L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Ménage et répartition des tâches : où en sont les hommes ?

Par P.P.
,
le 13 février 2009
L'Observatoire européen de la répartition des tâches ménagères au sein du couple, lancé par la marque Mapa/Spontex avec Ispos, a rendu son verdict début février : comment s'effectue la répartition des tâches ? Jusqu'où les hommes sont-ils prêts à aller pour échapper à la corvée ? Eléments de réponses...
2009, l'année du neuf ? D'après l'enquête Ipsos pour Mapa/Spontex, réalisée sur un panel de 2009 personnes (!), nous sommes encore loin du compte ! Quoiqu'on en dise, les traditions ont en effet la vie dure en Europe : la répartition des tâches ménagères au sein du couple se fait toujours au détriment de la femme...
Des hommes d'accord pour sortir les poubelles mais... pas plus !
Hormis leur pré-carré de la sortie des poubelles, auquel ils ne rechignent pas, ou faire les courses, il ne faut pas leur en demander beaucoup plus ! Sur neuf tâches présentées par l'institut Ipsos, ils ont avoué que, pour plus de la moitié d'entre elles, ils essaient de les éviter, voire ne les font jamais. Repasser ? Nettoyer les sanitaires ? Trier le linge ou lancer une lessive ? Vous n'y pensez pas ! Ils sont respectivement 73%, 67% et 61% à déclarer refuser ou rechigner à le faire, comme changer les draps (61%) ou laver les sols (59%). A la rigueur accepteront-ils à une courte majorité à prendre en main la cuisine au sein du foyer (56%) mais pas plus... Les femmes n'y croient pas plus : elles minorisent même le rôle des hommes pour les tâches les plus rébarbatives. Ainsi 37% d'entre elles confirmeraient les dires de ceux qui déclarent laver les sols sans rechigner, alors qu'eux sont 41% à l'affirmer.
Selon l'Observatoire européen de répartition des tâches ménagères, la seule tâche que les hommes ne rechigneraient pas à faire, est de sortir les poubelles.
poubelles déchets © MAP
Selon l'Observatoire européen de répartition des tâches ménagères, la seule tâche que les hommes ne rechigneraient pas à faire, est de sortir les poubelles.
 A l'inverse, les femmes déclarent réaliser toutes les tâches énoncées - sauf les poubelles évidemment ! - et, si beaucoup disent le faire sans rechigner, les hommes estiment le contraire. En ce qui concerne le linge par exemple, alors que 92% des femmes annoncent le trier et lancer la machine sans problème, 74% des hommes pensent que c'est vraiment le cas : un décalage de 17 points ! Pour l'étude, "les femmes rechignent plus qu'avant à faire seules des besognes pas toujours très ragoutantes et ces messieurs le perçoivent."
Un couple sur deux se dispute en Europe à cause des tâches ménagères
Mais alors comment cela se passe-t-il au sein du couple ? Mal bien sûr ! En ces temps où la parité hommes/femmes a la cote, les disputes sur le ménage sont fréquentes : Ipsos observe que "les tâches ménagères sont source de conflit au sein d'un couple sur deux, particulièrement chez les jeunes." Et Mesdames, l'espoir est permis ! 59% des hommes déclarent en effet reconnaître qu'ils devraient en faire plus ! Mais ne nous emballons pas... "Tandis que la plupart des femmes disent en faire 'beaucoup plus' que leur conjoint, explique l'enquête, les hommes, eux, estiment qu'ils devraient seulement en faire 'un peu plus' (36%, seuls 23% jugeant qu'ils devraient en faire 'un peu plus')."
Mais attention Messieurs, vos femmes ne sont plus dupes ! Vous savez utiliser des arguments variés pour échapper aux tâches ménagères, tels que la flatterie ("je le fais moins bien que toi", 44%), le manque de temps ("je n'ai pas le temps", 39%) ou le manque de compétences ("je ne sais pas le faire", 37%), mais l'enquête démontre que vos moitiés identifient parfaitement bien ces arguments. Mais rassurez-vous : selon Ipsos en effet, "les femmes sous-estiment légèrement la grande imagination dont leur conjoint peut faire preuve dans le seul but d'éviter de faire les tâches ménagères qu'ils détestent le plus." Citons, pêle-mêle parmi les expériences rapportées, être aux petits soins (67%), la promesse de le faire la prochaine fois (66%), faire la sourde oreille (59%)...
Ernie spontex
Ernie spontex © Spontex
 Supplier, se cacher, faire du chantage... Des stratagèmes où l'imagination n'a plus de limite !
Mais, souligne Ipsos, l'inventivité ne connaît pas de limite : "ainsi, 34% ont déjà boudé dans leur coin ou pourraient le faire, 32% ont déjà supplié leur compagne ou seraient prêts à le faire. Se cacher ou sortir de la maison est une stratégie que 29% des hommes ont déjà employée ou pourraient employer, de même que faire du chantage (28%) ou faire semblant d'être souffrant (27%)."
Et en France ? Est-ce tout aussi édifiant ? Les Françaises se déclarent plus nombreuses à ressentir l'inégalité de la répartition des tâches. Mais, "paradoxalement" souligne Ipsos, "62% d'entre elles pensent (...) que faire le ménage, c'est leur rôle." Et malheureusement pour elles, il semblerait qu'elles soient plus dupes des stratagèmes de leurs conjoints que leurs voisines européennes : ainsi, "à titre d'exemple, seules 20% d'entre elles pensent que leur conjoint pourrait aller jusqu'à faire semblant d'être souffrant, alors que 33% des Français affirment qu'ils seraient capables de le faire ou qu'ils l'ont déjà fait."
La route reste longue...
Pour voir plus en détails et en images, certains résultats de l'étude de l'Observatoire Européen de la répartition des tâches ménagères au sein du couple, cliquez sur suivant.
*Ipsos et Mapa-Spontex ont interrogé 2009 européens âgés de 18 ans et plus, vivant en couple, et représentatifs des populations française, anglaise, espagnole et italienne et vivant en couple. Questionnaire auto-administré via internet. Enquête publiée le 3 février 2009. Pour voir l'enquête complète.
Ménage et répartition des tâches : où en sont les hommes ?

Les hommes reconnaissent ne pas s'investir dans la majorité des tâches ménagères...

enquête ménage repartition 1
enquête ménage repartition 1 © Mapa/Spontex/Ipsos
Zoomez sur l'illustration.
Les hommes reconnaissent ne pas s'investir dans la majorité des tâches ménagères...

... Ce que confirment leurs compagnes

ipsos enquête repartition ménage 2
ipsos enquête repartition ménage 2 © Mapa/Spontex/Ipsos
Zoomez sur l'illustration.
... Ce que confirment leurs compagnes

A l'opposé, les hommes confirment que leur compagne effectue l'ensemble des tâches sans rechigner

Ipsos enquête repartition menage 3
Ipsos enquête repartition menage 3 © Mapa/Spontex/Ipsos
Zoomez sur l'illustration.
A l'opposé, les hommes confirment que leur compagne effectue l'ensemble des tâches sans rechigner

Un Européen sur deux a le sentiment d'en faire plus que son/sa conjoint(e)

enquete ipsos repartition menage 4
enquete ipsos repartition menage 4 © Mapa/Spontex/Ipsos
Zoomez sur l'illustration.
Un Européen sur deux a le sentiment d'en faire plus que son/sa conjoint(e)

Les femmes connaissent bien les arguments qu'utilisent ces messieurs pour se soustraire aux tâches ménagères (1/2)

ipsos enquête repartition menage 5
ipsos enquête repartition menage 5 © Mapa/Spontex/Ipsos
Zoomez sur l'illustration.
Les femmes connaissent bien les arguments qu'utilisent ces messieurs pour se soustraire aux tâches ménagères (1/2)

Les femmes connaissent bien les arguments qu'utilisent ces messieurs pour se soustraire aux tâches ménagères (2/2)

ipsos enquete repartition menage 6
ipsos enquete repartition menage 6 © Mapa/Spontex/Ipsos
Zoomez sur l'illustration.
Les femmes connaissent bien les arguments qu'utilisent ces messieurs pour se soustraire aux tâches ménagères (2/2)

La situation pourrait évoluer lentement, moins d'un Européen sur deux jugeant que faire le ménage relève de son rôle

ipsos enquête repartition menage 7
ipsos enquête repartition menage 7 © Mapa/Spontex/Ipsos
Zoomez sur l'illustration.
La situation pourrait évoluer lentement, moins d'un Européen sur deux jugeant que faire le ménage relève de son rôle

Dans l'ensemble, les femmes sous-estiment parfois l'inventivité dont leur conjoint peut faire preuve pour échapper à la corvée ménagère

Ipsos enquete repartition menage 8
Ipsos enquete repartition menage 8 © Mapa/Spontex/Ipsos
Zoomez sur l'illustration.
Dans l'ensemble, les femmes sous-estiment parfois l'inventivité dont leur conjoint peut faire preuve pour échapper à la corvée ménagère

Et pourtant... "Beau", "rare" et même "sexy", un homme qui fait le ménage possède une qualité appréciée des Européennes

enquete ipsos repartition menage 9
enquete ipsos repartition menage 9 © Mapa/Spontex/Ipsos
Zoomez sur l'illustration.
Et pourtant... "Beau", "rare" et même "sexy", un homme qui fait le ménage possède une qualité appréciée des Européennes
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic