L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Enquête exclusive Objets connectés 2015 : les Français investissent dans la sécurité

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 3 septembre 2015
Les objets connectés envahissent notre quotidien, mais quels usages en avons-nous vraiment dans nos habitations ? Pour la deuxième année consécutive, Maison à part a enquêté auprès de ses lecteurs pour comprendre leur vision des équipements intelligents, leurs souhaits et leurs inquiétudes. L'étude en détails.
Une serrure qui s'ouvre à distance, une balance de cuisine qui scanne les aliments, un thermostat pour maîtriser son chauffage à partir de son téléphone, une ampoule intégrant une caméra de surveillance... Chaque semaine, de nouveaux équipements connectés transforment nos maisons en habitations intelligentes. Nous interagissons de plus en plus avec nos intérieurs, par le biais de nos smartphones, tablettes et ordinateurs. Les innovations étonnantes mises en lumière dans les salons internationaux le prouvent.
Pour la deuxième année consécutive, Maison à part a enquêté* auprès de ses lecteurs pour comprendre leur vision de ces nouvelles technologies. Entre rêve d'une maison robotisée et réalité qui frôle parfois la fiction, la domotique et les objets connectés se font une place dans nos vies, et 66% des personnes interrogées affirment posséder ou avoir l'intention d'acheter un objet connecté.
Comment les Français utilisent-ils les objets connectés dans la maison ? Quel budget sont-ils prêts à mettre pour s'équiper ? Quels sont leurs souhaits et leurs inquiétudes face à ces technologies ? Eléments de réponse en pages suivantes.
* Enquête réalisée du 16/04/2015 au 07/05/2015 auprès de 684 lecteurs de Maison à part.com
Enquête exclusive Objets connectés 2015 : les Français investissent dans la sécurité

Les objets connectés envahissent le salon, la cuisine et le bureau

Les objets connectés envahissent le salon, la cuisine et le bureau - Enquête exclusive Objets connectés 2015
Les objets connectés envahissent le salon, la cuisine et le bureau - Enquête exclusive Objets connectés 2015 © MAP
En matière d'objets connectés, le terme d'"invasion" n'est pas exagéré. Si, l'an dernier, seuls 28% de nos lecteurs se disaient équipés d'objets connectés, en 2015, ce sont deux tiers d'entre eux qui possèdent un appareil connecté chez eux, ou qui ont en projet d'en acquérir. Une tendance en totale cohérence avec le nombre croissant d'appareils mis sur le marché, de plus en plus astucieux et faciles à utiliser.
La pièce à vivre est l'endroit le mieux équipé de la maison en objets connectés (90% des répondants). Comme le bureau (46%) et la pièce dédiée aux loisirs (bibliothèque, salle de jeux, etc., 36%), le salon est, en effet, la destination de nombreux équipements audio et vidéo (hi-fi, home cinema, projecteurs, etc.) qui sont, à l'image des derniers modèles de téléviseurs, presque systématiquement connectés.
Plus surprenant, la cuisine est équipée en objets contrôlables à distance chez un Français sur deux, alors que l'offre d'appareils électroménagers intelligents reste réduite - et à des prix encore élevés. Toutefois, l'avenir de la domotique réside probablement dans cette pièce, comme on a pu le voir au CES 2015, où la cuisine connectée a brillé.
Les objets connectés envahissent le salon, la cuisine et le bureau

La sécurité et les loisirs, dans le top 3 des objets connectés préférés des Français

La sécurité et les loisirs, dans le top 3 des objets connectés préférés des Français - Enquête exclusive Objets connectés 2015
La sécurité et les loisirs, dans le top 3 des objets connectés préférés des Français - Enquête exclusive Objets connectés 2015 © MAP
Comme l'an dernier, le téléviseur est l'un des objets connectés phare des maisons françaises (55%, contre 51,6% en 2014), à l'image de l'équipement audio et vidéo en général : radio et chaîne hi-fi (36%), système audio et enceintes (36%), ou encore vidéoprojecteur (10%) et écran de projection (8%).
Mais c'est aujourd'hui pour leur sécurité que les Français se tournent vers les objets connectés. Plus de la moitié d'entre eux se sont équipés (ou ont l'intention de s'équiper) d'une alarme contrôlable à distance (56%, contre 23,7% en 2014) ou d'une caméra de surveillance (52%, contre 21,5% en 2014).
Vient ensuite la question du confort. Thermique d'une part, avec les volets électriques (49%) et thermostats (40%) pilotés à distance ; familial d'autre part, avec des éclairages (35%) et prises électriques (35%) contrôlables.
La sécurité et les loisirs, dans le top 3 des objets connectés préférés des Français

Les Français jugent les objets connectés chers... mais dépensent sans compter

Les Français jugent les objets connectés chers... mais dépensent sans compter - Enquête exclusive Objets connectés 2015
Les Français jugent les objets connectés chers... mais dépensent sans compter - Enquête exclusive Objets connectés 2015 © MAP
L'arrivée de la domotique dans les maisons dévoile un paradoxe surprenant. Interrogés sur le budget consacré à l'achat d'objets connectés pour leur habitation, les Français sont 55% à déclarer dépenser plus de 500 euros, et 29% plus de 1.000 euros. 17% affirment même ne pas savoir combien ils ont dépensé pour s'équiper... Autant dire que les particuliers cassent leur tirelire pour un thermostat intelligent ou un lave-linge qui se déclenche à distance.
Et pourtant, le principal frein à l'achat de nouveaux objets contrôlables à distance est le prix, pour une écrasante majorité (63%, contre 52,5% en 2014) des personnes qui affirment ne pas avoir l'intention de s'équiper. Même si les appareils et équipements restent chers, dans leur grande majorité, les industriels investissent de plus en plus dans la domotique et le secteur devient concurrentiel - une bonne nouvelle pour les consommateurs, qui commencent déjà à voir les prix (légèrement) baisser.
A noter, l'apparition d'une nouvelle inquiétude : celle du piratage (17%). Après la complexité des appareils (23%) et le manque d'informations sur les produits (22%, contre 23,4% en 2014), c'est le quatrième frein à l'achat d'objets connectés pour la maison.
Les Français jugent les objets connectés chers... mais dépensent sans compter

Confort, sécurité et économies, le trio gagnant de la domotique

Confort, sécurité et économies, le trio gagnant de la domotique - Enquête exclusive Objets connectés 2015
Confort, sécurité et économies, le trio gagnant de la domotique - Enquête exclusive Objets connectés 2015 © MAP
Outre l'effet de mode, la domotique a de nombreuses utilités bien concrètes dans la maison - et les Français en sont conscients. Le confort reste le maître mot : confort thermique (63% des répondants), mais aussi confort au quotidien, puisque 60% des personnes interrogées estiment que les objets connectés leur simplifient la vie (contre 48% en 2014).
Les économies d'énergie sont également sur le devant de la scène, pour 63% des sondés, contre 18% seulement en 2014. L'on peut y voir l'effet de l'arrivée massive sur le marché des thermostats intelligents, ces appareils connectés qui permettent de réguler au degré près la température de chaque pièce de la maison - et, ainsi, de réaliser des économies substantives.
Nouvelle tendance : c'est la sécurité qui prend la tête du classement des usages de la domotique. 66% utilisent les objets connectés pour assurer la sécurité de leur famille et de leurs biens, contre 16% à peine en 2014.
Notez que seuls un quart des répondants réalisent l'impact des équipements connectés sur la valeur de leur bien immobilier...
Confort, sécurité et économies, le trio gagnant de la domotique

Les Français rêvent d'un système de chauffage intelligent et d'une maison sécurisée

Les Français rêvent d'un système de chauffage intelligent et d'une maison sécurisée - Enquête exclusive Objets connectés 2015
Les Français rêvent d'un système de chauffage intelligent et d'une maison sécurisée - Enquête exclusive Objets connectés 2015 © MAP
Interrogés en 2014 sur leur maison connectée idéale, les Français se laissaient aller à imaginer une habitation robot, avec laquelle ils pourraient discuter. C'est une solution autrement plus terre-à-terre qui est plébiscitée cette année, puisque 68% des sondés rêvent d'un logement au chauffage parfaitement régulé, pour un confort total et des économies concrètes.
Véritable tendance, la sécurité est aussi au coeur des préoccupations des Français. Si tous les freins étaient levés, 67% d'entre eux aimeraient utiliser les équipements connectés pour rendre leur habitation parfaitement sûre, avec alarme, caméra de surveillance, détection des intrusions, fermetures automatisées, etc.
Enfin, le confort fait aussi rêver les particuliers : 58% aimeraient automatiser toutes leurs ouvertures, et 57% apprécieraient de s'équiper d'un système d'éclairage intelligent.
Les Français rêvent d'un système de chauffage intelligent et d'une maison sécurisée
Nous vous recommandons

Cloisons déposées, ouvertures agrandies, circulation facilitée... cette maison occitane a été transformée de l'intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic