L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Par Un tutoriel réalisé en collaboration avec Frédérick Plun / Atelier ADMO
,
le 25 septembre 2012
Les meubles industriels foisonnent sur les brocantes et sur les sites de ventes en ligne. Seulement voilà : ils sont rarement en bon état. Il ne faut cependant pas que ce soit un frein à l'achat car ils peuvent être facilement rénovés. Maison à part vous en apporte la preuve avec une palette de transport année 50-60. En seulement quelques gestes, elle retrouve tout son éclat et devient une très belle table basse !
Rénover un meuble industriel est une opération à la portée de tous, à condition, bien sûr, de respecter un certain nombre de règles et de suivre la bonne méthode. Pour le prouver, Maison à part a décidé de faire appel aux connaissances et au savoir-faire de Frédérick Plun, spécialiste de la rénovation des meubles industriels et auteur d'un livre sur le sujet. Il rénove ainsi sous vos yeux une palette de transport des années 50-60 - type SNCF - composée de bois et métal. "Elle était utilisée pour la manutention et pouvait être empilée, précise-t-il. "De conception simple mais extrêmement robuste, poursuit-il, c'est un meuble typique du monde du travail. Avec sa forme épurée, elle peut s'intégrer dans différents types d'intérieur, du contemporain à l'industriel, et être utilisée soit comme table de salon, soit comme meuble de télévision".

Une restauration simple et peu coûteuse

Avant de faire l'acquisition de ce type de meuble, un certain nombre de précautions s'imposent. Il convient, par exemple, de vérifier si le bois n'est pas vermoulu et que le métal n'est pas complétement rouillé, surtout au niveau des pieds en U. "Le stockage de ce type de meuble se faisait principalement en extérieur dans des lieux humides du coup, les palettes sont souvent en mauvais état", indique Frédérick Plun.
Il faut également savoir que ce type meuble a été fabriqué en grande série : vous pourrez donc trouver facilement des modèles encore dans leur "jus" sur des brocantes, des vides greniers ou sur des sites de vente en ligne comme le boncoin.fr ou ebay.fr. Il n'y a pas de dimensions standards donc on en trouve dans toutes les tailles. Les prix varient de 80 à 150 € pour un modèle à restaurer.
Contrairement à ce que l'on peut penser, sachez enfin qu'il n'est pas nécessaire d'avoir des connaissances particulières pour effectuer la restauration de la palette : quelques notions de bricolages suffisent. Prévoir cependant un local aéré pour les travaux ponçage et brossage.
Découvrez en pages suivantes toutes les étapes pour effectuer vous-même la transformation.

Fiche technique :

Matériel nécessaire : une perceuse avec variateur et une meuleuse d'angle sont nécessaires pour le travail à la machine, prévoir un peu d'outillage à main comme une clef à molette, marteau, pinceaux....
Produits et consommables : laine d'acier, brosse métallique, disque abrasif pour ponceuse et pour la meuleuse, papier de verre, pour les produits prévoir du dégrippant, de la teinte à bois, du fondur à cirer, de la cire d'abeille pour le bois, de l'accroche anti-rouille et de la crème de ferronnerie fonte.
Vous pouvez vous les procurer facilement dans les magasins de bricolage ou sur le site www.renover-mobilier.com
Important : pensez à vous protéger les mains avec des gants pour éviter les blessures, les yeux des projections avec des lunettes et les voies respiratoires des poussières avec un masque.
Et pour des conseils personnalisés : www.mobilier-industriel.com
La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Etape préparatoire : le brossage

Etape préparatoire : le brossage - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Etape préparatoire : le brossage - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Avant de commencer la restauration dépoussiérez l'ensemble du meuble avec une balayette.
Etape préparatoire : le brossage

Le démontage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le démontage - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Le démontage - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Avant de commencer le démontage, posez la palette à l'envers sur une paire de tréteaux puis tracez, à l'aide d'un crayon à papier, un motif en forme de flèche. Il vous aidera à repérer l'ordre et le sens de montage des planches qui composent le plateau.
Le démontage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le dévissage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le dévissage - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Le dévissage - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Appliquez un dégrippant de type WD40 sur le pas de filetage et laissez agir quelques minutes afin de faciliter le dévissage des écrous qui sont très souvent rouillés.
Dévissez ensuite les écrous à l'aide d'une clef à molette. Rassemblez la quincaillerie qui compose le meuble en la stockant dans une boite.
Le dévissage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Meuble démonté - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Meuble démonté - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Meuble démonté - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Vue d'ensemble des pièces qui composent le meuble : 4 cornières en acier profil L, 4 pieds en fer plat, le lot de planches qui composent le plateau et les écrous.
Meuble démonté - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le décapage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le décapage - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Le décapage - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Bloquez les cornières métalliques dans un étau puis commencez le décapage des pièces en métal, en utilisant une meuleuse d'angle sur laquelle vous aurez monté un disque abrasif grain 80. Effectuez cette opération dans le sens de la longueur de la cornière.
Répétez le geste sur toutes les pièces et sur les différentes faces.
Conseils : ce travail génère beaucoup de poussière : il est donc conseillé d'utiliser un masque pour se protéger les voies respiratoires, une paire de lunettes afin d'éviter les projections dans les yeux ainsi qu'une paire de gants pour les coupures éventuelles.
Le décapage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le décapage (suite)

Le décapage (suite) - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Le décapage (suite) - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Effectuez la même opération sur les 4 pieds.
Le décapage (suite)

Le brossage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le brossage - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Le brossage - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Une fois le décapage terminé, passez toutes les cornières à la brosse métallique afin de faire briller le métal et d'enlever tous les résidus de peinture ou de corrosion qui peuvent rester.
utilisez pour cette opération une perceuse équipée d'un variateur de vitesse et montez une brosse circulaire métallique à fil d'acier, pensez à adapter la vitesse de rotation en fonction de l'outil (900 à 1000 tours minute en général)
Comme pour l'étape de décapage, il est recommandé afin de se protéger d'utiliser une paire de lunettes, des gants ainsi qu'un masque anti-poussière.
Le brossage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

L'antirouille - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

L'antirouille - Frédérick Plun / Atelier ADMO
L'antirouille - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
A l'aide d'un pinceau rond souple, appliquez le produit d'accroche antirouille sur toutes les parties métalliques, puis essuyez immédiatement avec un chiffon propre pour enlever le surplus toujours dans le sens de la longueur de la pièce.
Laissez sécher 30 mm environ.
L'antirouille - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le dépoussiérage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le dépoussiérage - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Le dépoussiérage - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Après séchage, frottez légèrement la surface avec un morceau de laine d'acier très fin grain 000 puis dépoussiérez avec un chiffon sec.
Le dépoussiérage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Protéger la ferronnerie

Protéger la ferronnerie - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Protéger la ferronnerie - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Appliquez avec un pinceau rond à poil souple la crème de ferronnerie fonte - de la marque Libéron, par exemple - et laissez sécher 2 heures.
Protéger la ferronnerie

Faire briller - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Faire briller - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Faire briller - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Enlever le surplus de crème de ferronnerie afin de faire briller le métal en frottant énergiquement avec de la laine d'acier fine grain : 000.
Faire briller - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le décapage du bois

Le décapage du bois - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Le décapage du bois - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
A l'aide d'une ponceuse électrique, équipée d'un grain fin de 180, poncez le bois dans le sens du fil afin de le nettoyer.
Attention de ne pas trop insister pour ne pas trop enlever la patine d'origine.
Le décapage du bois

La coloration - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

La coloration - Frédérick Plun / Atelier ADMO
La coloration - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Pour la partie bois, une teinte peut être appliquée après le ponçage. Afin d'obtenir la couleur voulue, faire un essai sur une partie non visible comme le dessous par exemple.
Pour ce modèle, nous avons choisi d'appliquer directement du fondur afin d'être le plus clair possible. C'est un produit qui bouche les pores du bois, le protège et prépare à une finition cirée ou vernis,
Appliquez avec un pinceau plat en respectant le sens du fil du bois lors de l'application, laissez sécher 6 heures environ.
La coloration - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le ponçage du bois

Le ponçage du bois - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Le ponçage du bois - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Une fois sec, égrenez le bois à l'aide d'un papier de verre grain 220 en ponçant légérement toujours dans le sens du fil du bois afin de rendre la surface lisse.
Le ponçage du bois

Le remontage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le remontage - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Le remontage - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Commencez le remontage en procédant dans le sens inverse du démontage (voir page 3).
Prenez soin de ne pas inverser l'ordre des planches, pour cela reconstituer le motif en forme de flèche.
Le remontage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le cirage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Le cirage - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Le cirage - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Appliquez à l'aide d'un pinceau plat, dans le sens du fil à bois, de la cire d'abeille. Laissez sécher environ deux heures puis faites briller avec un chiffon doux.
Il existe plusieurs teintes possibles : incolore, chêne clair, moyen ou foncé. Choisissez en fonction de la couleur que vous souhaitez obtenir.
Le cirage - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Résultat final - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

Résultat final - Frédérick Plun / Atelier ADMO
Résultat final - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Voici le résultat final : la palette est complètement transformée ! Elle a retrouvé tout son éclat et peut à présent être utilisée soit comme table basse, soit comme meuble de télévision.
Résultat final - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

L'entretien - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape

L'entretien - Frédérick Plun / Atelier ADMO
L'entretien - Frédérick Plun / Atelier ADMO © Frédérick Plun / Atelier ADMO
Pour l'entretien du bois, évitez les produits type cire aérosol à base de silicone qui ont tendance à graisser et encrasser le bois.
Au quotidien, pour le dépoussiérer, utilisez un chiffon doux antistatique.
Et pour un entretien annuel, frottez légèrement le bois avec de la laine d'acier 000 puis appliquez la cire.
L'entretien - La restauration d'un meuble industriel expliquée étape par étape
Nous vous recommandons

L'association Coénove a comparé les coûts d'investissement et de consommation et de maintenance de différentes solutions de chauffage

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic