L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une thermographie parisienne instructive

le 21 octobre 2009
A l'occasion des Journées parisiennes de l'énergie et du climat du 22 au 25 octobre, la ville de Paris présente pour la première fois les résultats de la campagne de photographies en infrarouge de la capitale. Cette carte thermographique permet d'analyser les bâtiments énergivores.
A six semaines de l'ouverture de la conférence des Nations-Unies sur le changement climatique à Copenhague, la ville souhaite montrer son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique. C'est tout l'objet des Deuxièmes journées parisiennes énergie et climat, qui se tiendront du 22 au 25 octobre au Palais Brongniart à Paris*. L'occasion également de découvrir pour la première fois, lors d'une exposition, une carte thermographique des immeubles parisiens. Réalisée sur 500 bâtiments de style et d'âge différents, elle permet de se rendre compte de toutes les déperditions d'énergie et de trouver ainsi les solutions adéquates. Chaque Parisien pourra ainsi découvrir sur une carte géante de Paris, son immeuble et sa performance énergétique.

Des prises de vue révélatrices

Mais d'où viennent ces photos ? "La nuit du vendredi 6 mars 2009, l'ensemble du territoire parisien a été thermographié depuis un avion est-il expliqué. La thermographie aérienne est une technique qui permet de mesurer la température à la surface des toitures à l'aide d'une caméra infrarouge et d'analyser la déperdition de chaleur des constructions." Ainsi, "plus le toit apparaît rouge, plus il est chaud, ce qui signifie qu'une partie de l'énergie dépensée pour chauffer le logement est en fait perdue dans l'atmosphère." Une campagne de prises de vue des façades à l'aide d'une caméra thermique - l'hiver en début de soirée, lorsque le thermomètre est en dessous de 5°C - réalisée par la ville permet de compléter l'ensemble.
"Chaque grande période de construction à Paris est analysée sous l'angle architectural et thermique, avec des préconisations de travaux pour chacune" précise les organisateurs de l'exposition.
Courant 2010, un site Internet représentant chaque type d'immeuble devrait être mis en place, grâce auquel chacun pourra "tirer des préconisations générales" en matière d'économies d'énergie pour son propre immeuble, même si "cette photographie ne remplace pas un diagnostic thermique", a précisé à l'AFP l'adjoint à l'environnement de la Mairie de Paris, Denis Baupin. Le site montrera quatre photos de façade par bâtiment, la couleur rouge symbolisant les pertes d'énergie les plus importantes.
Pour voir quelques prises de vue, cliquez sur suivant.
affiche deuxième journées parisiennes climat
affiche deuxième journées parisiennes climat © Ville de Paris
 
Deuxièmes journées parisiennes énergie et climat
Cet événement s'articule autour d'un mini-salon, réunissant une trentaine de stands (tenus par des institutionnels, des professionnels du bâtiment, des énergéticiens des associations, etc.), d'ateliers pour petits et grands, de conférences et d'expositions sur trois jours, du 22 au 25 octobre, dans un endroit unique : le Palais Brongniart (Bourse). Il "sera l'occasion de mobiliser tous les acteurs - élus, citoyens, acteurs économiques, associations, experts, institutions - sur l'enjeu du réchauffement climatique et le rendez-vous crucial des négociations de Copenhague" explique-t-on à la Mairie. Une grande conférence internationale "Paris sur la route de Copenhague" se tiendra d'ailleurs le vendredi 23 Octobre 2009 dans le grand auditorium. L'occasion de montrer l'engagement de la capitale dans la lutte contre le réchauffement climatique, tant à l'échelle locale qu'internationale. Durant le week-end, le public est ainsi appelé à s'informer, découvrir ou se renseigner sur les moyens de lutte, notamment en améliorant la performance énergétique de son logement. Sur le parvis du Palais Brongniart enfin, la société Eléna Energie présente une éolienne urbaine.
Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment avant 1850 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment avant 1850
Bâtiment avant 1850 © Ville de Paris
Paris rassemble une multitude de styles architecturaux représentatifs de plusieurs époques.
Bâtiment avant 1850 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment avant 1850 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment avant 1850
Bâtiment avant 1850 © Ville de Paris
Le même bâtiment thermographié. Les déperditions d'énergie sont en rouge.
Bâtiment avant 1850 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1850-1914 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1850-1914
Bâtiment 1850-1914 © Ville de Paris
Bâtiment 1850-1914 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1850-1914 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1850-1914
Bâtiment 1850-1914 © Ville de Paris
Le même bâtiment thermographié.
Bâtiment 1850-1914 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1915-1939 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1915-1939
Bâtiment 1915-1939 © Ville de Paris
Bâtiment 1915-1939 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1915-1939 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1915-1939
Bâtiment 1915-1939 © Ville de Paris
Le même bâtiment thermographié.
Bâtiment 1915-1939 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1945-1967 - Une thermographie parisienne instructive

bâtiment 1945-1967
bâtiment 1945-1967 © Ville de Paris
Bâtiment 1945-1967 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1945-1967 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1945-1967
Bâtiment 1945-1967 © Ville de Paris
Le même bâtiment thermographié.
Bâtiment 1945-1967 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1968-1975 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1968-1975
Bâtiment 1968-1975 © Ville de Paris
Bâtiment 1968-1975 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1968-1975 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1968-1975
Bâtiment 1968-1975 © Ville de Paris
Le même bâtiment thermographié.
Bâtiment 1968-1975 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1975-1981 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1975-1981
Bâtiment 1975-1981 © Ville de Paris
Bâtiment 1975-1981 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1975-1981 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1975-1981
Bâtiment 1975-1981 © Ville de Paris
Le même bâtiment thermographié.
Bâtiment 1975-1981 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1982-1989 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1982-1989
Bâtiment 1982-1989 © Ville de Paris
Bâtiment 1982-1989 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1982-1989 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1982-1989
Bâtiment 1982-1989 © Ville de Paris
Le même bâtiment thermographié.
Bâtiment 1982-1989 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1990-1999 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1990-1999
Bâtiment 1990-1999 © Ville de Paris
Bâtiment 1990-1999 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1990-1999 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment 1990-1999
Bâtiment 1990-1999 © Ville de Paris
Le même bâtiment thermographié.
Bâtiment 1990-1999 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment après 2000 - Une thermographie parisienne instructive

Après 2000 bâtiment
Après 2000 bâtiment © Ville de Paris
Bâtiment après 2000 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment après 2000 - Une thermographie parisienne instructive

Bâtiment après 2000 - Après 2000 bâtiment
Bâtiment après 2000 - Après 2000 bâtiment © Ville de Paris
Le même bâtiment thermographié.
Bâtiment après 2000 - Une thermographie parisienne instructive
Nous vous recommandons

Laissez vous séduire par une habitation domotique tout confort. Volets, lumières et chauffage, tout est contrôlable à distance.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic