Pourquoi choisir une plaque à cuisson électrique

    Rédactionnel native - publié le 1 février 2021
    Parmi les différentes plaques de cuisson existantes, les plaques à cuisson électriques sont les plus courantes. Comment fonctionnent-elles ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients par rapport aux autres modes de cuisson disponibles ? On vous dit tout pour vous aider à faire le meilleur choix !
    Les plaques de cuisson électriques fonctionnent grâce à une résistance électrique, qui réchauffe une plaque en fonte. Elles sont couramment utilisées.

    Les avantages des plaques de cuisson électrique

    Leur faible coût : elles sont le système de cuisson le plus abordable, et sont l'idéal pour les petits budgets.

    Elles sont solides et ne craignent pas les chocs.

    Elles sont simples à installer : il suffit de les brancher sur une prise de courant électrique.

    Les inconvénients des plaques à cuisson électrique

    Elles ont besoin d'un temps de chauffe plus long qu'avec des brûleurs au gaz, des plaques à induction ou vitrocéramiques. De même, elles ne refroidissent pas immédiatement. En cours de cuisson, elles mettent un certain temps à réagir lorsque l'on souhaite augmenter ou baisser la chaleur. Elles ne conviennent donc pas à des modes de cuisson qui exigent une grande précision.

    Le nettoyage peut être un peu long lorsque les aliments ont collé, ou que les casseroles ont débordé.

    Comment choisir sa plaque de cuisson électrique ?

    Les nouveaux modèles peuvent être équipés d'une minuterie. Il est plus intéressant d'opter pour des modèles avec plusieurs foyers électriques, de taille différente. On peut alors utiliser des casseroles ou autres ustensiles de cuisine de taille variée.

    Vous souhaitez vous faire une idée de ce qui est disponible sur le marché ? Voici une sélection de plaques à cuisson électrique

    Les autres modes de cuisson disponibles

    Les tables de cuisson à induction


    Pour ceux qui sont prêts à investir dans un moyen de cuisson performant, elles peuvent sembler idéales. Elles consomment moins d'énergie que les plaques électriques, elles chauffent rapidement, et on peut moduler très vite la température. Elles possèdent des systèmes de verrouillage et d'arrêt en cas de débordement ou de surchauffe.

    Petit bémol cependant : elles fonctionnent grâce à un champ magnétique, qui s'active au contact du métal du récipient. Vous devrez donc dire adieu à certaines de vos anciennes casseroles. L'aluminium, le cuivre, et le verre sont incompatibles avec les plaques à induction. Il vous faudra vous équiper de casseroles et de poêles en acier ou en fonte.

    C'est le système de cuisson le plus onéreux. Il existe de nombreux modèles. Plus leur diamètre est important, plus la puissance maximale est élevée. Le foyer principal est souvent le plus fort, et les foyers secondaires sont un peu moins puissants.

    Les plaques vitrocéramiques


    Elles fonctionnent en diffusant de la chaleur produite par un système halogène ou radiant. Tous les types de récipients conviennent. La cuisson est plus longue qu'avec des plaques à induction, et elles consomment plus d'énergie.

    Les plaques au gaz


    Appelées aussi « brûleurs », elles sont faciles à utiliser. Si votre logement n'est pas raccordé au gaz de ville, il vous faudra acheter une bouteille, et la brancher. Les plaques à gaz sont bon marché.
     
    Recevez gratuitement
    La newsletter Maison à Part
    L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
    Vous pouvez vous désabonner en un clic