L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Optimiser sa cuisine autour du triangle d'activité : 4 exemples

Par Stéphanie Thibault
,
le 26 octobre 2018
Une cuisine fonctionnelle est une cuisine bien conçue. Pour limiter les déplacements inutiles dans la pièce et faciliter l'exécution des tâches quotidiennes, chaque élément doit être aménagé selon un plan de circulation optimisé, appelé le triangle d'activité. Explications.
Une cuisine fonctionnelle est une cuisine organisée autour d'un plan de circulation réfléchi. L'agencement des différents éléments doit en effet permettre de limiter les déplacements inutiles, mais aussi faciliter l'exécution des tâches quotidiennes, en particulier au moment de la préparation des repas. La pièce doit donc s'articuler autour de trois zones principales : le stockage des denrées alimentaires, l'évier et les plaques de cuisson. C'est ce qu'on appelle le triangle d'activité.

Le triangle d'activité : qu'est-ce que c'est ?

Un plan de cuisine efficace doit réduire au minimum le nombre de pas nécessaires pour aller d'un endroit à l'autre, sans trouver d'obstacles sur son chemin. Une cuisine bien conçue doit aussi permettre de gagner du temps, et donc d'avoir tout ce dont on a besoin à portée de main. Une fois les aliments sortis du réfrigérateur, ils doivent ainsi pouvoir être préparés rapidement avant de les faire cuire. La cuisine doit donc être organisée autour des trois pôles du triangle d'activité : le pôle froid, le pôle lavage et le pôle cuisson.
Parce qu'il limite les allées-venues, un plan de travail implanté en L ou en U est une option de choix. Pour circuler sans encombre d'un point à l'autre, une distance d'au moins 90 cm entre chaque élément est idéale. Mais pour une cuisine la plus fonctionnelle possible, le triangle d'activité doit aussi être pensé en fonction du coin repas par exemple, qui ne doit pas gêner le passage. Là aussi, prévoir un espace d'au moins 90 cm autour des chaises facilitera la circulation dans la pièce.

Optimiser sa cuisine autour du triangle d'activité

Pour gagner en efficacité, on peut également optimiser l'agencement de chacun des pôles d'activité du triangle. L'objectif ici est, par exemple, de faciliter aussi l'après-repas et de gagner du temps au moment de débarrasser la table.
>Le pôle lavage peut donc inclure dans son périmètre le lave-vaisselle, ou encore la poubelle. On perdra ainsi moins de temps à jeter les restes, éventuellement rincer les assiettes dans l'évier, avant de les mettre à la machine.
>De la même manière, le pôle cuisson peut intégrer le four. Généralement encastré sous les plaques, il peut aussi être installé à hauteur d'yeux, sur un élément colonne disposé dans le prolongement du plan de travail.
>Le pôle froid, enfin, comprend bien sûr le réfrigérateur/congélateur, mais peut être complété par des rangements qui permettent de stocker les denrées non périssables.
Quelle que soit la disposition de sa cuisine, il est toujours profitable d'aménager au mieux l'espace. En fonction de son implantation, le plan de travail pourra être organisé autour du triangle d'activité, comme l'illustrent ces différents exemples.

Le triangle d'activité dans une cuisine en L

Le triangle d'activité dans une cuisine en L
Le triangle d'activité dans une cuisine en L © Leroy Merlin
 
C'est l'un des plans de cuisine les plus fonctionnels. Un plan de travail en forme de L permet en effet de créer un environnement pratique dans un périmètre défini, et trouve sa place aussi bien dans les grandes cuisines que dans les plus petites. Le triangle d'activité est ici parfaitement mis en œuvre : installé sur la droite, le réfrigérateur se trouve ainsi tout près de l'évier, et une simple rotation à 90° permet ensuite d'accéder aux plaques de cuisson. L'espace de circulation est suffisamment confortable pour se mouvoir sans encombre entre les différents éléments, et l'îlot, situé en périphérie du triangle, offre une surface de travail ou de dépose supplémentaire.

Le triangle d'activité dans une cuisine en U

Le triangle d'activité dans une cuisine en U
Le triangle d'activité dans une cuisine en U © But
 
Avec sa disposition en forme de U, cette cuisine permet elle aussi d'avoir à portée de main tout le nécessaire à la préparation des repas. Le triangle d'activité (pôle froid, pôle lavage, pôle cuisson) y est également parfaitement illustré. Les déplacements entre chaque point sont ici réduits au minimum, de même que l'accès au coin repas pour un service et un débarrassage rapides.

Le triangle d'activité dans une cuisine en parallèle

Le triangle d'activité dans une cuisine en parallèle
Le triangle d'activité dans une cuisine en parallèle © But
 
Dans cette implantation, les différents éléments de la cuisine sont répartis sur deux plans de travail, disposés l'un en face de l'autre. Le triangle d'activité peut ainsi facilement être mis en place. Le pôle lavage et le point cuisson sont face à face, et le réfrigérateur disposé à gauche, au bout du linéaire. On note ici que chaque zone a également été optimisée au mieux : le pôle lavage regroupe en effet l'évier et le lave-vaisselle, le point chaud s'articule autour des plaques de cuisson et du four, tandis que le réfrigérateur est complété par des éléments de rangements, permettant de stocker au même endroit l'ensemble des denrées. La pièce est ainsi des plus fonctionnelles, et profite en plus d'une surface de dépose étendue.

Le triangle d'activité dans une cuisine en I

Le triangle d'activité dans une cuisine en I
Le triangle d'activité dans une cuisine en I © Cuisinella
 
Avec un plan de travail linéaire, le triangle d'activité est forcément aplati. C'est souvent le cas dans les petites cuisines, où le réfrigérateur peut se trouver encastré sous le plan de travail. Mais la distance entre les différents pôles s'en trouve également réduite, les allées-venues inutiles sont donc limitées. Lorsque la superficie de la pièce le permet, on peut, comme ici, l'aménager pour agrandir un peu le triangle d'activité. Le réfrigérateur peut par exemple être installé perpendiculairement par rapport au plan de travail, recréant ainsi une vraie forme géométrique. Un îlot, même petit, peut également offrir une zone de travail en plus, ou faire office de coin repas, même d'appoint.
Optimiser sa cuisine autour du triangle d'activité : 4 exemples
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic