L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Voiture électrique à domicile : quels aménagements, quels coûts ?

Par
,
le
Une voiture électrique à domicile
Une voiture électrique à domicile © Proxiserve
S'équiper d'un véhicule électrique engendre quelques adaptations dans son logement. Quels sont les différents systèmes de raccordement proposés ? Quels travaux faut-ils prévoir pour quels coûts ? Réponses.
Si pendant longtemps la voiture électrique a été regardée comme un véritable ovni par les particuliers, elle a désormais définitivement basculé dans notre réalité. Les voitures électriques en libre-service ont envahi nos villes, permettant aux Français de se familiariser avec cette technologie. Plus économiques que les voitures thermiques, plus silencieuses, plus maniables, plus compactes, plus propres... Autant d'avantages qui séduisent les conducteurs. Les fabricants automobiles l'ont bien compris. Ils ne cessent d'étoffer leur gamme et proposent des modèles de plus en plus accessibles. Même chose pour les promoteurs qui commercent à équiper leurs immeubles. D'ailleurs, à partir de 2018, tous devront systématiquement proposer des places de parking dédiées aux voitures électriques. De quoi inciter à sauter le pas. Toutefois, si la technologie est de mieux en mieux connue et que les infrastructures se développent un peu partout, un certain nombre de questions persistent, notamment sur la recharge à domicile. Comment s'effectue-t-elle ? Nécessite-t-elle d'importantes adaptations au sein du logement ? Toutes les maisons peuvent-elles accueillir un véhicule électrique ?
Une voiture électrique chez soi
Une voiture électrique chez soi © MAP
 
Prise sécurisée ou borne de recharge rapide
Lorsqu'un particulier décide d'accueillir chez lui une voiture électrique, deux dispositifs de recharge lui sont proposés : la prise "sécurisée" ou "renforcée" et la borne de recharge rapide (également appelées Wallbox). La différence entre les deux se fait sur la rapidité de charge : dans le premier cas, elle est limitée puisqu'il faut compter environ une dizaine d'heures pour recharger le véhicule. Dans le deuxième cas en revanche, l'efficacité est de mise : seulement quelques heures - entre 3 et 5 en moyenne - sont nécessaires. La prise, qui est dédiée à la voiture, permet non seulement une charge sécurisée mais également "intelligente". "Elle s'alimente en fonction de l'électricité disponible dans le logement et se coupe automatiquement lorsque la voiture est chargée. On bénéficie de la puissance disponible maximale tout en évitant les surcharges", souligne Raphaël Hélier, responsable du développement marketing et partenariats chez Proxiserve.
Piloter son installation à distance
Piloter son installation à distance © BMW
 
Que ce soit dans le cas de la prise ou de la borne, l'utilisateur peut piloter son installation à distance : il peut ainsi réguler au mieux la puissance de charge, notamment pour faire coïncider les heures de charge avec les tarifs d'électricité les plus économiques.
Enfin, dernière alternative : les conducteurs ont également la possibilité de se brancher sur une prise domestique « normale ». Ils disposent pour cela d'un câble de recharge standard. Toutefois, cette solution n'est pas recommandée pour des raisons de sécurité. Ce mode de recharge doit rester occasionnel ou exceptionnel, en cas de déplacement à l'extérieur par exemple.
Prise sécurisée pour voiture électrique
Prise sécurisée pour voiture électrique © Proxiserve
 
Pas de gros travaux à prévoir
L'accueil d'un véhicule électrique dans une maison n'engendre pas de bouleversement particulier. Il n'y a en effet pas de gros travaux à prévoir. Seul impératif : "que l'installation électrique soit aux normes", spécifie Raphaël Hélier. Autrement dit que la maison dispose d'une prise de terre. Si ce n'est pas le cas, celle-ci peut bien entendu être rajoutée exprès.
Pour ce qui est de l'installation de la borne, elle se fait par le biais d'une entreprise spécialisée qui, avant toute intervention, réalise un diagnostic électrique du logement. Généralement, la borne s'installe sur l'un des murs du garage. Si aucun emplacement n'est disponible, on pourra l'installer sur un pied. "Lors de l'installation, il faut bien sûr tenir compte du sens de stationnement et de la longueur du câble de recharge", précise Olivier Dufieux, responsable stratégie après-vente eMobility chez BMW France.
En général, il n'excède pas 8 mètres, la voiture ne peut donc pas être installée à plus loin.
Borne de recharge pour voiture électrique
Borne de recharge pour voiture électrique © Proxiserve
 
Budget : de 500 à 1.500 €, selon le dispositif choisi
En ce qui concerne le coût de l'installation, il faut compter environ 500€ pour une prise électrique et entre 1.000 et 1.500 euros pour une borne. Un investissement qui peut être rentabilisé grâce au crédit d'impôt de 30% accordé aux particuliers vivant dans un logement individuel ou collectif pour l'installation d'une borne de recharge. Mais aussi sur le long terme car les consommations des voitures électriques sont bien inférieures à celles des véhicules thermiques : comptez environ 2 euros les 100Km pour les premières, contre entre 6 et 7,5 euros les 100km pour les deuxièmes. Enfin, notez que certains constructeurs allègent la facture en offrant la prise sécurisée à leurs clients.
Accueillir une voiture électrique chez soi
Accueillir une voiture électrique chez soi © BMW
 
Accueillir un véhicule électrique en copropriété...
L'accueil d'un véhicule dans le cadre d'une copropriété est facilité par "le droit à la prise". Grâce à cette disposition particulière, l'installation d'un dispositif de recharge dans un immeuble existant devient un droit. Si un locataire ou un copropriétaire en fait la demande auprès du syndic de son immeuble, personne ne peut s'y opposer. La borne pourra ensuite être utilisée par plusieurs copropriétaires. Grâce à un système de badge personnalisé, chacun ne paye que ce qu'il consomme. Comme les particuliers, les immeubles collectifs bénéficient d'aides financières : ils sont éligibles à l'aide de 50% disponible dans le cadre du programme ADVENIR, pour la fourniture et l'équipement d'un point de recharge à utilisation individuelle ou collective.
Dans le cas d'un immeuble neuf, les promoteurs ont désormais l'obligation de pré-câbler une partie du parking des immeubles neufs en vue de l'installation d'un point de recharge.
Voiture électrique à domicile : quels aménagements, quels coûts ?
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic