécessitent un apport constant de déchets de végétaux secs. Après chaque utilisation, les matières organiques doivent en être recouvertes, et ce à hauteur de deux louches. A noter également que les toilettes sèches sont préférables lorsque l'on possède un jardin ou s'il y en un à disposition car il faut bien évidemment un endroit pour vidanger le seau quand celui-ci est plein.Simples, écologiques et économiques, les toilettes sèches ont tout pour plaire
L'indéniable intérêt des toilettes sèches est leur contribution écologique. Non seulement elles économisent l'eau mais elles créent de plus un compost bénéfique pour le sol. Leur utilisation est aussi simple que leur mise en place puisqu'elles ne nécessitent aucun matériau particulier. Les toilettes sèches ne demandent aucune installation de fosses septiques, pour les zones n'ayant pas de tout-à-l'égout. Enfin, elles peuvent être installées n'importe où (nul besoin de canalisation) et si l'équilibre azote-carbone est bien réalisé, les toilettes sèches ne dégagent aucune odeur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic