L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un garde-corps original pour sécuriser son escalier : 7 idées

Par Stéphanie Thibault
,
le 14 février 2020
Un garde-corps original pour sécuriser son escalier : 7 idées
1/8
Je veux un garde-corps original pour sécuriser mon escalier
Je veux un garde-corps original pour sécuriser mon escalier © Leroy Merlin
Et si votre escalier devenait un élément de déco à part entière ? Sécurité oblige, le garde-corps reste incontournable mais rien n'interdit de remplacer la traditionnelle rambarde par des aménagements plus originaux.
Sécuriser son escalier est vivement recommandé. Si rien n'oblige légalement les propriétaires à installer un garde-corps ou une rambarde, c'est le meilleur moyen pour éviter les accidents, en particulier avec les jeunes enfants. Sécuriser sa descente d'escalier est donc indispensable pour limiter le risque de chute, mais rien ne vous empêche de sortir des sentiers battus et d'opter pour des aménagements plus originaux.
Un claustra, par exemple, peut avantageusement remplacer un garde-corps traditionnel. Il permet de protéger efficacement la descente de marches tout en donnant du caractère à la structure. Autre solution : un grillage qui peut aussi servir de support pour vos plantes vertes, et transforme ainsi votre garde-corps en jardin suspendu. Une paroi vitrée ou un cordage tressé sont encore d'autres solutions pour sécuriser son escalier et en faire un véritable élément de déco. Voici 7 idées originales de garde-corps pour transformer son intérieur sans négliger la sécurité.
Un garde-corps original pour sécuriser son escalier : 7 idées
  • Un garde-corps original pour sécuriser son escalier : 7 idées
  • Un grillage aux allures de jardin pour sécuriser son escalier
  • Un claustra en guise de garde-corps
  • Un garde-corps vitré pour sécuriser son escalier
  • Un cordage tressé en guise de garde-corps
  • Des lames de bois pour habiller l'escalier
  • Une cloison aménagée pour protéger l'escalier
  • Un garde-corps qui sert aussi de porte-manteaux
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic