L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un "truc" écologique par jour

Par L C-M
,
le 18 mars 2010
Désormais sur toutes les lèvres, l'écologie tarde encore à s'imposer au quotidien, selon Shabnam qui a créé il y a deux ans, avec son amie Agnès, le blog "Un truc par jour". Au programme : toutes sortes d'astuces et de gestes verts, souvent gratuits. Explications.
Grenelle de l'environnement, sommet de Copenhague et campagne des régionales contribuent à rappeler que l'écologie est devenue une préoccupation majeure jusqu'au plus haut sommet de l'Etat. Pourtant, au quotidien, de mauvaises habitudes subsistent dans un grand nombre de foyers. Pour tenter d'inverser cette tendance, la franco-américaine Shabnam a mis en ligne son blog intitulé "Un truc par jour". Alimenté par une dizaine de contributeurs, ce site ne vise pas à moraliser mais plutôt à démontrer les atouts d'une démarche écologique quotidienne, à l'aide de conseils faciles à mettre en oeuvre.

Moins d'idéologie, plus de pratique

Consciente de l'importance de changer nos comportements, Shabnam refuse d'être catégorisée "écologiste de l'extrême" : "Je ne proviens pas d'une famille militante, je refuse d'avoir des toilettes sèches chez moi et il m'arrive de prendre des bains de temps en temps, raconte-t-elle. Simplement, je fais partie de cette nouvelle génération qui trie et limite ses déchets, évite les produits nocifs pour nettoyer mon logement et regarde la réalité du changement climatique en face".
Pour elle, l'important n'est pas de rendre toute la population écologiste mais de lui donner envie de réaliser des gestes allant dans ce sens : "L'expression 'Un truc par jour' ne signifie pas qu'il faut réaliser un geste vert au quotidien. Cet idéal risquerait d'être trop contraignant et de faire fuir les personnes déjà réticentes, explique-t-elle. Alimenté régulièrement, ce blog est plutôt pensé comme un puits d'idées, dans lequel tout un chacun va pouvoir venir piocher des astuces qui l'intéressent".

Testé pour vous

Pour s'assurer de la faisabilité de ses fiches, Shabnam, comme les autres contributeurs du blog, ont en général testé les "trucs" proposés : "Avant d'édicter des règles ou de donner des conseils, il est logique de commencer par s'appliquer ces principes à soi-même", reconnaît-elle. Les boîtes de céréales récupérées pour servir de dossier, les pots cassés transformés en gravier ou encore les étagères en bois recyclées et rénovées sont des réalisations présentes sur le site Internet et dont la jeune femme se sert chez elle. Autant d'exemples destinés à convaincre les plus réticents de changer leurs habitudes, non pas en les culpabilisant, mais en leur laissant entrevoir les atouts économiques et créatifs d'une démarche écologique.
Un "truc" écologique par jour

Un pot devenu gravier

pot de fleur
pot de fleur © untrucparjour.blogspot.com
Plutôt que de les jeter, pensez à recycler vos pots de fleurs cassés. Brisés en petits morceaux, ils peuvent servir de gravier. Astucieux et économique.
Un pot devenu gravier

Stop la pub

stop la pub
stop la pub © untrucparjour.blogspot.com
Ludique et utile, cette pancarte dessinée par les enfants porte le symbole du recyclage et d'une poubelle. Une jolie façon de dire non à la pub.
Stop la pub

Un sac longue durée

sac toile
sac toile © untrucparjour.blogspot.com
Ce sac de toile a 15 ans. Et il va encore servir pendant des années, assure Shabnam. Seul impératif : le nettoyer régulièrement à l'éponge avec du produit vaisselle pour éviter le développement de petites bactéries.
Un sac longue durée

Des draps comme torchons

torchon
torchon © untrucparjour.blogspot.com
Cette astuce connue peut toujours être rappelée : utiliser les vieux draps troués et bon à être jetés, en torchons. Coût : zéro euro !
Des draps comme torchons

Réparer son électroménager

machine à laver
machine à laver © untrucparjour.blogspot.com
Quand quelque chose tombe en panne, l'idée est d'inciter les gens à aller vérifier sur Internet s'il est possible de le réparer soi-même avant de faire appel à un artisan qui devra se déplacer. "On va me dire qu'il faut donner du boulot aux plombiers, admet Shabnam, mais je préfère éviter un petit déplacement qui me coûtera cher, pour investir dans un beau travail de menuisier dans la cuisine".
Réparer son électroménager

Mouchoir en tissu

mouchoir
mouchoir © untrucparjour.blogspot.com
L'essayer, c'est l'adopter : plus de déchet, un simple lavage à la main très rapide suffit, c'est sec en 10 minutes, plus besoin d'en acheter et c'est très doux pour le nez.
Mouchoir en tissu

Sacs en papier

Sacs en papier - bocaux
Sacs en papier - bocaux © untrucparjour.blogspot.com
Avoir un cabas pour faire ses courses, c'est bien. Pensez à récupérer les petits sachets en papier pour les achats en vrac et les fruits et légumes... c'est encore mieux. On peut les utiliser au moins une dizaine de fois.
Sacs en papier

Bocaux recyclés - Un "truc" écologique par jour

Bocaux recyclés - bocaux
Bocaux recyclés - bocaux © untrucparjour.blogspot.com
Détournement de ces anciens emballages de sucre glace pour conserver les achats en vrac, ici des pois cassés. Plus économique que de racheter de nouveaux contenants !
Bocaux recyclés - Un "truc" écologique par jour

Réutilisation de sachets refermables

sac refermable
sac refermable © untrucparjour.blogspot.com
Certains aliments comme le gruyère râpé sont bien souvent présentés dans des sachets refermables. L'astuce est de laver abondamment ces sachets très gras au produit vaisselle puis de les faire sécher (ici sur des bâtons). Ils pourront ensuite contenir toutes sortes de denrées ou de petits objets.
Réutilisation de sachets refermables

Exit l'eau en bouteille

gourde
gourde © untrucparjour.blogspot.com
L'eau en bouteille coûte cher, surtout en tenant compte de l'énergie utilisée pour sa mise en contenant, les livraisons et l'éventuel recyclage des contenants, rappelle Shabnam. Raison de plus d'utiliser une gourde pour transporter l'eau de robinet partout, d'autant que ces contenants sont désormais très fun, à l'image de ces gourdes Sigg.
Exit l'eau en bouteille
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic