L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Architecture : vivre dans un conteneur maritime

Par G.N.
,
le 5 octobre 2015
Loft design, studios d'artistes, résidences pour étudiants, chapelle dédiée aux marins ou gratte-ciel d'habitation, les constructions réalisées au moyen de conteneurs maritimes recyclés se multiplient depuis la fin des années 2000. Tour d'horizon de ces projets imaginatifs et modulaires.
Huit pieds de côté, huit et demi de hauteur, et vingt ou quarante de profondeur*. Telles sont les dimensions d'un conteneur standard de transport de marchandises. A partir de cette unité de base, un grand parallélépipède métallique, les ingénieurs et architectes imaginent des constructions habitables et modulaires, déclinables à l'infini.
Outre un coût de revient moindre et une notion de recyclage bienvenue dans une optique de développement durable, c'est la rapidité d'installation et de démontage de ces conteneurs arrimés entre eux qui constitue un avantage indéniable.
Solides, autoporteurs, offrant un grand volume à aménager, ces blocs sont-ils vraiment une solution idéale pour réaliser des immeubles ? C'est en tout cas ce que semblent penser les Hollandais, qui ont été les premiers, en 2006, à concevoir des résidences étudiantes en conteneurs empilés et réaménagés. Inauguré à Amsterdam par la société Tempohousing, offrant des solutions d'habitat "de cantonnement" (c'est-à-dire ne nécessitant pas de travaux de fondation, ni d'autorisation de construire classique), le concept a rapidement été exporté, notamment en France, où de nombreux projets ont vu le jour depuis 2010.
A l'étranger, certains architectes envisagent même des tours de grande hauteur pour résoudre le problème des logements insalubres dans les banlieues de Bombay, en Inde...
En pages suivantes, découvrez un panorama des différentes réalisations, qu'il s'agisse de pavillons individuels, de résidences collectives ou d'ateliers d'artiste.
* 2,44 x 2,59 x 6,06 mètres pour un "Equivalent Vingt Pieds" (EVP) ou 12,2 mètres de profondeur pour un conteneur de 40 pieds.
Architecture : vivre dans un conteneur maritime

Une maison individuelle composée de huit conteneurs

Une maison individuelle composée de huit conteneurs - Maison containers
Une maison individuelle composée de huit conteneurs - Maison containers © Manuel Djamdjian - Photographe (manudjam@wanadoo.fr)
En aménageant minutieusement huit conteneurs récupérés et en les combinant, Patrick Partouche a conçu une maison familiale lumineuse de 240 m² dans le département du Nord. Généreuse, originale et accessible, la maison attise la curiosité. "L'occasion de montrer que les conteneurs ne sont pas des boîtes que l'on empile, mais un matériau source d'opportunités" nous explique Patrick Partouche.
"Je reçois régulièrement des appels de moutons à cinq pattes, qui pensent qu'une maison composée de huit conteneurs coûte uniquement le prix de ces conteneurs !" regrette-t-il cependant. Mais, même dans un budget limité, il est possible d'obtenir une maison originale et dont les performances énergétiques sont prometteuses.
Découvrez l'intégralité du sujet ici.
Une maison individuelle composée de huit conteneurs

Un loft design dans un container aménagé

Container et projet volume
Container et projet volume © Volume
La société iséroise Volume a présenté, lors de la Biennale du design de Saint-Etienne, un projet lié à l'écoconstruction et au tourisme durable. Le conteneur maritime est ici recyclé en loft design.
Stéphane Poulet, le concepteur, explique qu'il s'agit d'un nouveau genre de camping, beau, confortable, ouvert sur l'extérieur et éphémère : "Passionné de design et d'architecture, ma première intention a été de créer un espace aéré, sur lequel seraient dispersés des containers aménagés. Malheureusement, aucune entreprise au monde ne vend des containers aménagés pour le camping !".
Afin de réaliser un premier prototype à l'esprit de "loft newyorkais", il s'associe à des architectes : "Nous avons travaillé aux côtés des architectes Christophe André et Daniel De Cicco de l'agence ADC basée à Aix-les-Bains (Savoie) pour imaginer une habitation légère de loisir (HLL) permettant de composer un espace modulable que chacun peut s'approprier. [...] Ainsi, ce nouveau concept est 'un vieux container' de 12 mètres de long et 2,4 mètres de large, que nous transformons en un espace de vie ludique, chic, modulable et facilement transportable, capable d'accueillir quatre personnes en toutes saisons".
Découvrez ce loft en images.
Un loft design dans un container aménagé

Une résidence modulaire en containers construite en mois de trois mois

Kiha facade
Kiha facade © Kiha Conception
Une résidence en conteneurs maritimes a été inaugurée en octobre 2011 à Bègles (Gironde), réalisée par une entreprise locale : Kiha Conception. Ce sont 21 logements de 30 m² chacun qui ont été mis à disposition de leurs locataires, étudiants, jeunes salariés, célibataires ou en couple.
Le chantier a duré moins de trois mois grâce à la conception même de la résidence : 80 % des travaux sont réalisés en usine, un mode opératoire permettant de procéder simultanément à différentes étapes d'un chantier qui, traditionnellement, se succèdent. En plus d'un gain de temps (plus de deux conteneurs sont réhabilités chaque semaine), les nuisances dans le voisinage s'en trouvent réduites.
De plus, l'avantage de la solution est un coût de revient inférieur : à confort égal, les aménagements de second œuvre sont identiques à ceux d'une construction en maçonnerie. Et l'installation rapide des conteneurs permet à la structure de posséder un caractère démontable qui dispense les promoteurs d'une demande d'autorisation de construire.
Découvrez le projet en cliquant ici.
Une résidence modulaire en containers construite en mois de trois mois

Une cité universitaire composée de containers

A'Docks
A'Docks © Vincent Fillon
Ce sont de drôles de logements étudiants qui viennent d'apparaître dans le quartier des docks du Havre. Dans la résidence A'Docks, on dort dans des conteneurs tout droit sortis du port.
Jouant sur les volumes et le décalage, l'opération, imaginée par l'Atelier Cattani Architectes, se décline tout en transparence et en légèreté. La structure de base des conteneurs, qui induit une identification de chaque logement, forme également un tout cohérent et élégant.
Côté aménagement, les conteneurs présentent des parois isolées et sont équipés d'une petite cuisine, d'une salle de bains, d'une chambre avec bureau et connexion internet, de baies vitrées et, pour la plupart, de balcons et de terrasses.
Découvrez ces logements étudiants originaux en détail dans notre article dédié.
Une cité universitaire composée de containers

Le Tetris, une salle de spectacle en conteneurs

Le Tetris
Le Tetris © Patrick Galais
Au Havre, sur une ancienne friche militaire, une salle d'un nouveau genre a été inaugurée en septembre 2013. Astucieusement baptisée "Le Tetris", du nom d'un jeu où les cubes s'empilent sans fin, elle présente une façade constituée de conteneurs.
Laurent Martin, un des architectes du projet, nous explique : "Nous voulions montrer les capacités de ces éléments, les mettre en scène et les valoriser. Notre objectif était de prendre à contre-pied l'image négative qui peut se dégager de ces boîtes d'acier gigantesques".
Peints de couleurs vives, les conteneurs ont été renforcés par des poteaux métalliques et béton, afin d'éviter toute déformation et pour faire face au risque incendie. En tout, 36 boîtes ont été utilisées pour abriter les espaces administratifs, une salle d'exposition, des salles de répétition et des loges. Quatre autres conteneurs servent de logements pour une quinzaine d'artistes.
Découvrez notre reportage en images en cliquant ici.
Le Tetris, une salle de spectacle en conteneurs

Une résidence en conteneurs mêlant design et technicité

Z Architecture
Z Architecture © Z Architecture
Encore un lieu atypique, cette fois dédié aux artistes. Capsa, start-up industrielle lyonnaise, spécialisée dans la transformation des conteneurs maritimes, propose une résidence d'accueil pour les artistes de passage, également à même de stimuler leur créativité, en mêlant technicité, design et dimension culturelle.
Trois conteneurs sur 19 sont d'ailleurs déposés en porte-à-faux. "Nous avons voulu jouer sur l'opposition entre la solidité extérieure du container et son intérieur, conçu comme un cocon, pour lequel nous avons utilisé des matières chaleureuses comme le bois. Le bâtiment s'inscrit dans la tendance du slow-living : c'est-à-dire un lieu où l'on prend son temps, où l'on peut se connecter avec la nature, où les espaces sont pensés pour favoriser les échanges", détaille William Vassal, du cabinet Z Architecture.
Une résidence en conteneurs mêlant design et technicité

Une chapelle dédiée aux marins en conteneurs, dans le Nord

chapelle
chapelle © DR
La chapelle Saint-André des Marins n'est pas banale : érigée à Loon-Plage près de Dunkerque, elle a été imaginée par Jérôme Soissons et se compose de trois conteneurs. Deux constituent le chœur de l'édifice tandis que le troisième, dressé à la verticale, symbolise le clocher.
"Trois conteneurs parmi les centaines de ceux qui sont chaque jour manipulés, convoyés, chargés par les dockers, les camionneurs, les marins", explique Monseigneur André Delepoulle, ancien vicaire épiscopal de Dunkerque, à l'initiative du projet. Avant d'ajouter : "Ce lieu leur est ouvert, ainsi qu'à tous les migrants" de passage sur le port.
Retrouvez cet étonnant lieu de culte ici.
Une chapelle dédiée aux marins en conteneurs, dans le Nord

Un pavillon d'exposition temporaire sur l'île Seguin

MAN
MAN © DR-MAN Architecture
Une structure temporaire composée de quinze conteneurs a été implantée sur l'île Seguin, à Boulogne-Billancourt (92). Son rôle ? Créer un lieu de mémoire des anciens ateliers des usines Renault, raconter l'histoire des lieux en pleine reconversion urbaine et abriter bureaux et salles de réunion, ainsi qu'une galerie vitrine pour le constructeur automobile.
Les contraintes étaient que l'ensemble soit éphémère, déplaçable et démontable. L'agence MAN a donc choisi le conteneur maritime, empilable et rustique. Pour transcender le support, les architectes ont opté pour un "concept abstrait de flottaison ou d'apesanteur", d'où l'imposant porte-à-faux sur la quasi-totalité de la périphérie du projet.
Posé sur un socle en bois qui cache les fondations hors-sol de type radier, le pavillon offre au visiteur une vue imprenable directement sur la Seine.
Un pavillon d'exposition temporaire sur l'île Seguin

Containscraper Mumbai : une tour en conteneurs

Containscraper
Containscraper © CRG Architects
Les architectes espagnols de CRG ont souhaité explorer la possibilité d'utiliser des conteneurs pour offrir une solution d'habitation aux habitants du bidonville Dharavi, à Bombay (Inde). Empilés sur une hauteur incroyable - 400 mètres pour la plus haute des deux tours - les blocs modulaires métalliques se déploient selon un algorithme mathématique précis qui donne à l'ensemble une bonne stabilité, une plus grande habitabilité et une bonne répartition du poids et des volumes.
Des réservoirs d'eau seront notamment insérés, tout comme des espaces verts et des gaines techniques, y compris pour le passage des ascenseurs.
Au total, plus de 2.300 conteneurs de 45 pieds et 1.600 de 40 pieds seraient nécessaires à l'édification des deux tours qui offriraient au total 105.076 m2 de surface habitable, soit de quoi loger 1.300 familles indiennes. Le projet, très ambitieux, a été reçu 3e à la "Superskyscrapers Competition". Peu de chance toutefois qu'il soit bel et bien réalisé dans sa forme initiale.
Containscraper Mumbai : une tour en conteneurs
Nous vous recommandons

Matériaux, couleurs, styles... Découvrez quelles sont les grandes tendances de la salle de bains cette année.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic