L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une petite maison qui devient grande

Par Claire PHAM
,
le 8 juillet 2009
Plus d'un an de travaux, quelques bobos, beaucoup de sueur et des muscles... Lorsque Delphine Delmares et Jocelyn Caumartin se sont lancés dans l'aventure de construire leur maison sans l'aide d'un professionnel, ils ne s'attendaient pas forcément à autant de complications. Sans regret toutefois, ils nous racontent leur chantier. Un reportage en images.
Delphine Delmares, 28 ans, assistante et son compagnon Jocelyn Caumartin, 37 ans, conducteur d'engin souhaitaient depuis quelques années investir dans un bien immobilier. Comme elle n'était pas en CDI, ils ont d'abord acheté un appartement T2 de 38 m² dans Bordeaux. Mais à l'arrivée de leur petit garçon, ils ont revendu leur appartement pour une maison de plain pied, sans prétention de 40 m², sur une parcelle de 114 m², rue Louis Cabié toujours dans Bordeaux.
Un choix réfléchi
autoconstruction maison bordeaux
autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
 
Pourquoi l'auto-construction ? "Le déclic s'est produit après avoir aidé à la construction de la maison d'un ami sur Agen. Jocelyn s'est dit qu'il pouvait faire de même en construisant notre maison", explique Delphine. Et de continuer : "Vu notre budget, c'était plus logique également !". Un mois entier ont été nécessaire pour concevoir les plans d'extension de la maison, aidés par des architectes de la mairie. Mais surprise : en faisant leur demande de permis de construire pour faire cette extension en hauteur, ils découvrent qu'ils sont été obligé d'agrandir également sur le côté jusqu'au début de la rue. Résultat du plan d'urbanisme : deux extensions au lieu d'une ! Mais, ce n'est pas cela qui allait les décourager. Bien au contraire. Avec une formation d'électricien en poche, Jocelyn avait précédemment réaménagé la maison de sa grand-mère. Menuiserie, terrasse, carrelage... Jocelyn est un manuel. Ce n'est donc pas son tout premier chantier qu'il entreprend pour leur maison. Fort heureusement, il pouvait également compter sur ses amis bricoleurs pour l'aider. "C'est l'esprit des Antilles. Tour à tour, chacun dans sa spécialité, plus de dix personnes se sont succédées pour prêter main forte. Mais on ne peut pas toujours faire appel à eux pour ne pas toujours les déranger", précise Delphine.
autoconstruction maison bordeaux
autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
 La première chose à laquelle Jocelyn s'est attaqué dès le mois d'août : la démolition de l'ancienne maison. Trois mois ensuite ont été nécessaires pour reconstruire les fondations, aménager la cave et remettre à niveau le jardin. "À Bordeaux, le jardin arrière est souvent plus bas que la rue. Nous avons décidé de le mettre au même niveau que le jardin de la voisine sans rien toucher à la cave", souligne Delphine. "Mais nous avons connu nos premières difficultés pratiquement dès le début des travaux. Une inondation de la cave, due à des canalisations pas adaptées à inonder tous nos voisins. Ce n'est pas le meilleur moyen de faire connaissance !", plaisante-t-elle. Autre accident, autre frayeur. "Jocelyn a reçu, un jour qu'il travaillait tout seul, une grande barre de béton sur la tête qu'il transportait à la main. Il s'est même évanoui. Mais plus de peur que de mal". Ce n'est malheureusement pas tout. D'autres problèmes d'ordre matériel ont suivi : délais de livraison du béton plus longs que prévu, surcoût financier pour faire revenir la bétonnière, absence d'aide financière de type crédit d'impôt si on ne fait pas appel à des entreprises, refus également de subvention au début des travaux par l'Anah...
Un coût très avantageux
"En revanche, le principal avantage au fait que la construction dure un an était que certains coûts ont été différés dans l'année, au fur et à mesure des travaux. Le crédit immobilier contracté ne couvrant pas l'ensemble du coût des travaux, le financement de certains achats se faisait au jour le jour. Ainsi, le crédit que nous remboursons sur 25 ans n'est pas très élevé", rappelle Delphine.
Mais aujourd'hui, après plus d'un an de travaux, la maison est pratiquement finie. Il ne reste plus que des travaux de peinture et d'aménagement intérieur, comme la pose de la cuisine et de la salle de bain, pour que la petite famille s'installe. "Nous avons posé le préavis de notre appartement actuel pour pouvoir aménager dès la rentrée de septembre", s'extasie Delphine. Avec les extensions, la maison fait désormais 110 m². Au rez-de-chaussée se trouve une cuisine ouverte sur le salon, la salle à manger et un WC, pour un total de 60 m² au sol. À l'étage, deux grandes chambres, une salle de bain et des toilettes. 105.000 € pour le terrain, 50.000 € de matériaux : "c'est largement moins cher que si nous avions fait appel à des professionnels. Nous n'avons aucun regret, à part le fait que Jocelyn a dû y consacrer pratiquement tous ces weekends, de 9h du matin à 22h le soir. Mais ça vaut le coût !", conclut Delphine.
Pour découvrir des images de la maison avant/après, cliquez sur suivant.
Une petite maison qui devient grande

Démolition de l'ancienne maison

autoconstruction maison bordeaux
autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
La première chose à laquelle Jocelyn s'est attaqué dès le mois d'août : la démolition de l'ancienne maison. Trois mois ensuite ont été nécessaires pour reconstruire les fondations, aménager la cave et remettre à niveau le jardin.
Démolition de l'ancienne maison

Début des travaux de reconstruction

Début des travaux de reconstruction - autoconstruction maison bordeaux
Début des travaux de reconstruction - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
"Mais nous avons connu nos premières difficultés pratiquement dès le début des travaux. Une inondation de la cave, due à des canalisations pas adaptées à inonder tous nos voisins. Ce n'est pas le meilleur moyen de faire connaissance !", plaisante-t-elle.
Début des travaux de reconstruction

Jardin arrière - Une petite maison qui devient grande

Jardin arrière - autoconstruction maison bordeaux
Jardin arrière - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
"À Bordeaux, le jardin arrière est souvent plus bas que la rue. Nous avons décidé de le mettre au même niveau que le jardin de la voisine sans rien toucher à la cave", souligne Delphine.
Jardin arrière - Une petite maison qui devient grande

Construction des murs

Construction des murs - autoconstruction maison bordeaux
Construction des murs - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
Jocelyn a monté les murs du rez-de-chaussée de la maison et le plancher en hourdis pendant tout le mois de janvier 2009.
Construction des murs

Construction du plafond

Construction du plafond - autoconstruction maison bordeaux
Construction du plafond - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
C'est en février que Jocelyn s'est attelé à la construction des murs au premier étage.
Construction du plafond

Construction du plafond

Construction du plafond - autoconstruction maison bordeaux
Construction du plafond - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
Béton, brique, bois de charpente, tuiles plates, laine de verre, placo, fenêtres alu pvc et bois (fenêtre de toit VELUX®), plancher hourdis béton et brique sont les matériaux utilisés par Jocelyn pour construire la maison.
Construction du plafond

Transport du ciment par camion

Transport du ciment par camion - autoconstruction maison bordeaux
Transport du ciment par camion - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
Jocelyn, qui travaille la journée de 7h à 15h30, commençait les travaux à partir de 16h30 jusqu'à 22h. Même les weekends étaient consacrés à l'avancement de la construction de la maison.
Transport du ciment par camion

Pose du ciment

Pose du ciment - autoconstruction maison bordeaux
Pose du ciment - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
Menuiserie, terrasse, carrelage... Jocelyn est un manuel. Ce n'est donc pas son tout premier chantier qu'il entreprend pour leur maison. Fort heureusement, il pouvait également compter sur ses amis bricoleurs pour l'aider.
Pose du ciment

Construction du toit

Construction du toit - autoconstruction maison bordeaux
Construction du toit - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
"Le principal avantage au fait que la construction dure un an était que certains coûts ont été différés dans l'année, au fur et à mesure des travaux".
Construction du toit

Contruction finie - Une petite maison qui devient grande

Contruction finie - autoconstruction maison bordeaux
Contruction finie - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
"Le crédit immobilier contracté ne couvrant pas l'ensemble du coût des travaux, le financement de certains achats se faisait au jour le jour. Ainsi, le crédit que nous remboursons sur 25 ans n'est pas très élevé", rappelle Delphine.
Contruction finie - Une petite maison qui devient grande

Construction finie - Une petite maison qui devient grande

Construction finie - autoconstruction maison bordeaux
Construction finie - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
Avec les extensions, la maison fait désormais 110 m². Au rez-de-chaussée se trouve une cuisine ouverte sur le salon, la salle à manger et un WC, pour un total de 60 m² au sol. À l'étage, deux grandes chambres, une salle de bain et des toilettes.
Construction finie - Une petite maison qui devient grande

Construction finie - Une petite maison qui devient grande

Construction finie - autoconstruction maison bordeaux
Construction finie - autoconstruction maison bordeaux © Delphine Delmares
105.000 € pour le terrain, 50.000 € de matériaux : "c'est largement moins cher que si nous avions fait appel à des professionnels. Nous n'avons aucun regret", conclut Delphine.
Construction finie - Une petite maison qui devient grande
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic