L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Termites : les conseils de Sentri Tech

Par P.P.
,
Mis à jour le 9 avril 2019
termites
termites © USGov
Chaque année, en France, les termites ravagent en silence plus de 40.000 maisons. Quels sont les risques et comment s'en prémunir ? Olivier Monchâtre, responsable commercial de Sentri Tech, spécialiste reconnu de la lutte anti-termites par appâts, répond aux questions de Maison à part.
Danger termites ! Insectes sournois, les termites ouvriers, petits insectes blancs, se délectent en silence du bois des habitations pour en faire profiter toute leur colonie. Et ce n'est malheureusement qu'en constatant les dégâts que le particulier s'en aperçoit. Les termites se nourrissent de la cellulose présente dans le bois et ses dérivés, comme le carton, le papier, etc.
Pour parvenir à leurs fins, ils se déplacent aisément dans le plâtre, le polystyrène, les gainages électriques... et même s'ils ne les consomment pas, les dégâts sont réels. Pour pallier à leur présence chez soi, Olivier Monchâtre, responsable commercial de Sentri Tech, leader mondial de la lutte anti-termites par appâts, nous en dit plus.
Quels sont les risques de la présence de termites dans sa maison ?
D'après l'observatoire national termites, on recense, à l'heure actuelle 55 départements infestés par les termites en métropole. Dans le Sud-Ouest, les départements des côtes atlantique et méditerranéenne, les départements bordant les vallées du Rhône, de la Garonne et de la Loire et l'Ile-de-France. Les termites présents sont dits "de terrain" et viennent du sol ; s'ils sont arrivés dans la charpente, cela signifie qu'il y a déjà beaucoup de dégâts dans l'habitat !

Comment détecter une attaque des termites ?

Un professionnel réalise le diagnostic et le traitement. Repérer la présence de termites n'est pas chose aisée, dans la mesure où les termites se cachent. Venant du sol, il faut d'abord chercher leur présence dans les éléments en bois en contact avec les murs et, en premier lieu, au niveau des sous-sols, des caves, des vides sanitaires ou rez-de-chaussée, et rechercher leur présence dans les moindres recoins : plinthes, huisseries, papier, murs, objets en bois, en carton, papier, vieux livres, ou encore compteurs électriques...

Comment réagir à la présence de termites ?

Il faut faire appel à un professionnel. Deux sortes de traitement sont possibles. Le premier est le traitement chimique, qui consiste à pulvériser directement dans les murs des produits dédiés, mais avec les inconvénients environnementaux évidents que cela suppose.
La seconde solution consiste à réaliser un traitement non chimique, en utilisant des appâts, qui ont pour effet de bloquer la mue des termites, laquelle est nécessaire à leur survie. Les termites ouvriers consomment alors cet appât, et comme ce sont eux qui sont chargés de nourrir les autres membres de la colonie, ils les contaminent à coup sûr. Cette méthode de stations pièges "chargées" avec l'appât peut être installée en périmétrie du bâti ou dans la cave d'un immeuble. Il est donc alors possible de les éliminer avant même qu'ils ne s'attaquent à l'habitat. Ainsi, "il vaut mieux prévenir que guérir" !
Pour plus d'informations, rendez-vous sur : www.les-termites.com
Termites : les conseils de Sentri Tech
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic