L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Vous ne devinerez pas ce que cette maison a de particulier !

Par R.N.-B.
,
le 19 novembre 2018
Derrière ses airs de pavillon de banlieue traditionnel, cette maison recèle un secret : son bilan énergétique, plutôt intéressant, et obtenu avec des matériaux simples. Zoom sur cette construction accessible à tous.
Lorsque l'on fait construire sa première maison, les principales questions que l'on se pose concernent le lieu, le quartier, la sécurité, les transports, la surface du terrain, son orientation, etc. Il est beaucoup rare de s'interroger sur la future facture d'énergie ou l'impact environnemental de son logement, estime David Lacroix, président de Maison Berval. "La majorité des clients priorisent le lieu aux autres critères, y compris à la taille du terrain", nous explique-t-il.
Alors, faire construire un pavillon qui obtient le label E2C1 dans l'expérimentation E+C-, "c'était une bonne surprise, mais une surprise totale", raconte Maxime, le propriétaire de cette habitation signée Maison Berval, située en région parisienne.
Bonne surprise aussi pour... les constructeurs eux-mêmes, qui avouent n'avoir rien faire de plus dans ce chantier que ce qu'ils font habituellement ! Les détails en images.
Vous ne devinerez pas ce que cette maison a de particulier !

Un pavillon bien orienté pour économiser l'énergie

Cette maison francilienne a été labellisée E2C1 par le Céquami
Cette maison francilienne a été labellisée E2C1 par le Céquami © Maison Berval
Première étape pour obtenir facilement une maison économe en énergie : l'orientation. Côté rue, la maison est orientée nord-ouest, et côté jardin, sud-est. "A l'arrière de la maison, nous avons multiplié les surfaces vitrées, ce qui permet un gain de chaleur énorme", nous explique Alain Galland, conducteur de travaux sur ce chantier. Des volets roulants électriques ont été ajoutés sur toutes les menuiseries pour protéger l'intérieur du soleil, l'été.
Un pavillon bien orienté pour économiser l'énergie

Des baies vitrées pour plus de chaleur et plus de confort

Les baies vitrées, comme ici côté rue, apporte de la chaleur naturelle
Les baies vitrées, comme ici côté rue, apporte de la chaleur naturelle © Maison Berval
Dans le salon, orienté vers la rue, une grande baie vitrée apporte de la chaleur naturelle. L'espace de la pièce à vivre et grand et, malgré cela, le confort thermique est au rendez-vous. "Nous cherchions une maison économe en énergie, mais nous ne connaissions pas le label E+C-, nous raconte Maxime. Ce que nous voulions avant tout, c'est une habitation confortable, et les constructions existantes présentaient une facture énergétique trop importante".
Des baies vitrées pour plus de chaleur et plus de confort

Une pompe à chaleur air/eau pour chauffer les 2 étages

Une pompe à chaleur air/eau pour chauffer les 2 étages - Toutes les pièces sont chauffées grâce à un radiateur relié à une pompe à chaleur hybride air/eau
Une pompe à chaleur air/eau pour chauffer les 2 étages - Toutes les pièces sont chauffées grâce à un radiateur relié à une pompe à chaleur hybride air/eau © Maison Berval
Un système de chauffage basse consommation prend le relais des baies vitrées. "Nous avons un radiateur par pièce, relié à une pompe à chaleur hybride air/eau", décrit Maxime. Un thermostat connecté à la PAC permet de contrôler la température pièce par pièce.
Par ailleurs, sur les conseils d'un expert, les propriétaires ont fait installer un système de purification de l'eau, qui est particulièrement calcaire dans la région. "C'est mieux pour la PAC", ajoute Maxime.
Une pompe à chaleur air/eau pour chauffer les 2 étages

Une isolation importante et une ventilation mécanique

La pompe à chaleur est reliée à un thermostat, pour contrôler la température de chaque pièce
La pompe à chaleur est reliée à un thermostat, pour contrôler la température de chaque pièce © Maison Berval
Etape incontournable pour construire une habitation E2C1 : une isolation importante et intelligemment installée. "Une isolation plancher en TMS 100 mm, sous le carrelage, sur toute la surface de la maison, une isolation intérieure des murs en polystyrène, et 430 mm de laine soufflée pour isoler les combles perdus", liste Alain Galland.
La ventilation est maîtrisée, grâce à une VMC et des grilles d'entrée d'air sur certaines menuiseries, ainsi qu'une aspiration dans les pièces d'eau.
Une isolation importante et une ventilation mécanique

Une empreinte carbone raisonnable grâce à des matériaux français

La salle de bain est équipée d'un sèche-serviette
La salle de bain est équipée d'un sèche-serviette © Maison Berval
Côté carbone, les constructeurs de Maison Berval estiment avoir atteint le niveau 1 du label E+C- grâce à des matériaux bien choisis. "La marque NF Habitat HQE n'est pas une option pour nous, mais un passage obligé, pour toutes nos maisons", insiste David Lacroix. Locaux dans la mesure du possible, pour limiter l'empreinte carbone de leur transport.
Une empreinte carbone raisonnable grâce à des matériaux français

Une maison labellisée... sans le vouloir !

Remise du certificat de labellisation E2C1 de la maison
Remise du certificat de labellisation E2C1 de la maison © Maison Berval
Au final, la maison de Maxime atteint le niveau E2C1... sans réellement l'avoir cherché. "Nous n'avons rien fait de plus que d'habitude, et nous ne nous sommes intéressés au label qu'une fois la maison terminée !" nous raconte David Lacroix.
L'entreprise souhaite ainsi démontrer que l'achat d'une maison environnementalement responsable est à la portée de tous, y compris des primo-accédants, même en région parisienne, en zone dense où les difficultés de mitoyenneté notamment sont un obstacle supplémentaire.
 
Fiche technique :
Lieu : Val d'Oise
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : Maison Berval
Organisme certificateur : Céquami
Surface : 140 m2 + 20 m2 de garage
Facture énergétique estimée : 528 €/an
Une maison labellisée... sans le vouloir !
Nous vous recommandons

Des habitations aux nouvelles normes énergétiques; Découvrez dès aujourd'hui les maisons écologiques de demain.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic