L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Vers des produits ménagers plus "écolos" ?

Par Claire PHAM
,
le 23 avril 2009
D'après une étude Crédoc - Ecover publiée le 9 avril, chaque Français utilise en moyenne 80 kg de produits ménagers par an. La fréquence d'utilisation est considérable : au moins quatre produits en usage quasi-quotidien pour plus de ¾ d'entre eux. Pourtant, 77% des français estiment que cet usage peut avoir des incidences sur leur santé ! Yannick Louis Martin, médecin et consultant en santé environnementale, parle des risques et effets des polluants liés à notre environnement. Explications.
MAP : Que faut-il faire pour avoir un intérieur sain ?
Dr Yannick Louis Martin : Aérer ! Et aérer encore. Le mieux est de le faire très tôt à partir de 5h du matin ! Le soir est à éviter à cause de la pollution causée par les activités humaines (voitures, industries...). Il faut également savoir nettoyer pour faire sortir la pollution intérieure. Pour cela, il faut sélectionner les produits ou substances qui rentrent dans la maison, au bureau, dans la voiture ... De plus, le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) est en train de labéliser les produits et matériaux utilisés dans la construction.
portrait Yannick Louis Martin
portrait Yannick Louis Martin © Yannick Louis Martin
 
MAP : Mais comment choisissez-vous un produit d'entretien ?
Dr Y L Martin
: Même si l'on ne connaît ni la composition chimique des produits ménagers, ni les effets causés, je préfère choisir un produit d'entretien composé d'ingrédients de source entièrement végétale ou minérale, qui privilégie le respect de l'environnement plutôt que ceux issus de l'industrie pétrochimique. Je choisis les produits les moins imprécis, et j'évite ceux à la composition chimique inconnue, suspecte, ou pire, contenant des "substances préoccupantes". Par exemple, je prends un produit à base de cire d'abeille plutôt que de la cire chimique.
MAP : Existe t-il des labels crédibles ?
Dr Y L Martin : Aujourd'hui, il n'existe pas de label émanant d'une autorité indépendante, telle que la certification ISO. Il existe cependant l'écolabel qui est particulièrement discuté et contesté en ce moment. En effet, l'écolabel, qui regroupe de nombreux professionnels, définit les critères de ce label. Comment décider des critères d'un label si l'on ne connaît pas la composition des produits et ses effets ? Tout reste encore à construire.
MAP : Est-ce qu'un produit "bio" est "écolo" ?
Dr Y L Martin
: Ceci est un problème de terminologie et de compréhension populaire. Aujourd'hui, on ne peut pas dire qu'un produit est naturel. On choisit : "respectueux de l'environnement". Par exemple, un fabricant peut mettre de nombreuses substances chimiques dans son produit et développer un packaging vert, la perception du consommateur sera faussée ! D'où le désarroi des consommateurs !
MAP : Pourquoi ne pas obliger les industriels à inscrire sur l'étiquette la composition de leurs produits ?
Dr Y L Martin : Il est vrai, qu'aujourd'hui, rien ne force un industriel à mettre la composition exacte de ses produits, ni spécifiquement les substances dangereuses. Il faut comprendre que ce sont leurs secrets de fabrication. Si on les obligeait, n'importe qui pourrait ensuite se lancer dans la production du produit. Par ailleurs, beaucoup d'industriels font de la composition chimique en faisant des mélanges et ne savent pas eux-mêmes la composition exacte du produit !
La pollution intérieure, une préoccupation actuelle majeure.
MAP : Aujourd'hui, quels sont les risques des polluants liés à notre environnement ?
Dr Y L Martin : Il existe une large part d'inconnu. Aujourd'hui plus de 100.000 substances chimiques sont fabriquées dans le monde. Leur nombre augmente encore. De nombreuses études sont en cours, notamment aux Etats-Unis. De plus, en France, l'Observatoire de la Qualité de l'Air Intérieur (OQAI) a été créé, en 2001, afin de mieux connaitre la pollution intérieure, ses origines et ses dangers. Cet organisme a pour objectif de mettre au point des recommandations dans le domaine du bâtiment pour améliorer la qualité de l'air intérieur. D'après l'OMS, l'air intérieur est deux à cinq fois plus pollué que l'air extérieur. En effet, les polluants s'accumulent et se concentrent à l'intérieur des bâtiments. Pourtant, on passe plus de 90% de notre temps à l'intérieur des bâtiments du domicile et du lieu de travail !
MAP : Quelles sont les substances dangereuses ? D'où proviennent-elles ?
Dr Y L Martin : D'innombrables substances chimiques sont fabriquées, utilisées et dispersées dans le monde sans précautions sanitaires. On commence seulement à étudier l'effet de ces substances sur l'Homme et l'Environnement. A titre d'exemple, les médecins savent que si on prend plus de trois ou quatre médicaments à la fois, on s'expose à des incompatibilités. Alors, si on est exposé à des centaines, voire des milliers de substances chimiques présentes en même temps autour de soi, que se passe-t-il ?
Les sources de polluants les plus dangereux sont les matériaux de construction et de décoration, et spécialement, le Formaldéhyde qui est cancérigène. Les produits de nettoyage comme les détergents, les solvants, les gaz propulseurs des bombes aérosol, les produits chlorés et ses dérivés sont également à éviter. De même, il faut faire attention aux activités de combustion (cuisine, chauffage, voitures...) qui causent environ 300 morts par an en France à cause du monoxyde de carbone.
MAP : Quels sont les effets de ces substances nocives dans nos corps ?
Dr Y L Martin : De nombreuses substances sont peu ou pas biodégradables. Une fois entrées dans le corps, elles s'éliminent très lentement et s'y accumulent. C'est le cas des dioxines, d'insecticides comme le DDT, de métaux lourds, des fibres de l'amiante, de produits radioactifs... Cela signifie qu'une fois dans nos corps, ces substances y restent des années et ont tout le temps d'y créer des troubles. Les produits irritants, que je viens de vous citer, favorisent la survenue de l'asthme, d'allergies ou de troubles respiratoires. Et l'on sait que 13.000 personnes meurent de l'asthme chaque année en France.
Le choix des produits qui rentrent dans le domicile est donc fondamental, notamment pour la santé des plus jeunes et des personnes fragiles !
MAP : Où en sont les contrôles ?
Dr Y L Martin : En Union Européenne, les règlementations issues de REACH (ndlr : enregistrement, évaluation et autorisation des produits chimiques) datent de 2006 et ne prendront leurs pleins effets que dans les dix ou quinze ans à venir. On considère déjà que 1.500 à 2.000 substances sont "extrêmement préoccupantes" car CMR (Cancérigène, mutagènes ou reprotoxiques [ndlr : toxiques pour la reproduction en particulier, pouvant entraîner la stérilité]), persistantes ou perturbateurs endocriniens.
Maison à part a sélectionné pour vous des produits d'entretien "bio". Pour en avoir un aperçu, cliquez sur suivant.
Vers des produits ménagers plus "écolos" ?

La lessive liquide selon H2O Propreté

lessive liquide
lessive liquide © H2O Propreté
H2O est une gamme de produits de nettoyage, conçue à base d'huiles essentielles et de micro-organismes.
Lessive liquide concentrée :
Formulée avec des tensioactifs d'origine végétale, cette lessive est très concentrée et permet de réduire les doses de moitié.
Flacon 1.5 L - 19.90 euros.
www.h2oathome.com
Infos lecteurs : 03 21 02 06 05
La lessive liquide selon H2O Propreté

Doses hydrosolubles de lave vaisselle par La Bel'Lande Vert

les doses hydro solubles de lave vaisselle
les doses hydro solubles de lave vaisselle © La Bel'Lande Vert
La Bel'Lande Vert a une gamme de produits d'entretien dont les agents de surfaces sont d'origine végétale, pour une biodégradabilité accrue. Les formules sont non testées sur animaux. De plus, les emballages sont 100% recyclables.
Les doses hydrosolubles pour lave-vaisselle et leurs agents captants éliminent le calcaire de l'eau.
Sachet de quarante doses - 12.50 euros.
www.akeostore.com
Infos lecteurs : 02 32 77 27 87
Doses hydrosolubles de lave vaisselle par La Bel'Lande Vert

La crème à récurer d'Ecover

crème à récurer
crème à récurer © Ecover
Les produits Ecover sont composés d'ingrédients végétaux et minéraux, entièrement biodégradables. L'emballage est totalement recyclable.
La crème à récurer : bouteille de 500 mL
Prix public : 2.29 euros.
www.ecover.com/fr/fr
La crème à récurer d'Ecover

Les lavettes multi-usages de Vileda

Vileda lavette multi-usages
Vileda lavette multi-usages © Vileda
Vileda lance un gamme de textiles d'entretien 100% biodégradable.
Lavettes multi-usages : par 2.
Conseils d'utilisation : après chaque utilisation, la rincer à l'eau chaude.
Prix public : 3.39 euros.
Disponible en hypermarchés et supermarchés.
www.vileda-france.com
Les lavettes multi-usages de Vileda

Le savon végétal d'Arbre Vert

savon Arbre Vert
savon Arbre Vert © Arbre Vert
Les produits Arbre Vert sont composées à partir de matières premières d'origine végétale. La formule est non testée sur les animaux.
Disponible en grande surface.
Prix de la recharge de savon végétal : 5.95 euros.
www.arbrevert.fr
Le savon végétal d'Arbre Vert

Le savon noir mou de Jacques Briochin

savon noir mou de Jacques Briochin
savon noir mou de Jacques Briochin © Jacques Briochin
Savon Noir Mou de Jacques Briochin.
Edition collector en boîte métal, seulement 10 000 exemplaires réédités.
Prix public : 6,95 € le pot de 600 g
Disponible en grandes et moyennes surfaces.
www.lebriochin.com
Le savon noir mou de Jacques Briochin

L'Ecolo Clean de Rainett

Ecolo Clean
Ecolo Clean © Rainett
Crème émail inox. Le produit est composée d'extraits de lavande.
500 ml.
Prix constaté : 1.44 euros.
www.rainett.fr
L'Ecolo Clean de Rainett

La lessive par Soluvert

lessive soluvert
lessive soluvert © Soluvert
Produit entièrement biodégradable.
Disponibles en drogueries, quincailleries, grands magasins, grandes surfaces de bricolage.
N° vert : 0 800 09 20 00
www.soluvert.fr
La lessive par Soluvert

L'essuie-tout par Casino

Essuie tout casino
Essuie tout casino © Casino
Essuie-tout en PVC.
Prix public : 1.89 euros.
www.casino.fr
L'essuie-tout par Casino

La boule lavante Eco Clean de Diproclean

boule lavante Diproclean
boule lavante Diproclean © Diproclean
La pierre d'argile (matière naturelle) est un excellent nettoyant. Sortie le 1er mai 2009.
www.diproclean.com
La boule lavante Eco Clean de Diproclean

Le nettoyant multi-usages d'Abs Bio

Abs Bio nettoyant multi usage
Abs Bio nettoyant multi usage © Abs Bio
Le bio universel désinfectant est à base de biosurfactants issus de micro-organismes sélectionnées et de principes actifs d'origine végétale.
Prix constaté : 25 euros pour 1L.
www.absbio.net
Le nettoyant multi-usages d'Abs Bio
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic