L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Quel matériau choisir pour une allée de jardin ?

Par Lucas Desort
,
le 20 juin 2019
Vous voulez profiter de la saison pour entretenir ou entreprendre des travaux dans votre jardin ? Entre pièges à éviter et astuces à savoir, Maison à part fait le tour et vous met dans les meilleures dispositions pour vous lancer.
Les premiers rayons de soleil sont déjà là, et vous voudriez bien qu'il n'y ait pas qu'eux qui illuminent votre extérieur. Pour cela, pourquoi ne pas créer une allée de jardin ? Mais entre graviers, pas japonais, pavés, carrelage ou encore bois, les fabricants proposent un vaste panel de matériaux qui doivent être choisis en fonction des goûts, mais pas seulement.
"Le choix d'une allée de jardin dépend d'autres facteurs", explique la paysagiste Jeanne Dubourdieu. "Il faut définir la charge d'entretien que vous souhaitez, la surface, la fonction réservée à l'allée, bien évidemment le prix que vous comptez investir et surtout la région habitée". Avant de débuter tous travaux, commencez par vous posez la question sur l'utilisation que vous aurez de votre allée de jardin.
Mais avant de songer à l'esthétique, il faut savoir que le gros du travail se fait sur la partie la moins visible. Lors de la création d'une allée de jardin, on commence par le tracé. "Une fois le tracé réalisé, il faut décaisser le terrain sur environ 10 ou 15 centimètres de profondeur" conseille la paysagiste. Il est important ensuite de bomber le centre et compacter le fond afin de faciliter l'écoulement des eaux de pluies. Il n'y a ensuite plus qu'à poser les différentes sous-couches choisies en fonction du matériau et finir par poser le revêtement.
Pour Jeanne Dubourdieu, créer une allée de jardin nécessite le respect d'une certaine éthique. "Il est important de poser un matériau local, pour qu'il soit dans un environnement familier", affirme la créatrice de jardin. "On doit penser forcément au pays, quand on parle de paysage" conclue-t-elle.
Si vous êtes rebuté par le bricolage, un paysagiste peut effectuer ce travail pour un prix entre 25 et 30 € l'heure. Il pourra, en plus de la réalisation du terrain, vous conseiller pour le choix du matériau.
Maison à part fait le tour des possibilités et vous aide à prendre votre décision.
Quel matériau choisir pour une allée de jardin ?

Opter pour la simplicité avec les graviers

Orsol
Orsol © Orsol
Cette solution est la plus simple et l'une des privilégiées en général. Le faible coût, l'aspect esthétique et perméable parviennent à séduire beaucoup de personnes. De plus ces gravillons s'adaptent facilement au relief du sol et laissent passer l'eau, ce qui évite d'éventuelles inondations.
Néanmoins, cette option présente quelques inconvénients. Se balader pieds nus ou en talon sur ces petits cailloux peut s'avérer assez désagréable et si le problème est résolu avec des chaussures plates, le passage sur le gravier s'avère plutôt bruyant.
Prix : Le m² du gravier oscille entre 5 et 20 €.
Opter pour la simplicité avec les graviers

Des pas japonais pour un jardin zen

Une allée relaxante en pas japonais
Une allée relaxante en pas japonais © Castorama
Plutôt choisis pour leurs qualités esthétiques et leur style apaisant, les pas japonais sont aussi une réelle solution pour créer une allée de jardin. Habituellement en pierre, aujourd'hui on en trouve en bois, ardoise ou même bêton. Les pas japonais sont la meilleure solution pour se créer une allée de jardin reposante.
Prix : Ces dalles peuvent surplomber de l'herbe comme des graviers ou des galets. Le prix de départ d'un pas est aux alentours de 3 €.
Des pas japonais pour un jardin zen

L'efficacité avec les pavés

Une charmante allée mêlant nature et pavés
Une charmante allée mêlant nature et pavés © Leroy Merlin
C'est le choix à privilégier pour une pose simple et rapide. On peut les trouver avec différentes formes et couleurs, ce qui vous offre un large choix esthétique et permet de réaliser de superbes fresques sur le sol de votre allée. A l'inverse du pas japonais, ce matériau est idéal pour une allée carrossable. De plus, les pavés nécessitent très peu d'entretien.
Notez que les pavés doivent respecter les normes CAN3-A231.2-M85 et NQ 2624-120 et avoir un taux d'absorption d'eau inférieur à 3%.
Prix : Le prix d'une allée en pavés autobloquants tourne autour des 15 euros le m².
L'efficacité avec les pavés

Des copeaux de bois pour un aspect naturel

Des copeaux de bois pour un aspect naturel  - Allée de jardin fleurie à base de copeaux de bois
Des copeaux de bois pour un aspect naturel - Allée de jardin fleurie à base de copeaux de bois © IStock
Faire le choix du bois c'est faire le choix de l'esthétique. Le bois est un produit naturel qui se mêlera très bien avec la végétation ambiante. Au niveau de l'entretien, il faut juste penser tous les 3-4 ans à rajouter des copeaux après que les précédents se soient décomposés.
Prix : Pour une allée en copeaux de bois les prix varient entre 5 € et 15 € le mètre carré.
Des copeaux de bois pour un aspect naturel

Des galets pour mon jardin, simple et efficace

Allées de jardin
Allées de jardin © Point.P
Les galets sont une solution alternative aux graviers. L'un est aussi simple que l'autre à installer, mais les galets, compte tenu de leur taille, laissent moins bien s'écouler l'eau et augmentent les risques d'inondation.
Prix : Une tonne de galets revient entre 5 et 20 €.
Des galets pour mon jardin, simple et efficace

La planche de bois pour un chemin chaleureux

Une allée de jardin faite de lames de bois
Une allée de jardin faite de lames de bois © Leroy Merlin
Les planches de bois se présentent en lames ou en dalles pré-assemblées. Si ce matériau naturel se marie très bien avec son environnement, il présente quelques défauts, comme l'entretien et la pose. Néanmoins, avec le bois le sol garde sa porosité et ne nécessite donc pas de traitement des eaux de pluie.
Prix : les montants varient selon l'essence choisie, pour éviter de débourser une imposante somme, mieux vaut éviter les bois exotiques ou composites, et se tourner plutôt vers les bois du nord, comme le pin et l'épicéa. Des lames de pin peuvent être trouvées entre 1 et 2 €, alors que pour une planche de bois douglas, il faudra débourser entre 8 et 10 €.
La planche de bois pour un chemin chaleureux
Nous vous recommandons

Cloisons déposées, ouvertures agrandies, circulation facilitée... cette maison occitane a été transformée de l'intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic