L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Découvrez l'état de vos sols avec l'opération "Plante ton slip" !

Par Céline Galoffre
,
le 7 janvier 2021
Découvrez l'état de vos sols avec l'opération "Plante ton slip" !
Découvrez l'état de vos sols avec l'opération "Plante ton slip" ! © Ademe
Enterrer un sous-vêtement blanc pour connaître l'état de santé de ses sols, c'est en substance ce que propose l'opération "Plante ton slip" lancée par l'Ademe. Comment procéder ? Quelles sont les étapes à respecter ? Mode d'emploi.
On pourrait croire une plaisanterie, mais il n'en est rien. L'opération "Plante ton slip" est très sérieuse. Son objectif ? Connaître la fertilité et observer la vie des sols (jardin, potager, surface agricole...). A l'origine de cette drôle de campagne, on trouve l'Ademe qui souhaite sensibiliser les Français à la qualité de leur terre. Cette initiative, qui vient du Canada, a dans un premier temps visé les agriculteurs avant de s'étendre au grand public.
En effet, l'organisation de la transition écologique rappelle que les pollutions, l'imperméabilisation et la bétonisation ainsi que l'érosion abîment progressivement les sols alors qu'il faut 300 à 500 ans pour constituer 1 cm de sol. Un bien précieux quand on sait que 60 % des sols mondiaux sont dégradés à des degrés divers et 11 hectares disparaissent toutes les 60 minutes en Europe à cause de l'expansion urbaine*.

Des slips grignotés, synonyme de bonne santé

Afin de se faire une idée de la qualité des sols qui nous entourent, l'Ademe invite les Français à enterrer un slip ou un tissu en coton, de le laisser durant deux mois avant de le déterrer. S'il ressort grignoté par les bêtes et autres organismes vivants (vers de terre, bactéries, champignons...) c'est que votre sol est en bonne santé. En revanche, s'il reste intact, votre sol manque de nutriments et n'est pas propice à l'activité biologique.
Un slip troué est donc signe de vitalité. En effet, les petits animaux mangent le tissu et le découpent en petits morceaux, ces derniers sont digérés et rejetés sous forme d'excréments. Ensuite, bactéries et champignons prennent le relais pour les détruire.
Afin d'avoir une cartographie de l'activité biologique des sols selon les zones géographiques, l'Ademe invite à prendre des photos et les partager sur cette carte interactive. De même, un hashtag #plantetonslip a été créé afin de communiquer sur les réseaux sociaux.
Et pour ceux qui disposent d'un jardin, si enterrer un slip est un moyen de tester la qualité de son sol, le compost issu des épluchures de légumes reste un ingrédient efficace dont les petits animaux sont friands. Une manière de nourrir et d'entretenir votre terre afin d'éviter qu'elle ne file du mauvais coton.
* Source Ademe
 
Mode d'emploi
Etape 1 : Plantez votre slip idéalement après les grands froids (à partir de fin mars)
Creusez un trou d'environ 15 centimètres de profondeur .
Placez-y à plat le slip blanc 100 % coton (idéalement bio), le mieux est d'en utiliser un avec un élastique non dégradable.
Rebouchez le trou en marquant l'emplacement avec un tuteur éventuellement.
Etape 2 : Deux mois plus tard, déterrez le slip - observer sa détérioration - rincez-le à l'eau claire, puis laissez-le sécher.
Etape 3 : Prenez une photo et postez-la sur le site
Source : Ademe
Découvrez l'état de vos sols avec l'opération "Plante ton slip" !
Articles qui devraient vous intéresser
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic