L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les maisons en béton de Georges Adilon

Par
,
le
Georges Adilon (1928-2009), peintre et plasticien français, a choisi l'architecture comme moyen d'expression ultime. Ses maisons, construites à partir des années 60, jouent avec la nature, la lumière, l'aménagement intérieur - et l'art, évidemment. Découverte d'un génie énigmatique de l'architecture.
Comme définir un personnage énigmatique et touche-à-tout comme Georges Adilon ? Peintre, plasticien, céramiste, et enfin architecte, comme une évidence dans la continuité de son travail d'artiste, Adilon (1928-2009) a sans cesse cherché de nouveaux moyens d'expression. L'ouvrage de Philippe Dufieux, Les maisons de Georges Adilon, revient sur les habitations qu'il a imaginées de 1960 à 1990, et sur sa conception unique de la création architecturale.
Dépouillées, surprenantes, conceptuelles, les maisons de Georges Adilon sont des œuvres d'art contemporain. "Sa démarche est celle d'un architecte moderne doublé d'un concepteur de formes atemporelles" écrit Catherine Grandin-Maurin, directrice du CAUE du Rhône, en introduction de l'ouvrage. Avec un œil d'artiste avant tout, Adilon transcende les codes de l'architecture, pour créer des habitations sans égales.
Des angles et des passages de lumière
Pour le peintre-architecte, "l'extérieur est le résultat de ce qui a été conçu à l'intérieur" de l'habitation. La construction est donc pensée "à l'envers", le bâtiment en fonction de l'aménagement intérieur, qu'il designe aussi. Pour sa maison de Brindas, dans le Rhône, Georges Adilon dessine dans le salon un coin de repos arrondi, avec un canapé courbe. Soit : la construction suivra les lignes imposées par cet espace, et la façade verra poindre une bulle sur sa surface...
L'artiste se passionne aussi pour la lumière et, là encore, les ouvertures qu'il imagine outrepassent les règles traditionnelles : rondes, allongées, immenses ou, au contraire, petites et multiples, prenant alors la forme de petits galets. La nature est probablement l'une des inspirations majeures de Georges Adilon, aussi bien pour la conception artistique que technique de l'habitation.
Maison Adilon à Brindas (Rhône)
Georges Adilon © Blaise AdilonMaison Adilon à Brindas (Rhône)
  Le béton s'avère, enfin, un allié pour traduire au mieux ses idées architecturales, y compris dans l'aménagement intérieur. Cheminées, rangements, assises se fondent ainsi dans le corps de la maison, avec une plasticité rare, créant un cocon de lumière visionnaire. Alors, Adilon, génial architecte incompris, ou artiste d'un confort simple ? Tout à la fois.
Les maisons de Georges Adilon - Projets et réalisations 1960-1990
Philippe Dufieux
Photographies Blaise Adilon
Edité par le Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement (CAUE) du Rhône
152 pages
Prix public indicatif : 20 €
www.caue69.fr
Découvrez, en pages suivantes, les maisons de Georges Adilon, photographiées par son fils Blaise.
Les maisons en béton de Georges Adilon

Les maisons de Georges Adilon - Maison Adilon

Les maisons de Georges Adilon - Maison Adilon - Georges Adilon
Les maisons de Georges Adilon - Maison Adilon - Georges Adilon © Blaise Adilon
Maison Adilon à Brindas (Rhône)
Adilon imagine cette maison en 1960 pour sa famille. C'est sa toute première construction. On y aperçoit les ouvertures en forme de galets.
Les maisons de Georges Adilon - Maison Adilon

Les maisons de Georges Adilon - Maison Adilon

Les maisons de Georges Adilon - Maison Adilon - Georges Adilon
Les maisons de Georges Adilon - Maison Adilon - Georges Adilon © Blaise Adilon
Maison Adilon à Brindas (Rhône)
La façade et la construction prennent leur forme en fonction de l'aménagement intérieur de l'habitation.
Les maisons de Georges Adilon - Maison Adilon

Les maisons de Georges Adilon - Maison H

Les maisons de Georges Adilon - Maison H - Georges Adilon
Les maisons de Georges Adilon - Maison H - Georges Adilon © Blaise Adilon
Maison H à Brindas (Rhône)
1972
Adilon poursuit sa réflexion sur l'espace intérieur.
Les maisons de Georges Adilon - Maison H

Les maisons de Georges Adilon - Maison D

Les maisons de Georges Adilon - Maison D - Georges Adilon
Les maisons de Georges Adilon - Maison D - Georges Adilon © Blaise Adilon
Maison D à Saint-Georges-d'Espéranche (Isère)
1972
Comme dans la construction précédente, le plan prend la forme d'un triangle, modifié en fonction des aménagements intérieurs.
Les maisons de Georges Adilon - Maison D

Les maisons de Georges Adilon - Maison J

Les maisons de Georges Adilon - Maison J - Georges Adilon
Les maisons de Georges Adilon - Maison J - Georges Adilon © Blaise Adilon
Maison J à Francheville-le-Haut (Rhône)
1977
La maison est articulée autour d'un patio, qui relie trois ailes, ici celle du salon et de la cuisine (au fond).
Les maisons de Georges Adilon - Maison J

Les maisons de Georges Adilon - Maison B

Les maisons de Georges Adilon - Maison B - Georges Adilon
Les maisons de Georges Adilon - Maison B - Georges Adilon © Blaise Adilon
Maison B à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (Rhône)
1978
Le terrain dénivelé impose à Adilon une maison sur trois niveaux, d'une complexité rare, dont le premier est une bibliothèque avec vue sur les paysages de Lyon.
Les maisons de Georges Adilon - Maison B

Les maisons de Georges Adilon - Maison T

Les maisons de Georges Adilon - Maison T - Georges Adilon
Les maisons de Georges Adilon - Maison T - Georges Adilon © Blaise Adilon
Maison T à Ecully (Rhône)
1982
Chaque pièce est pensée comme une alvéole dans le cocon qu'est la maison.
Les maisons de Georges Adilon - Maison T
Nous vous recommandons

Nichée au cœur d'une forêt allemande, entre verdure et cours d'eau, une maison transparente de 90 m2 s'accorde au paysage.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic