L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Gel, neige, inondations : conseils pour sauver son jardin des intempéries

Par R.N.-B.
,
Mis à jour le 10 janvier 2019
Avec l'arrivée de l'hiver, nos jardins ont souffert ! Température en chute libre après un redoux, gel et parfois neige... Peut-on encore sauver les plantes d'extérieur ? Quelques conseils à mettre en œuvre rapidement.
L'été indien et un automne pas très franc nous ont permis de profiter de températures agréables jusqu'en décembre. Vous avez peut-être laissé votre jardin sans protection particulière, quand soudain, l'hiver a pointé son nez ! Avec parfois des baisses de température brutale et des chutes de neige imprévues.
Votre jardin est-il en péril ? Vos plantes vont-elles succomber sous l'effet du gel et des différences de température trop violente ? Pour certaines d'entre elles, il est encore temps d'agir ! Voici quelques conseils.

Débarrasser les buissons taillés de la neige

Pour éviter que la neige, surtout s'il s'agit plutôt de glace, ne pèse trop lourd sur les branches des buissons taillés, secouez-les doucement pour l'en débarrasser. Un conseil également valable pour les conifères.

Pailler en urgence le sol au pied des plantes

Le paillage est un geste essentiel dès l'automne pour protéger efficacement et naturellement les plantes du froid et du gel. Si vous n'avez pas eu ce réflexe avant le début de l'hiver, il n'est (presque) pas trop tard pour le réaliser. En effet, si le froid dure encore quelques semaines, vos plantes apprécieront d'être protégées, le temps que les températures se radoucissent durablement.
Optez pour un paillis végétal, qui nourrira la terre en se décomposant. Attention, toutefois, si votre terreau est déjà trop gelé : le paillage pourrait l'empêcher de se réchauffer rapidement.

Protéger les plants fragiles sous des cloches

Sous l'effet du redoux de la mi-mars, certains plants ont peut-être déjà pointé le bout de leur tige. Pour leur éviter une mort certaine, protégez-les sous des cloches transparentes. Ils profiteront ainsi du soleil - ou, à défaut, de la lumière - sans souffrir du froid.

Mettre (ou remettre) un voile d'hivernage sur le potager

Pour les plantes du potager poussant au ras du sol, le voile d'hivernage est une solution idéale dès l'automne. Si vous aviez déjà enlevé cette protection à la vue des températures qui augmentaient, ressortez-le rapidement pour le remettre sur vos plants. Cela vous permettra de réchauffer les plantations de quelques degrés.

Ne pas intervenir sur un sol détrempé

Si les inondations n'ont pas épargné votre terrain, et que l'eau a toujours du mal à s'évacuer correctement, le mieux est de ne pas intervenir. En effet, écraser une terre détrempée ne fera qu'aggraver l'état de vos plantes, et pomper l'excédent n'est pas souvent efficace. Mieux vaut attendre - patiemment - que l'eau soit absorbée naturellement.

Ne pas tailler les plantes avant la fin du gel

La vue de vos plantes blessées par les intempéries vous fend le cœur... Pourtant, le mieux dans ce cas est de résister à l'envie irrépressible d'intervenir ! En effet, deux cas de figure se présentent : soit vos plantes n'ont pas survécu au froid glacial, et votre intervention arriverait alors trop tard ; soit elles ont une chance de redémarrer, et il vaut mieux alors laisser les feuilles et bourgeons même flétris, car ils protègent encore un peu la plante en attendant le (vrai) printemps.

Rentrer les plantes en pot

Dans la mesure du possible, pensez à mettre au chaud les plantes en pot. Cela leur permettra de tenir pendant quelques semaines avant le retour des températures printanières.

Ne pas arroser les plantes en extérieur

Si le spectre du gel ne s'est pas définitivement éloigné - et c'est là une chose difficile à définir - mieux vaut ne pas arroser les plantes et arbustes du jardin. En effet, en cas de gel, cela pourra aggraver l'état de vos plantations !
Gel, neige, inondations : conseils pour sauver son jardin des intempéries
Nous vous recommandons

Les beaux jours seront bientôt là et vous savez que votre envie d'aller piquer une tête sera irrépressible. C'est le moment de concrétiser votre envie de piscine.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic