L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

L'hivernage d'une piscine

Par Propos recueillis par Aline Angosto
,
le 8 septembre 2008
Hivernage piscine - Waterair
Hivernage piscine - Waterair © Waterair
A partir du moment où les températures descendent, les piscines ne sont plus utilisées. Pour pouvoir en profiter l'été suivant, il faut penser à les protéger en hiver. Frédéric Chalot, responsable du centre d'appel chez Waterair, fabricant de piscines, explique quels sont les bons gestes à adopter pour réussir l'hivernage de sa piscine.
Maison à Part : Existe-t-il plusieurs techniques pour procéder à l'hivernage de sa piscine ?
Frédéric Chalot : Oui, il y a deux types d'hivernage : l'actif et le passif. Un hivernage actif consiste à ralentir les temps de filtration de la piscine en fonction de la température de l'eau et de l'air. Cette technique est plus réservée aux régions ayant un climat méditerranéen où l'hiver reste doux. Pour les régions subissant de fortes gelées et pour les résidences secondaires peu ou pas habitées l'hiver, il y a l'hivernage passif ou total. Il consiste en l'arrêt total de la filtration. Un traitement choc de l'eau avec du chlore est nécessaire après un nettoyage minutieux. Il faut vérifier que le niveau de l'eau soit bien 10 cm en dessous de la margelle et penser à retirer tous les accessoires qui passeront mieux l'hiver au sec.
MAP : La couverture de la piscine est-elle indispensable ?
F.C. : Non. La couverture protège seulement l'eau des impuretés comme les feuilles mortes. Mais, même lorsqu'une piscine possède une couverture, il faut vérifier de temps en temps si aucun insecte ou feuille ne s'est glissé dessous. Cela peut déséquilibrer le pH de la piscine et l'eau tourne. L'avantage de la couverture est qu'elle répond aux lois sur la sécurité des piscines.
MAP : Des produits spéciaux pour l'hivernage sont proposés, sont-ils nécessaires ?
Frédéric Chalot.
Hivernage piscines - Waterair © Waterair
Frédéric Chalot.
 
F.C. : On peut traiter sa piscine contre la formation de calcaire, par exemple, mais ce n'est pas obligatoire si on l'entretient bien. L'essentiel est de garder un certain équilibre : un pH à 7, veiller à ce qu'il y ait assez d'eau pour que le liner ne s'abîme pas et vérifier que rien ne se bouche. Il faut apporter une certaine attention à sa piscine même en hiver, surtout si l'on choisit l'hivernage actif. Vous conserverez ainsi une eau limpide et propre.
MAP : Que ce passe-t-il si l'on n'entretient pas sa piscine en hiver ?
F.C. : Si il n'y a pas de filtration alors que la température est au dessus de 10°C, l'eau va tourner et devenir verte. La même chose arrivera si vous tardez trop à la remettre en service au printemps. Il faudra alors vidanger la piscine, la frotter, la nettoyer avec des produits... Finalement cela reviendra assez cher en temps et en argent que si l'hivernage est bien fait.
MAP : Justement combien coûte un hivernage ?
F.C. : Si le propriétaire le fait lui-même, cela coûte presque rien. Les produits sont déjà achetés pour l'entretien normal d'été. Il faut seulement y consacrer un peu de temps. Pour un hivernage actif, la pompe tourne environ trois heures par jour, mais cela ne revient pas très cher au final. Pour les personnes qui préfèrent engager un professionnel, le coût du forfait varie entre 300 et 500 €. Mais ce sont en général des personnes ayant récemment installé une piscine et qui ne savent pas trop comment faire, ou qui ont peur de ne pas faire les bons gestes.
MAP : Quelle est l'époque idéale pour réaliser l'hivernage de sa piscine et sa remise en service ?
F.C. : Il faut tout d'abord attendre que la température soit constante. Certaines personnes qui voient que fin septembre le temps empire tendent à hiverner leur piscine tout de suite. C'est une erreur car le temps peut se radoucir en octobre. La période idéale se trouve donc entre fin octobre et début novembre. Pour les climats méditerranéens, il faudra adapter selon le temps.
En ce qui concerne la remise en service elle s'effectue courant Avril. En général, les propriétaires profitent du week-end de Pâques pour le faire.

Et pourquoi pas un abri de piscine ?

Discrets ou élégants, hauts ou bas, coulissants ou télescopiques, manuels ou motorisés... Les fabricants rivalisent d'idées pour proposer une foule d'abris adaptés à chaque piscine. Découvrez une sélection de Maison à part des nouveautés 2010.
L'hivernage d'une piscine
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic