L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Ampoules basse consommation : la révolution est en marche

Par Céline Galoffre
,
le 12 février 2009
Les ampoules traditionnelles sont en train de vivre leurs dernières heures. Et il semblerait que les Français et les industriels se préparent à cette évolution. Selon la dernière étude de l'institut GfK, les technologies d'éclairage basse consommation sont en pleine croissance. Résultats et détails de l'enquête.
Dès le 1er septembre 2009, les ampoules traditionnelles de 100 watts devraient disparaître des magasins de l'Union européenne. L'année suivante, les ampoules à incandescence de 75 watts devraient connaître le même sort et, en 2011, ce sera au tour des 60 watts. Le 1er septembre 2012 sonnera le glas de ce processus par étapes, avec le retrait des ampoules à incandescence restantes, de 40 et 25 watts.
Les ampoules classiques vivent donc leurs dernières années. Trop gourmandes en énergie, elles sont aujourd'hui détrônées par des nouveaux produits plus propres et plus économes. Ainsi, selon la dernière enquête de GfK, institut d'études spécialisé dans les biens durables, le marché des ampoules grand public, qui est en plein boom (+7% en 2008), s'appuie sur le marché des ampoules fluo compactes à «économie d'énergie» (+19%).

Des industriels actifs

Mais pas seulement. Par exemple, les lampes halogènes traditionnelles devraient disparaître progressivement au profit de l'halogène type «ES» c'est-à-dire «Energy Saver», pour économie d'énergie. Ces appareils d'un nouveau genre sont apparus il y a un an et permettent une économie d'énergie de l'ordre de 30 à 50%. Selon l'enquête GfK, «les ventes connaissent une nette accélération depuis juin 2008 et représente, à court terme, 17% du chiffre d'affaires des halogènes».
La révolution Led
La Led devrait également s'imposer comme un élément essentiel du secteur de l'éclairage. Ces diodes électroluminescentes représentent un chiffre d'affaires annuel de plus de 8 millions d'euros et offre un potentiel technologique important : amélioration du rendement lumineux, applications toujours plus variées, design et usage innovants. Et les spécialistes de l'éclairage ont pris le train en marche.
Dans cette démarche globale, les industriels comptent bien jouer un rôle et s'engager. C'est pourquoi Philips propose «dès juillet 2009, bien en amont des délais fixés par la Commission européenne, d'arrêter la commercialisation des luminaires équipés de ballasts ferromagnétiques et des tubes fluorescents « blanc industrie » énergivores en Europe». Son président français, Joël Karecki, a d'ailleurs déclaré que son entreprise, «qui participe depuis de nombreuses années aux débats initiés par la Commission européenne sur la lutte contre le réchauffement climatique, se félicite de la mise en œuvre de mesures qui contribueront significativement à la réduction de la facture énergétique de la France et de l'Europe».

La machine en marche

Reste tout de même un challenge de taille : trouver tout ces nouveaux produits dans les rayons. Les grandes surfaces de bricolages (GSB) semblent déjà bien équipées et achalandées. Elles vont même jusqu'à diminuer les incandescentes pour laisser une place plus importante aux nouvelles technologies. Cette pratique devrait se généraliser à tous les commerces d'ici à 2012. Et la machine est en marche puisqu'au mois d'octobre dernier douze enseignes de la distribution, onze enseignes du bricolage, EDF, l'Ademe, l'éco-organisme Récylum, la Fédération des Magasins de bricolage (FMB), la Fédération des entreprises du Commerce et de la distribution (FCD) ont signé une convention visant à éliminer définitivement en 2010 les ampoules à incandescence. Les dés sont donc jetés !
Ampoules basse consommation : la révolution est en marche

Répartition du marché par technologies

Répartition du marché par technologies
Répartition du marché par technologies © FgK
Au total, 356 références incandescentes ont disparu du marché cette année lorsque les ampoules à économie d'énergie en comptent 239 supplémentaires.
Répartition du marché par technologies

Nombre de références par wattages Incandescentes

Nombre de références par wattages Incandescentes
Nombre de références par wattages Incandescentes © FgK
En France, le coeur du marché est constitué des 40/75 watts (65 % des références en incandescentes), dont le retrait est recommandé en 2011, pour les 40/60 watts, et 2010 pour les 60/75 watts.
Nombre de références par wattages Incandescentes

Répartition valeur des ventes par type d'ampoules

Répartition valeur des ventes par type d'ampoules
Répartition valeur des ventes par type d'ampoules © FgK
GSA : Grande surface alimentaire
GSB : Grande surface de bricolage
Répartition valeur des ventes par type d'ampoules
Nous vous recommandons

Habilement transformé, cet ancien couvent où le charme et l'élégance des vieilles pierres se marient parfaitement au confort moderne.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic