L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Journées du patrimoine : zoom sur des restaurations remarquables

Par Stéphanie Odéon
,
le 15 septembre 2016
A l'occasion des 33e Journées européennes du patrimoine, les 17 et 18 septembre, nous vous proposons de revoir des travaux de restauration de monuments historiques en cours ou achevés. Découverte.
Le patrimoine architectural français est un sujet important tant par le nombre de monuments historiques sur notre territoire que par l'attachement des Français à ces bâtiments. Selon une étude de la Caisse d'Epargne pour le compte de la Fondation du Patrimoine, publiée en février, 67% des Français interrogés estiment qu'il y a urgence à protéger, entretenir et restaurer le patrimoine de proximité. Un chiffre qui reste stable depuis 20 ans.
Les 33e Journées européennes du patrimoine, qui se tiennent ce week-end (17 et 18 septembre), seront l'occasion de découvrir des bâtiments récemment restaurés. Nous vous proposons de (re)découvrir certains de nos reportages sur des travaux de restauration remarquables, en pages suivantes.
Journées du patrimoine : zoom sur des restaurations remarquables

Le Mont-Saint- Michel et son archange redoré

Statue de l'archange du Mont-Saint-Michel
Statue de l'archange du Mont-Saint-Michel © ©Centre des Monuments Nationaux
Commençons ce tour d'horizon par le Mont-Saint-Michel. Après de 10 ans de travaux, le site a été restauré. Point final à cette opération d'envergure, qui a remis en valeur l'abbaye et les remparts du mont normand, la restauration de la célèbre statue de l'archange Saint-Michel.
Le 26 mai 2016, après deux mois de restauration, le Centre des monuments nationaux (CMN) était fier de présenter un archange délicatement redoré par des artisans d'art près de Périgueux (Dordogne). Depuis, il a retrouvé sa place au sommet de l'abbaye.
Le Mont-Saint- Michel et son archange redoré

Le Panthéon a retrouvé son belvédère

Restauration du Panthéon
Restauration du Panthéon © © Benjamin Gavaudo - Centre des monuments nationaux
Autre restauration de monument historique prestigieux, celle du Panthéon. Là encore, il s'agit d'une campagne de restauration de grande envergure, entamée depuis près de dix ans pour résoudre de façon pérenne les problèmes structurels du monument parisien.
La première étape a concerné les parties hautes du monument historique à savoir la coupole, le lanternon et le tambour avec sa colonnade. Il aura fallu presque trois ans, de janvier 2013 à octobre 2015, pour réaliser ces travaux. Trois années pendant lesquelles la zone en chantier a été fermée au public. Depuis avril 2016, les visiteurs peuvent redécouvrir une vue à 360° de la capitale, à 35 mètres de hauteur.
Le Panthéon a retrouvé son belvédère

Le Château de Versailles inaugure le pavillon Dufour restauré

Pavillon Dufour du Château de Versailles
Pavillon Dufour du Château de Versailles © ©André-Morin-Dominique-Perrault-Architecture-Adagp
Poursuivons avec le Château de Versailles. Après un vaste chantier de réaménagement, de près de deux ans et demi, le président de la République a inauguré, le 17 juin 2016, le Pavillon Dufour, le nouvel espace d'accueil du public au Château de Versailles, saluant "une réussite esthétique et un exploit fonctionnel".
Lauréat du concours d'architecture, lancé en 2011, Dominique Perrault a repensé cette "séquence inaugurale du Château" en conservant la physionomie des bâtiments (volumétrie, proportions et dimensions).
Le Château de Versailles inaugure le pavillon Dufour restauré

Le phare de Cordouan, une restauration dans la durée

Restauration du Phare de Cordouan
Restauration du Phare de Cordouan © © Asa Photo SMIDDEST
Retournons maintenant en bord de mer, sur la côte Atlantique cette fois. Depuis 2013, le phare de Cordouan, à l'entrée de l'estuaire de la Gironde, fait l'objet d'une vaste campagne de rénovation qui doit se poursuivre jusqu'en 2021.
Une première phase de travaux a porté sur l'étanchéification de la toiture, la restauration des boiseries de l'appartement de l'ingénieur, de la porte de la marée et de l'ossature de la lanterne. Un chantier rendu complexe en raison des conditions climatiques et de la situation géographique du phare, essentiellement accessible par bateau ou par hélicoptère.
Désormais, la rénovation se concentre sur les faces extérieures de l'édifice. Le monument historique a rouvert ses portes aux publics le 9 avril 2016.
Le phare de Cordouan, une restauration dans la durée

Le château de Voltaire se refait une beauté

Château de Voltaire
Château de Voltaire © © David Bordes - CMN
Le Centre des monuments nationaux a entamé en janvier 2016 un vaste chantier de restauration du château ayant appartenu à Voltaire, à Ferney dans l'Ain, pendant plus de 20 ans. Les travaux, dont le budget est estimé à 9 millions d'euros, portent en extérieur sur les toitures, les façades, et en intérieur sur l'aménagement des espaces pour accueillir au mieux les visiteurs.
Un ascenseur desservira notamment tous les étages du bâtiment pour une meilleure accessibilité. Le monument, qui a été reconstruit par Voltaire lorsqu'il l'a acquis en 1759, est désormais entre les mains d'équipes de maçons, tailleurs de pierre, couvreurs, coordonnées par François Châtillon, architecte en chef des monuments historiques. Ces travaux devraient durer deux ans.
Le château de Voltaire se refait une beauté

L'abbaye de Royaumont

Travaux de restauration et de valorisation de l'abbaye de Royaumont dans le Val d'Oise
Travaux de restauration et de valorisation de l'abbaye de Royaumont dans le Val d'Oise © Fondation de Royaumont
Le chantier de rénovation de l'abbaye cistercienne de Royaumont, située à Asnières-sur-Oise, (Val d'Oise), s'est achevé fin juin 2016. Il a porté, depuis décembre 2015, sur la restauration des façades, des contreforts, de la charpente et de la couverture du bâtiment des moines recouverte de près de 70.000 tuiles.
Pendant la durée des travaux près d'une cinquantaine d'ouvriers - tailleurs de pierre, couvreurs, maçons et aussi électriciens- ont œuvré pour restaurer l'abbaye cistercienne du 13ème, classé au titre des Monuments historiques depuis 1927.
L'abbaye de Royaumont

L'abbaye de la Chaise-Dieu en cours de restauration

Abbaye de la Chaise-Dieu
Abbaye de la Chaise-Dieu © Grégoire Noble
Une autre abbaye est en cours de restauration. Il s'agit cette-fois de celle de la Chaise-Dieu, en Haute-Loire. Les travaux doivent permettre de remettre en valeur un patrimoine culturel d'exception, classé aux Monuments historiques, qui abrite des trésors patrimoniaux et accueille un festival de musique renommé. Un vaste programme pour une petite commune de 700 habitants.
Le chantier de restauration a été initié par le Conseil général, il y a 10 ans, face à l'état général de délabrement qui devenait problématique et face à une baisse de fréquentation, lente mais certaine. Afin d'enrayer le phénomène, et redonner à l'abbatiale son rayonnement culturel et touristique, une première tranche de travaux est décidée. Elle comprend la chapelle des Pénitents, le chevet de l'abbatiale, le cloître, la tour Clémentine, l'aile Ouest et la porte du For.
L'abbaye de la Chaise-Dieu en cours de restauration

Rénovation des façades et du toit du Lycée Lakanal de Sceaux

Lycée Lakanal de Sceaux restauration
Lycée Lakanal de Sceaux restauration © © Tubesca-Comabi
Depuis février 2014, le lycée Lakanal de Sceaux (Hauts-de-Seine), classé monument historique, est en cours de restauration. Ce chantier a été découpé en 3 phases. Chacune d'entre elle concerne entre 12 à 15.000 m² de façades par an.
Les travaux sont désormais dans leur troisième et dernière phase avec notamment la rénovation de la grande cheminée de l'établissement. Afin de concilier protection de l'édifice, intervention simultanée de différents corps de métiers et occupation du bâtiment, et cela tout en respectant des délais serrés, les ingénieurs du bureau d'études de Tubesca-Comabi ont donc conçu un système d'échafaudage de 37.500 m² sur-mesure et spécifique à ce chantier.
Rénovation des façades et du toit du Lycée Lakanal de Sceaux

Le Collège néerlandais, un joyau de la Cité universitaire de Paris

Collège néerlandais à la Cité internationale universitaire CIUP à Paris
Collège néerlandais à la Cité internationale universitaire CIUP à Paris © ©Paul Raftery
Classé au titre des Monuments Historiques depuis mars 2005, le Collège néerlandais, conçu par l'architecte moderniste Willem Marinus Dudok, a rouvert ses portes après quatre années de travaux de restauration, à la Cité internationale universitaire de Paris. Une opération confiée tout d'abord à Hervé Baptiste, architecte en chef des monuments historiques, puis à Radu Medrea et Marc Ferauge, architectes du patrimoine.
Dans l'immense campus parisien de la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP), le bâtiment a retrouvé son apparence d'origine.
Le Collège néerlandais, un joyau de la Cité universitaire de Paris

Un très ancien complexe de piscines sauvé de l'effondrement

Kaifu-Bad Hambourg
Kaifu-Bad Hambourg © Metsä Wood
Enfin, parce que l'opération des Journées du patrimoine a lieu dans toute l'Europe, allons en Allemagne. Le Kaifu-Bad, un complexe de piscines hambourgeois datant du 19e siècle, a été sauvé de l'effondrement grâce à l'emploi d'éléments préfabriqués en bois lors de la restauration de sa charpente. Un projet complexe qui devait respecter, à la fois, la construction traditionnelle et les exigences de durabilité des matériaux en milieu humide et salé.
Symbolique d'une époque et d'une architecture particulière, il s'est détérioré au fil du temps, à tel point qu'il a été fermé pendant plusieurs années en raison d'un risque d'effondrement de la toiture. Un projet de rénovation a donc été lancé, prévoyant la conversion de l'une des piscines en bassin d'eau salée. Problème : une atmosphère humide et salée présente une difficulté accrue pour les solutions constructives classiques.
Un très ancien complexe de piscines sauvé de l'effondrement
Nous vous recommandons

Pour les maisons qui ont la chance d'être implantées dans un joli cadre, la transparence est un choix pertinent.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic