8 solutions pour rénover ou embellir sa façade

    Publié le 18 mai 2022 par Stéphanie Thibault
    8 solutions pour rénover ou habiller sa façade
    8 solutions pour rénover ou habiller sa façade © Orsol
    Qu'il s'agisse de rénover sa façade ou de lui donner un peu de cachet, il existe plusieurs solutions pour embellir sa maison. Bardage en bois, en zinc, pierre de parement, enduit ou encore peinture extérieure... Petit tour d'horizon des solutions qui s'offrent à vous.
    Une belle maison passe par une belle façade. Parce qu'elle habille la demeure, la façade se doit bien sûr d'être performante pour offrir une bonne isolation, mais aussi esthétique pour lui donner du caractère. Et qu'il s'agisse de faire construire une maison neuve, ou de rénover une façade vieillissante, le choix du revêtement est ici primordial.
    En neuf comme en rénovation, choisir le bon matériau permet en effet d'habiller son habitation pour l'hiver, mais aussi pour l'été afin qu'elle soit agréable à vivre tout au long de l'année. Il faudra donc se poser la question de la performance thermique de chacun d'entre eux. Un bardage extérieur, par exemple, peut être une bonne solution pour à la fois améliorer l'isolation de sa maison dans le cadre d'une ITE (isolation thermique par l'extérieur) et redonner du cachet à sa maison.
    Bois, zinc, pierre, terre cuite, mais aussi matériaux composites offrent de nombreuses options pour transformer sa façade. Ces différents revêtements viendront envelopper votre habitation comme une seconde peau et lui donneront une vraie personnalité. Pour un simple rafraîchissement, enduits et peintures extérieures seront eux parfaits pour lui offrir un petit coup de frais. Pour faire le bon choix, voici quelques exemples qui font le point sur les avantages et les inconvénients de chaque solution.
    8 solutions pour rénover ou embellir sa façade

    Un bardage extérieur en bois

    Un bardage extérieur en bois
    Un bardage extérieur en bois © Silverwood
    Apprécié pour sa durabilité et son aspect naturel, le bois habille la maison d'une enveloppe chaleureuse. Il se décline en version naturelle ou dans diverses finitions, avec des teintes claires ou foncées.
    Les avantages : le bois combine esthétique et efficacité. Plébiscité pour ses vertus isolantes, il offre en effet de très bonnes performances thermiques. C'est aussi un matériau apprécié pour sa résistance et son empreinte carbone réduite.
    Les inconvénients : le bardage bois nécessite un entretien régulier. Soumis aux intempéries, il risque en effet de perdre son éclat. Choisissez une essence adaptée au climat de votre région et préférez des bois traités anti-UV et anti-pluie.
    Un bardage extérieur en bois

    Un bardage extérieur en zinc

    Un bardage extérieur en zinc
    Un bardage extérieur en zinc © VMZinc
    Il fait le charme des toitures parisiennes, mais le zinc s'utilise aussi en façade. Il se marie très bien avec d'autres matériaux comme le bois, la pierre ou encore la brique, et son aspect métallique donne une allure très contemporaine à l'architecture de la maison.
    Les avantages : léger et facile à travailler, il est aussi très résistant et offre une excellente isolation. Il nécessite également peu d'entretien.
    Les inconvénients : il chauffe au soleil, attention donc à ne pas poser les mains dessus lorsque le soleil tape en été. Il peut aussi avoir tendance à ternir avec le temps. Attention aussi à l'étanchéité en particulier au niveau des jonctions.
    Un bardage extérieur en zinc

    Un bardage extérieur en pierre

    Un bardage extérieur en pierre
    Un bardage extérieur en pierre © Orsol
    On l'apprécie pour son charme incontestable. La pierre, qu'elle soit naturelle ou reconstituée, sublime la façade et réchauffe l'extérieur de la maison. Elle propose un large éventail de finitions (brute, taillée, polie, meulée, sablée...) pour un rendu traditionnel ou, à l'inverse, plus contemporain.
    Les avantages : son aspect décoratif très esthétique bien sûr, mais aussi sa robustesse. Elle offre une grande résistance aux flammes, et son origine naturelle (basalte, marbre, calcaire...) en fait un matériau écologique. Très isolante, elle limite également les variations de température à l'intérieur de la maison.
    Les inconvénients : son coût relativement élevé, surtout si l'on opte pour de la pierre naturelle, ainsi que sa densité, qui en font un matériau lourd. Sa mise en œuvre doit donc être confiée à un professionnel. Les parements en pierre reconstituée offrent ici plus de souplesse.
    Un bardage extérieur en pierre

    Un bardage extérieur en fibres-ciment

    Un bardage extérieur en fibres-ciment
    Un bardage extérieur en fibres-ciment © Cedral
    Mélange de fibres naturelles (fibres de bois, mais aussi de sable) et de ciment, ce matériau offre une alternative à d'autres types de revêtements. Lames ou tuiles de façade enveloppent la maison comme un manteau.
    Les avantages : sa très grande résistance et sa durée de vie très élevée. Le fibres-ciment ne craint ni la chaleur, ni l'eau, ni les insectes, et demande peu ou pas d'entretien. Ses grandes performances thermiques en font également un excellent isolant. Autre avantage : il imite à la perfection d'autres matériaux, comme le bois ou l'ardoise par exemple.
    Les inconvénients : même si des efforts ont été faits, le fibres-ciment souffre d'un procédé de fabrication réputé moins respectueux de l'environnement. Sa pose est également plus complexe et plus longue que celle d'un bardage en bois.
    Un bardage extérieur en fibres-ciment

    Un bardage extérieur en bois composite

    Un bardage extérieur en bois composite
    Un bardage extérieur en bois composite © Silvadec
    Ce matériau synthétique imite l'aspect et le toucher du bois mais offre une plus grande résistance aux intempéries. Il est fabriqué à base de fibres de bois et de polyéthylène. Comme le bois, il se décline en différents coloris et peut adopter des tons bruns, dorés ou gris.
    Les avantages : sa très grande résistance et sa stabilité dans le temps, mais aussi les avantages du bois sans les inconvénients. A la différence du bois naturel, le composite ne craint pas les intempéries, ni les insectes, et ne risque pas de viré au gris sous les UV. Il nécessite peu ou pas d'entretien.
    Les inconvénients : on peut lui reprocher son caractère peu écologique. Certains produits polluants peuvent en effet rentrer dans sa composition et il n'est pas recyclable. Son aspect est aussi moins chaleureux que le bois. Attention ici à ne pas opter pour un produit trop bas de gamme.
    Un bardage extérieur en bois composite

    Un bardage extérieur en terre cuite

    Un bardage extérieur en terre cuite
    Un bardage extérieur en terre cuite © Wienerberger
    Utilisée pour la construction, la terre cuite est également appréciée en parement, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Ce matériau naturel, plus connu sous forme de brique, se décline aussi sous forme de tuile ou de plaquette pour un rendu plus contemporain.
    Les avantages : un matériau écologique et une très grande résistance au gel comme aux très fortes chaleurs, mais aussi au feu. La terre cuite offre également d'excellentes performances d'isolation thermique et phonique.
    Les inconvénients : le bardage en terre cuite peut avoir besoin d'un traitement hydrofuge pour éviter l'apparition de taches.
    Un bardage extérieur en terre cuite

    Un enduit extérieur

    Un enduit extérieur
    Un enduit extérieur © Sto
    L'enduit vient généralement recouvrir le matériau de construction pour uniformiser la façade, la protéger, mais aussi la décorer. Enduit traditionnel ou monocouche, il en existe plusieurs sortes avec des finitions différentes.
    Les avantages : l'enduit préserve la maison des intempéries, en particulier de l'humidité. Il permet aussi de dissimuler les petits défauts et de reboucher les fissures pour un aspect lisse.
    Les inconvénients : il peut s'encrasser au fil du temps sous l'effet de la pollution ou des caprices de la météo. Il est également sensible au développement des mousses et des lichens. Il faudra donc prévoir un entretien régulier.
    Un enduit extérieur

    Une peinture extérieure

    Une peinture extérieure
    Une peinture extérieure © Cecil Pro
    Utilisée pour décorer sa façade, la peinture extérieure est idéale pour embellir sa maison ou lui offrir une seconde jeunesse. Elle s'applique en effet facilement en rénovation pour redonner de l'éclat à une ancienne peinture, ou par-dessus un enduit pour lui donner du caractère.
    Les avantages : son prix abordable, sa simplicité de mise en œuvre et son grand choix de coloris pour s'adapter à tous les styles et toutes les envies. La peinture extérieure offre également une protection supplémentaire contre l'humidité.
    Les inconvénients : sa fonction est purement esthétique, elle n'a donc pas de propriété isolante d'un point de vue thermique ou phonique. Les UV peuvent aussi délaver les couleurs au fil du temps, il faudra donc là aussi prévoir des remises en peinture régulières.
    Une peinture extérieure
    Articles qui devraient vous intéresser
     
    Recevez gratuitement
    La newsletter Maison à Part
    L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
    Vous pouvez vous désabonner en un clic