L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Vyrile, une maison d'édition qui fait rimer design avec récup'

Par Manon Mercier
,
le 6 décembre 2016
Après avoir été ingénieur pendant 5 ans, Laurent Gourier se reconvertit et crée sa propre maison d'édition et de création entièrement dédiée au mobilier design, Vyrile. Sa marque de fabrique : récupérer des matériaux voués à la casse pour les (re)façonner en produits design haut de gamme. Zoom.
"J'ai toujours aimé dessiner et bricoler la mécanique", explique Laurent Gourier, jeune designer français, aujourd'hui à la tête de la maison d'édition et de création de design, Vyrile.
Après avoir arpenté les allées de l'ingénierie technique pendant 5 ans, il décide de poser ses valises et de réaliser son rêve de "gamin" : être designer. Car bientôt, sa soif de créativité le rattrape. L'envie de fabriquer de ses propres mains et de transformer la matière le taraudent."En 2014, j'ai commencé à créer mes propres meubles. En parallèle, je continuais mon métier d'ingénieur. Mais j'ai très vite eu envie de me consacrer à temps plein à ma passion", ajoute le trentenaire.
Repéré durant la Paris Design Week en septembre dernier, le jeune créateur se hisse aujourd'hui parmi les jeunes talents du design français. "J'ai toujours adoré réparer les objets mécaniques. D'ailleurs, j'ai longtemps hésité entre le design et la technique", confie-t-il. Sa spécificité ? Travailler des matériaux de récupération pour les transformer en objets haut de gamme. Une ligne directive qui s'inscrit dans une démarche de développement durable.
Retour sur son histoire et sur ses créations en images, en pages suivantes...
Vyrile, une maison d'édition qui fait rimer design avec récup'

Un atelier de serrurerie pour apprendre le métier

La tabouret DE-S&K signé Laurent Gourier
La tabouret DE-S&K signé Laurent Gourier © Laurent Gourier
"C'est en travaillant assidument dans un atelier de serrurerie que j'ai pu apprendre les différentes techniques de fabrication d'un meuble. Souder, plier, travailler le bois ou encore assembler ont fait partie de mon apprentissage", souligne le jeune homme.
Et son audace a fini par payer. En avril 2016, après de longs mois de travail, Laurent Gourier écrit un nouveau chapitre : il crée sa propre maison d'édition et de création, Vyrile. "L'alliance du design et des matériaux de récupération. Le tout, dans une démarche de développement durable", précise le jeune designer.
Un atelier de serrurerie pour apprendre le métier

Recyclage et bois brut de récupération au cœur de la création

La chaise Beau-Pain signée Laurent Gourier
La chaise Beau-Pain signée Laurent Gourier © Laurent Gourier
Pour réaliser ses meubles, Laurent Gourier accorde "une grande importance à la sélection du bois et aux matériaux de récupération."
Cette richesse de matériaux lui permet de façonner toute sorte de projets artistiques, comme un table basse, un rocking-chair ou encore une commode. Les matières se transforment sous les mains du jeune designer pour renaître gracieusement... en mobilier haut-de-gamme.
"Je m'inspire du style scandinave que j'associe au style industriel", raconte le designer. 100% made in France, tous les modèles réalisés sont uniques et fabriqués à la demande. "Je récupère des longerons de hêtre et de chêne massif que je trouve sur les chantiers", glisse-t-il.
Le bois provient essentiellement de l'est de la France. Les phases de conception et la fabrication se déroulent, quant à elles, en région parisienne.
Recyclage et bois brut de récupération au cœur de la création

Des meubles haut de gamme ... avec un drôle de nom

Le rocking-chair Shi-Rak signé Laurent Gourier
Le rocking-chair Shi-Rak signé Laurent Gourier © Laurent Gourier
Clin d'œil politique ? Humour artistique ? Ses dix pièces coups de cœur allant du Rocking chair Shi-rak, à la table d'appoint Bel-Kacem, en passant par la chaise Bol-Oré ou encore le tabouret Dé-S&K, se dotent d'un drôle de nom. Une chose est sûre, Laurent Gourier mise ici sur l'originalité pour se démarquer. Une manière simple et efficace de mémoriser ses créations !
Des meubles haut de gamme ... avec un drôle de nom
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic