L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le Cabanon de Le Corbusier délocalisé à Paris

Par C. Chahi Bechkri
,
le 21 mai 2012
Une copie conforme du célèbre cabanon de Le Corbusier implanté à Roquebrune Cap-Martin sur la côte d'Azur est actuellement visible au grand magasin parisien le Bon Marché. L'occasion de voir de plus près l'un des chefs-d'œuvre de l'architecte ...
"J'ai un château sur la Côte d'Azur, qui fait 3,66 mètres sur 3,66 mètres !" L'humour était toujours au rendez-vous lorsque Le Corbusier présentait la maison qu'il avait imaginée en 1952 pour passer ses vacances à Roquebrune Cap-Martin sur la côte d'Azur. Avec une superficie de seulement 16 m2, inutile de dire en effet que l'habitation était bien loin de ressembler à un château ! En réalité, c'était même son exact opposé : un simple cabanon enveloppé de croûtes de pin à l'équipement rudimentaire.
Simple ? En apparence seulement ! Malgré sa superficie extrêmement réduite, l'habitation a en effet fait l'objet d'une réflexion aussi approfondie que les réalisations de plus grande envergure. On y retrouve d'ailleurs tous les concepts chers à l'architecte.

De subtiles astuces et des meubles malins

Afin d'optimiser l'espace sans pour autant perdre en confort, Le Corbusier y a notamment appliqué le principe du "modulor", unité de mesure mise au point par lui quelques années auparavant, qui prend comme référence la taille moyenne humaine - à savoir un homme de 2,26 mètres les bras levés. Et ce, aussi bien pour dessiner les volumes que pour définir la hauteur des meubles.
Le Corbusier à la fenêtre du Cabanon, Roquebrune-Cap-Martin.
Le Cabanon Le Corbusier © Ph. Lucien Hervé, FLC-ADAGP
Le Corbusier à la fenêtre du Cabanon, Roquebrune-Cap-Martin.
 A l'intérieur, pour dégager un maximum de place, toutes les pièces de mobilier font corps avec les parois du cabanon. Par ailleurs, tous les coins et les recoins ont été exploités grâce à de subtiles astuces et des objets malins dont Le Corbusier avait le secret. Des tiroirs ont été aménagés sous le lit, la table à un pied se relève, des cubes en bois font office d'assises, un placard se cache dans le faux-plafond, et, devant le minuscule lavabo en inox, l'une des vitres de la fenêtre a été remplacée par un miroir...
Au final, l'habitation propose de nombreux rangements tout en offrant un bon niveau de confort. Une belle prouesse architecturale qui vaut à ce cabanon d'être qualifié de « modèle de logique et d'harmonie ». Partout dans le monde, à l'heure où les m2 se font rares dans les grandes villes, notamment à Paris, on en admire l'étonnante modernité.
Il y a fort à parier que c'est d'ailleurs ce qui a poussé l'éditeur italien Cassina à lui consacrer aujourd'hui une exposition entière. Elle réunit des photos, des croquis d'époque, les rééditions du mobilier spécialement conçus par l'architecte pour meubler l'endroit - notamment la table de travail avec ses rayonnages - et même... une reproduction à l'échelle du cabanon ! Difficile de faire plus complet !
Découvrez plus d'images du cabanon en pages suivantes.
Le Cabanon par Le Corbusier
Jusqu'au 23 juin 2012
Exposition organisée par Cassina
Le bon Marché Rive Gauche
24 rue de Sèvres
750007 Paris
www.lebonmarche.com
Le Cabanon de Le Corbusier délocalisé à Paris

Un cabanon de 16 m2

Un cabanon de 16 m2 - Le Cabanon - Le Corbusier
Un cabanon de 16 m2 - Le Cabanon - Le Corbusier © Ph. Lucien Hervé, FLC-ADAGP
Le Corbusier imagine en 1952 une drôle d'habitation pour passer ses vacances à Roquebrune Cap-Martin sur la côte d'Azur : un petit cabanon en bois de 16 m2.
Un cabanon de 16 m2

Le modulor - Le Cabanon de Le Corbusier délocalisé à Paris

Le Cabanon de Le Corbusier
Le Cabanon de Le Corbusier © FLC-ADAGP, OMG
Malgré sa superficie extrêmement réduite, l'habitation a été conçue selon les principes chers à l'architecte notamment le "modulor", unité de mesure prenant comme référence la taille moyenne humaine.
Le modulor - Le Cabanon de Le Corbusier délocalisé à Paris

Cachettes subtiles - Le Cabanon de Le Corbusier délocalisé à Paris

Cachettes subtiles - Le Cabanon - Le Corbusier
Cachettes subtiles - Le Cabanon - Le Corbusier © FLC - ADAGP, OMG
A l'intérieur, l'endroit regorge de cachettes subtiles et d'objets malins : tiroirs encastrés sous le lit, table avec pied qui se relève, placard caché dans le faux-plafond...
Cachettes subtiles - Le Cabanon de Le Corbusier délocalisé à Paris

Portemanteau LC17 - Le Cabanon de Le Corbusier délocalisé à Paris

Cassina
Cassina © Cassina
L'exposition organisée au Bon Marché présente également quelques-unes des pièces conçues spécialement par Le Corbusier pour meubler le cabanon et rééditées par Cassina.
Ici, le portemanteau LC17, imaginé en 1957.
Prix public indicatif : 1.125 €
Portemanteau LC17 - Le Cabanon de Le Corbusier délocalisé à Paris

Table de travail LC16

Table de travail LC16 - Cassina
Table de travail LC16 - Cassina © Cassina
Table de travail avec rayonnages LC16, 1957.
Prix public indicatif : 3.425 €
Table de travail LC16

Tabouret LC14 - Le Cabanon de Le Corbusier délocalisé à Paris

Tabouret LC14 - Cassina
Tabouret LC14 - Cassina © Cassina
Tabouret LC14, 1952.
Prix public indicatif : 665 €
Tabouret LC14 - Le Cabanon de Le Corbusier délocalisé à Paris
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic