L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

L'écocapsule, un micro-foyer durable, autonome et mobile

Par Amélie Njaboum
,
le 26 juin 2015
Le studio Nice Architects a imaginé une mini-maison qui crée sa propre énergie et se transporte facilement. Un habitat futuriste respectueux de l'environnement qui cherche à se démocratiser. Zoom sur l'Écocapsule.
Vous pensez à un vaisseau spatial ? Détrompez-vous. Cet œuf d'un nouveau genre est en réalité une habitation intelligente et écologique : l'Écocapsule.
Conçue par le studio slovaque Nice Architects pour répondre à de nombreux besoins, elle est entièrement autonome grâce aux énergies solaires et éoliennes. Sa forme, son habitacle et ses dimensions, tout a été pensé pour rendre ce logement aussi durable que possible.
Comme gîte, hôtel pop-up ou même comme station de recharge pour les voitures électriques, c'est un vrai couteau-suisse qui bouscule les code de l'habitat.
Découvrez, en pages suivantes, toutes les caractéristiques de cette mini-maison intelligente et durable.
L'écocapsule, un micro-foyer durable, autonome et mobile

Une grande autonomie énergétique

Une grande autonomie énergétique - Ecocapsule
Une grande autonomie énergétique - Ecocapsule © Nice Architects
La principale caractéristique de l'Écocapsule est certainement son autonomie énergétique. Les architectes du studio Nice Architecs ont élaboré une stratégie pour exploiter et réutiliser tous les types d'énergies disponibles.
Tout d'abord, la micro-maison bénéficie d'une double alimentation grâce à des panneaux solaires ainsi qu'une petite éolienne silencieuse.
Des batteries intégrées au système permettent de stocker l'énergie récoltée, afin de la redistribuer en temps voulu. Ainsi, lorsque le la lumière du soleil ou le vent deviennent insuffisants, les batteries prennent le relais.
Pour tous les autres besoins liés au bon fonctionnement de l'habitat, les architectes ont trouvé bien d'autres astuces.
La forme ronde de la capsule, par exemple, aide à collecter l'eau de pluie et une série de filtres à membrane permet le remplissage des réservoirs d'eau naturelle. Les déchets organiques sont, quant à eux, collectés dans les toilettes pour en faire du compost.
Cette micro-maison n'a donc besoin de rien pour fonctionner et possède une large réserve de ressources qui lui permettent de rester isolée un long moment.
Une grande autonomie énergétique

Une température intérieure astucieusement maîtrisée

Une température intérieure astucieusement maîtrisée  - Ecocapsule
Une température intérieure astucieusement maîtrisée - Ecocapsule © Nice Architects
Les architectes se sont beaucoup intéressés à la manière d'apporter un véritable confort thermique à cette capsule.
La technique choisie (actuellement en développement) pour répondre à cette problématique est l'installation d'une unité d'incinération alimentée électriquement.
Le principe est simple. Il s'agit d'un traitement thermique consistant à brûler les déchets et à les réduire en cendres. La combustion est ensuite valorisée grâce à la récupération de l'énergie qu'elle génère, sous forme de chaleur ou d'électricité.
De plus, la forme ronde de l'habitat et une épaisse couche d'isolation réduisent considérablement les pertes thermiques.
Une température intérieure astucieusement maîtrisée

Un intérieur à l'équipement sommaire

Un intérieur à l'équipement sommaire  - Ecocapsule
Un intérieur à l'équipement sommaire - Ecocapsule © Nice Architects
L'intérieur de cette capsule est rudimentaire mais bien pensé. Une salle d'eau, un lit et une petite kitchenette sont les seuls éléments de confort.
Une pompe à eau manuelle a été installée au cas où la batterie serait épuisée.
Le mode de fonctionnement de l'habitat et ses équipements s'apparentent à ceux d'un refuge de montagne... ou d'une capsule spatiale !
Un intérieur à l'équipement sommaire

Une ambiance épurée et apaisante

Une ambiance épurée et apaisante - Ecocapsule
Une ambiance épurée et apaisante - Ecocapsule © Nice Architects
L'aspect « vaisseau spatial » que peut revêtir la capsule est largement atténué par cet intérieur blanc associé à un revêtement en bois clair. On se croirait presque dans la chambre d'un hôtel contemporain.
Une ambiance épurée et apaisante

Un petit plus pour les situations d'urgence

Un petit plus pour les situations d'urgence - Ecocapsule
Un petit plus pour les situations d'urgence - Ecocapsule © Nice Architects
L'une des nombreuses utilisations potentielles de l'Écocapsule est de jouer le rôle de logement d'appoint pour les équipes de secours lors de situations d'intervention rapide.
Lorsque que ces équipes sont face à des catastrophes naturelles, les secouristes ont besoin d'être sur place, au cœur de l'action. C'est là que ce micro-logement mobile prend toute sa dimension.
Un petit plus pour les situations d'urgence

Des logements de substitution potentiels pour les grandes villes

Des logements de substitution potentiels pour les grandes villes - Ecocapsule
Des logements de substitution potentiels pour les grandes villes - Ecocapsule © Nice Architects
L'une des évolutions imaginées par le studio d'architecture Nices Architects pour cette capsule est d'ordre purement immobilier.
Selon ses inventeurs, elle peut être utilisée comme habitation urbaine pour les personnes vivant seules dans les zones où les loyers sont chers et où le marché est tendu, comme à New York par exemple.
La capsule peut également être installée sur les toits des immeubles ou sur des parkings et devenir les studios de demain.
Des logements de substitution potentiels pour les grandes villes
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic