L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Tout savoir sur le repassage

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 23 avril 2012
Corvée ménagère par excellence, le repassage est une activité tout de même pratiquée par 93% des foyers français ! Si vous souhaitez vous faciliter la tâche, suivez les conseils de notre fiche pratique, pour bien choisir votre matériel et bien entretenir votre linge.
Un Français sur deux avoue repasser plus qu'il ne passe l'aspirateur* ! Des chiffres surprenants, lorsque l'on pense que le repassage est peut-être l'une des activités ménagères les moins appréciées - notamment par les hommes, puisque 75% de cette corvée est exécutée par des femmes. Et pourtant, les appareils de repassage sont de plus en plus légers, rapides, efficaces, et les textiles de plus en plus faciles à repasser. Besoin de quelques conseils supplémentaires pour maîtriser le repassage ? Découvrez notre fiche pratique en pages suivantes.
* Chiffres de l'Institut Papillon pour Rowenta.
Tout savoir sur le repassage

Le repassage, comment ça marche ?

Le repassage, comment ça marche ? - Tout savoir sur le repassage
Le repassage, comment ça marche ? - Tout savoir sur le repassage © De'Longhi
On repasse depuis plus de vingt siècles ! Les toutes premières ménagères utilisaient des objets lourds pour lisser les tissus. Aux alentours du VIIIème siècle, les Chinois comprennent l'intérêt de la chaleur pour repasser, et utilisent des casseroles en métal remplies de sable chaud : le fer à repasser est né !
C'est lors du lavage que se créent les plis. L'eau casse les liens entre les fibres, et lors du séchage, ces liaisons se refont de manière indisciplinée. C'est pour cette raison que tous les textiles ne sont pas égaux face au lavage, et qu'ils ne réclament pas tous le même traitement de défroissage (voir page suivante).
Ainsi, les fibres synthétiques repoussent l'eau, et se froissent moins facilement, tandis que les fibres du coton ou du lin présentent plus de liaisons. Mais cela change aussi avec le temps. "Les textiles fins et délicats en fibres naturelles ont tendance à se froisser, particulièrement quand ils sont neufs. A l'usage, ils deviennent plus doux et se froissent moins" explique la marque de linge de maison Yves Delorme.

La vapeur, l'atout repassage

La chaleur lisse la fibre tout en la séchant, la fixant ainsi dans la bonne "position". C'est ainsi que les plis disparaissent. "La qualité du résultat dépend en grande partie du bon séchage des fibres" explique la marque Calor.
Plus efficace encore que la chaleur sèche, la vapeur est utilisée aujourd'hui dans la plupart des appareils. On pensait jusqu'à maintenant qu'elle avait pour seul effet d'assouplir les fibres textiles, mais une équipe de chercheurs français a démontré qu'elle favorisait activement l'ouverture du pli - et donc, sa disparition !
Découvrez, en page suivante, les conseils pour bien repasser le linge.
Le repassage, comment ça marche ?

A chaque textile son mode de repassage

A chaque textile son mode de repassage - Tout savoir sur le repassage
A chaque textile son mode de repassage - Tout savoir sur le repassage © Cofreet
Presque tous les tissus peuvent être repassés, y compris les serviettes de bains. "Tout dépend du résultat que l'on cherche à obtenir" tempère Agathe Pacard, secrétaire général du Cofreet (Comité français de l'étiquetage pour l'entretien des textiles). Les grandes marques de textiles conseillent de repasser le linge de maison s'il doit être ensuite rangé pour longtemps, afin qu'il soit correctement plié. Attention aux maniaques du repassage ! "L'attitude la plus éco-responsable est de repasser ce qui est indispensable ou très froissé" ajoute Agathe Pacard.

La température idéale

Comme l'on vient de l'expliquer, tous les textiles ne nécessitent pas le même défroissage. Si les fibres synthétiques ou la laine se repassent facilement, les tissus naturels comme le coton et le lin abandonnent leurs plis beaucoup plus difficilement. Ils devront donc être repassés avec un fer beaucoup plus chaud.
"La première chose à faire, c'est vérifier l'étiquette" insiste Agathe Pacard. Le pictogramme représentant un fer indique, en effet, la température maximale à laquelle il est conseillé de repasser l'article. Un point signifie 110°C (pour la soie, l'acrylique), deux points 150°C (laine, polyester) et trois points 200°C (viscose, coton, lin).

Plus de précautions pour certains tissus

Certains textiles particuliers nécessitent quelques précautions supplémentaires. "Les nappes enduites, les tissus brodés ou imprimés doivent être repassés sur l'envers" explique Martine Delvallet, de la marque de linge de maison Linvosges. Même remarque pour certains velours, et les tissus avec transferts. "Repasser sur l'envers est plus long, mais pour certains articles c'est indispensable" ajoute Agathe Pacard.
Certains tissus, enfin, ne doivent pas être repassés. "Tous ceux qui contiennent du nylon, polyamide, PVC, ou encore la fourrure acrylique" explique Agathe Pacard.

En page suivante, équipez-vous pour bien repasser.

Plus d'informations sur les étiquettes textiles : www.lavermonlinge.com
A chaque textile son mode de repassage

Bien s'équiper pour mieux repasser

Bien s'équiper pour mieux repasser - Tout savoir sur le repassage
Bien s'équiper pour mieux repasser - Tout savoir sur le repassage © Rowenta
"Pour bien repasser, plus que les techniques, ce sont les outils qui sont importants" explique Agathe Pacard. Fer, centrale vapeur, table classique ou active, centrale de repassage, défroisseur, le choix est ample, et chaque utilisateur devrait trouver l'appareil qui lui convient le mieux.

Centrale vapeur ou fer à repasser ?

Le "duel" entre les fers et les centrales est toujours d'actualité. Les premiers, plus maniables, moins encombrants et moins chers, ont conquis 59,8% des foyers français en 2010*. Les secondes, plus professionnelles et plus rapides, sont tout de même en forte progression (29,2% des foyers, et 36% des appareils vendus en 2010*).
Le choix est cornélien, lorsque l'on ajoute que les fers sont de plus en plus performants, et les centrales de moins en moins chères ! Alors comment choisir ? "Les centrales vapeur permettent de repasser rapidement une grande quantité de linge" indique le Gifam (Groupement interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager). Pour les familles très nombreuses, on peut même investir dans une centrale de repassage ou une table, idéales pour des rendements vraiment très importants !

Un fer performant

Les repasseurs occasionnels, quant à eux, pourront se contenter d'un fer à vapeur de bonne qualité : temps de chauffe court, semelle qui glisse bien, avec une puissance et un débit de vapeur suffisants. "Plus le débit (g/min) est important, plus le fer libère de vapeur. La pression facilite, quant à elle, le passage de la vapeur à travers le tissu" explique le Gifam.
Enfin, les défroisseurs viennent compléter l'offre. Ils permettent un défroissage vertical, sur cintre, de certaines pièces fragiles, comme les costumes et les robes. Tous les appareils doivent être régulièrement détartrés, avec du vinaigre blanc par exemple, et la cassette anticalcaire doit être changée. Pour limiter les traces de calcaire sur les textiles, optez pour de l'eau déminéralisée.

La bonne table à repasser

Ne négligez pas la table à repasser. "Elle doit être bien stable, et son revêtement doit permettre à la vapeur de s'évacuer correctement" insiste Agathe Pacard. Des accessoires existent, comme les jeannettes, ces manchons qui ressemblent à de mini-tables de repassage, et servent à repasser les manches. Si vous n'avez pas assez de place pour une grande table, optez pour un petit modèle ou, encore plus compact, pour une nappe de repassage qui se pose sur n'importe quelle table.
* Chiffres d'une étude Tns Sofres pour le Gifam.
En page suivante, découvrez quelques conseils astucieux pour bien repasser.
Bien s'équiper pour mieux repasser

Quelques astuces pour repasser malin

Quelques astuces pour repasser malin - Tout savoir sur le repassage
Quelques astuces pour repasser malin - Tout savoir sur le repassage © Essentiel B
Quelques conseils faciles à appliquer vous permettront de bien entretenir votre linge et de passer moins de temps devant la table de repassage. "Commencez par ne pas trop charger le tambour de la machine à laver" explique Agathe Pacard. Il faut que le linge puisse bouger et ne soit pas trop compacté, pour limiter le froissage - et donc, le temps de repassage.
"Sortez le linge du tambour très rapidement, et faites-le sécher à plat ou sur un fil" ajoute-t-elle. En le secouant avant de le faire sécher, vous le défroisserez déjà légèrement. Et vous gagnerez, ainsi, sur votre temps de repassage !
Blanc des Vosges, Yves Delorme, Jean-Vier, Carré Blanc, les grandes marques de linge de maison sont unanimes : "Pour un résultat impeccable facilement obtenu, repassez votre linge légèrement humide" comme nous l'explique Martine Delvallet de Linvosges.
Pour limiter votre consommation d'énergie, triez votre linge avant de commencer à repasser. "Le fer met du temps à chauffer or, certaines pièces ont besoin d'un fer moins chaud" explique Agathe Pacard. Commencez donc par les textiles à repasser à 110°C, puis ceux à 150°C et enfin ceux à 200°C.
Si le linge à repasser n'a plus son étiquette, et que vous ne savez pas quelle température il supporte, testez une partie non visible sur l'envers, à une température basse, et augmentez-la doucement.
Enfin, un dernier conseil de Blanc des Vosges pour un linge frais et odorant : "Humectez-le d'une eau de linge parfumée lors du repassage".
Quelques astuces pour repasser malin
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic