L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Par Laurent Perrin
,
le 4 décembre 2007
Alors que la Nasa s'y intéresse depuis près de trente ans, des ingénieurs et designers se mettent à développer des systèmes de dépollution de l'air par les plantes en milieu fermé. C'est le cas du français Mathieu Lehanneur et de l'américain David Edwards, qui mettront bientôt l'appareil "Bel-Air" sur le marché.
Seriez-vous inquiets d'apprendre que votre intérieur est encore plus pollué que la rue ? C'est ce qu'affirment certains scientifiques pour qui cette pollution proviendrait des objets manufacturés qui nous entourent au quotidien. Les plastiques qui les constituent exhaleraient des gaz pouvant s'avérer néfastes pour la santé.

Canaliser l'air

Le designer français Mathieu Lehanneur, pour qui "l'air est un matériau à part entière qui peut se travailler, se canaliser, s'optimiser", il était temps de "palier aux effets indésirables générés par la production des designers". Le créateur a décidé de répondre à ce problème par un autre objet de design, poétiquement baptisé le "Bel-Air".
"Un cerveau végétal enclos dans une boîte crânienne d'aluminium et de pirex", c'est ainsi qu'il peut être présenté. Disons plutôt que le "Bel-Air" est une petite capsule à l'allure futuriste abritant une plante aux vertus étudiées par la Nasa depuis les années 1980. Le chlorophytum est en fait intéressant pour ses capacités de dépollution de l'air.

Comment ça marche ?

"Bel-Air fait transiter en continu l'air de l'habitat dans l'objet et le met en contact prolongé avec les feuilles de la plante mais aussi et surtout avec ses racines qui assurent 80% du travail de filtration", explique Mathieu Lehanneur, concepteur et développeur du projet, aux côté de l'américain David Edwards, de l'Université d'Harvard.
Concrètement, les feuilles de la plantes, ses racines, mais aussi une chambre humide, retiennent la pollution à l'intérieur de la capsule. "Les particules nocives sont ici capturées, puis transformées à l'intérieur du système". De quoi gagner, selon Mathieu Lehanneur, "peut-être quelques années de vie en plus. Mais il est encore trop tôt pour avoir des chiffres exacts".
Après quelques protocoles de tests en laboratoire visant à son optimisation, "Bel-Air" devrait être commercialisé courant 2009. En attendant, vous pouvez l'essayer à l'état de prototype et le découvrir jusqu'au 14 janvier au Laboratoire* puis au MoMA de New-York au mois de février.
Cliquez sur suivant pour voir des photos du "Bel-Air".

* Le Laboratoire

4, rue du Bouloi
75001 Paris
Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Mini serre portative

Mini serre portative - Bel-Air
Mini serre portative - Bel-Air © Mathieu Lehanneur
"Bel-Air est une mini serre portative qui aspire en continu l'air vicié de la pièce pour le soumettre à trois filtres naturels : les feuilles de la plante, ses racines, enfin un bain humide avant de le rejeter purifié".
Mini serre portative

Brevet - Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Brevet - Bel-Air
Brevet - Bel-Air © Marc Domage
"Véritable départ d'une gamme d'électroménager d'un nouveau genre, utilisant des plantes très répandues comme le Chlorophytum, Bel-Air a donné lieu à un dépôt de brevet".
Brevet - Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Design - Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Design - Bel-Air
Design - Bel-Air © Véronique Huyghe
Par son look, "Bel-Air" s'intègre parfaitement à votre décoration, parmi d'autres objets design.
Design - Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Atmosphere - Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Atmosphere - Bel-Air
Atmosphere - Bel-Air © Bruno Cogez
Mathieu Lehanneur et David Edwards sont derrière ce projet, développement d'un concept pensé par la Nasa dans les années 1980.
Atmosphere - Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Chlorophytum - Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Chlorophytum - Bel-Air
Chlorophytum - Bel-Air © Mathieu Lehanneur
Les Chlorophytum sont "parmi les plantes les plus répandues dans nos régions et les plus résistantes. C'est d'ailleurs leur grande résistance aux polluants et aux conditions diffiles qui a favorisé leur commercialisation massive", explique Mathieu Lehanneur.
Chlorophytum - Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Ange gardien - Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous

Ange gardien - Bel-Air
Ange gardien - Bel-Air © Mathieu Lehanneur
"La plante est déboulonnée de son statut ornemental pour devenir un véritable objet de service. Comme un cerveau végétal enclos dans une boîte crânienne d'aluminium et de pirex, Bel-Air est l'avant garde des nouveaux objets / ange gardiens qui veilleront prochainement sur nous".
Ange gardien - Avec "Bel-Air", respirez un grand bol d'air frais, chez vous
Nous vous recommandons

Avec le froid qui s'installe, la tentation de rallumer son chauffage se fait sentir. Les gestes indispensables pour chaque type d'équipements.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic