L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Changer une fenêtre sans dépose

Par Rouba Naaman
,
le 16 mai 2011
Pour rénover ses fenêtres sans transformer son salon en chantier, vous pouvez opter pour une rénovation sans dépose. Le nouveau cadre est alors posé sur l'existant, sans casse. Découvrez les étapes de cette rénovation rapide.
Vous souhaitez changer vos fenêtres, mais la peur du chantier vous retient. Pourtant, il est possible de rénover une fenêtre sans dépose, c'est-à-dire sans retirer entièrement la fenêtre existante. Maison à part a demandé à l'entreprise AMCC, spécialiste de la rénovation des fenêtres, de nous en dire plus sur cette technique.
Le seul prérequis pour changer sa fenêtre sans la déposer, c'est l'état du cadre d'origine. "Quelle que soit la matière, bois ou PVC, il faut que le dormant d'origine soit correctement étanche" insiste Léopold Franken, directeur marketing de l'AMCC. Sans quoi, vous serez obligés soit de renforcer l'isolation de la structure existante, soit d'opter pour une dépose totale de la fenêtre.

Choisir entre la dépose et la rénovation

Prenez bien le temps de choisir entre la dépose totale et la rénovation sans dépose. Dans la première option, les murs autour de la fenêtre seront abîmés, et vous devrez sûrement refaire la peinture, le papier peint ou le carrelage, ce qui représente un surcoût non négligeable. L'état des murs devra donc entrer en compte.
Dans le cas d'une rénovation sans dépose, l'installation est indolore pour les murs... mais coûte environ 8 à 10% de plus. Notez aussi que la nouvelle fenêtre aura une vitre plus petite que la précédente. En effet, lors d'une pose sur le dormant existant, le nouveau cadre mord sur la surface vitrée. "On essaye de minimiser ce désagrément, en installant un cadre étroit, mais cela dépend aussi de la menuiserie d'origine" précise Léopold Franken.
Découvrez les différentes étapes de cette rénovation en pages suivantes.
Changer une fenêtre sans dépose

Etape 1 : Retirer les vantaux

Etape 1 : Retirer les vantaux - Rénovation fenêtre
Etape 1 : Retirer les vantaux - Rénovation fenêtre © AMCC
L'ensemble de l'installation dure environ deux heures, "mais ça dépend de la personne... et de l'outillage !" plaisante Léopold Franken.
Commencez par enlever les vantaux de la fenêtre existante, pour laisser accès au dormant existant. Si vous optez pour un format standard, qui ne correspond pas à la taille de votre fenêtre d'origine, vous devrez placer des tasseaux pour compenser l'écart.
Etape 2 en page suivante.
Etape 1 : Retirer les vantaux

Etape 2 : Préparer le dormant

Etape 2 : Préparer le dormant - Rénovation fenêtre
Etape 2 : Préparer le dormant - Rénovation fenêtre © AMCC
Le dormant de la nouvelle fenêtre sera installé sur le cadre existant. Il convient donc de préparer l'ancien dormant, "pour assurer une assise correcte de l'ancienne menuiserie" explique Léopold Franken.
Coupez les paumelles (charnières) et tout ce qui déborde du cadre. Bouchez l'évacuation d'eau de l'ancien dormant, et assurez-vous de l'étanchéité de l'ensemble. "Si la partie basse de la fenêtre a souffert des intempéries et du temps, il faudra la couper et poser la fenêtre directement sur la maçonnerie" précise notre spécialiste. Dans tous les cas, il faut s'assurer de la parfaite étanchéité de la structure.
Etape 3 en page suivante.
Etape 2 : Préparer le dormant

Etape 3 : L'étanchéité

Etape 3 : L'étanchéité - Rénovation fenêtre
Etape 3 : L'étanchéité - Rénovation fenêtre © AMCC
Dernière étape avant d'installer le nouveau cadre : préparer l'étanchéité de la nouvelle structure. C'est le maître-mot de toute la démarche.
"On installe des cales d'assise (en rouge sur la photo) en périphérie du dormant existant, pour s'assurer de laisser suffisamment de place pour le joint d'étanchéité du nouveau cadre" explique Léopold Franken.
Etape 4 en page suivante.
Etape 3 : L'étanchéité

Etape 4 : Installer le nouveau cadre

Etape 4 : Installer le nouveau cadre - Rénovation fenêtre
Etape 4 : Installer le nouveau cadre - Rénovation fenêtre © AMCC
L'ancien dormant est prêt à accueillir le nouveau cadre. Vous pouvez donc l'installer - sans les vantaux, ce sera moins lourd, et à deux, car c'est plus facile - et le visser sur le cadre existant.
"On visse sur toute la périphérie à travers le dormant ancien, sauf au niveau de la partie basse" précise Léopold Fraken. "C'est interdit, pour éviter tout risque d'infiltration". On vissera alors dans le bâti.
Etape 5 en page suivante.
Etape 4 : Installer le nouveau cadre

Etape 5 : Vérifier l'équerrage

Etape 5 : Vérifier l'équerrage - Rénovation fenêtre
Etape 5 : Vérifier l'équerrage - Rénovation fenêtre © AMCC
C'est une étape cruciale du montage de la fenêtre. Avant de continuer l'installation, il faut en effet vérifier que le dormant est correctement vissé, et qu'il est droit. "On s'assure qu'on a bien un rectangle, et pas un parallélépipède !" plaisante Léopold Franken.
A l'aide d'un niveau, on vérifie que chaque pan est parfaitement droit. En mesurant les côtés et la diagonale de la fenêtre, l'installateur s'assure que les angles sont droits, et donc que l'installation est parfaitement rectangulaire.
Etape 6 en page suivante.
Etape 5 : Vérifier l'équerrage

Etape 6 : Installer les vantaux

Etape 6 : Installer les vantaux - Rénovation fenêtre
Etape 6 : Installer les vantaux - Rénovation fenêtre © AMCC
Il est temps de faire le joint, côté intérieur mais aussi côté extérieur de la fenêtre. Si vous modifiez l'habillage extérieur au niveau de la fenêtre, une précaution à prendre : "laisser la ventilation du cadre existant" insiste Léopold Franken.
Vous pouvez à présent installer les vantaux de votre nouvelle fenêtre.
Etape 7 en page suivante.
Etape 6 : Installer les vantaux

Etape 7 : Les finitions

Etape 7 : Les finitions - Rénovation fenêtre
Etape 7 : Les finitions - Rénovation fenêtre © AMCC
La dernière étape concerne les finitions. Installez la ou les poignées de la fenêtre, et posez les caches des charnières.
"Vérifiez le réglage de la fenêtre, qu'elle fonctionne correctement et que rien n'accroche" conclue Léopold Franken.
Découvrez le prix de changement de fenêtre sur Travaux à Part, et des conseils pour réussir vos travaux.
Etape 7 : Les finitions
Nous vous recommandons

L'association Coénove a comparé les coûts d'investissement et de consommation et de maintenance de différentes solutions de chauffage

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic