L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Choisir un aspirateur balai : conseils et astuces

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
Mis à jour le 26 mars 2018
Les aspirateurs balais ont le vent en poupe ! Ces appareils sans fil, plus maniables et plus faciles à ranger que les aspirateurs traîneaux, ont séduit les ménages français. En revanche, il existe des modèles pour tous les prix, de 20 à 600 euros - de quoi se perdre ! Nos conseils pour choisir sans se tromper.
Petit tremblement de terre dans le monde de l'électroménager. Le ponte des appareils d'entretien, Dyson, a annoncé, par la voix de son fondateur, l'arrêt du développement des aspirateurs traîneaux. De son tout dernier modèle, le Cyclone V10, James Dyson dit en effet qu'il est "si léger et puissant qu'il peut nettoyer en profondeur tous les recoins de votre maison".
La marque britannique promet donc une petite révolution. Car jusqu'alors, l'aspirateur balai - bien que coqueluche des foyers français - était soit réservé aux petites surfaces, soit cantonné à un usage d'appoint. Aujourd'hui, avec l'avènement d'innovations technologiques, les nouveaux modèles sont souvent aussi efficaces que leurs grands frères plus encombrants. Le marché se diversifie, le design s'améliore et les prix s'adoucissent... Tentés par un achat ? Voici quelques conseils pour ne pas vous tromper.

L'aspirateur balai, souvent un appareil complémentaire

L'aspirateur balai est un appareil sans fil. Il se recharge sur une base fixe (au sol ou au mur) qui permet aussi de le ranger à la verticale - il reste donc à portée en cas de besoin ! Maniable, il se rendra indispensable pour dépoussiérer les escaliers et les zones difficiles d'accès. En revanche, son utilisation dépend de l'autonomie de sa batterie (de 15 à 60 minutes en fonction des modèles) et de la capacité de son bac à poussière (de 0,3 à 1 L), plus petit que celui d'un aspirateur traîneau.
En conclusion, si votre logement dépasse les 50 m2, l'aspirateur balai viendra plutôt en appoint d'un aspirateur traîneau : les deux appareils se complèteront parfaitement en fonction de vos besoins du jour. Vous pouvez également choisir de laisser l'aspirateur balai à portée de main dans la cuisine ou à l'étage, pour éviter de déplacer les appareils. A l'inverse, si vous habitez un studio, l'aspirateur balai, presque aussi facile à ranger qu'un balai classique, suffira.

Étudiez de près l'étiquette énergie de l'aspirateur balai

L'étiquette énergie, aujourd'hui obligatoire sur tous les aspirateurs, est un véritable atout pour votre achat. Elle vous indique plusieurs critères et facilite ainsi la comparaison :
- La consommation énergétique de l'aspirateur balai, en kWh, et son efficacité énergétique (évaluée par une lettre de A à G). Notez également le temps de charge de la batterie ;
- Le bruit qu'il produit, en décibels (db) : "trois points de moins entre deux produits, c'est deux fois moins de bruit perçu", précise le Gifam. A ne pas négliger, d'autant que les aspirateurs balais n'ont pas de sac et sont donc un peu plus bruyants ;
- Le type de sols sur lequel il peut être utilisé : sols durs, souples ou les deux ;
- La performance de dépoussiérage par type de sol (de A à G) ;
- La qualité de filtration, c'est-à-dire la capacité à retenir les poussières (de A à G). S'il y a, dans votre famille, des personnes asthmatiques ou allergiques, choisissez un appareil avec une forte qualité de filtration (A), qui vous débarrassera notamment des acariens et autres allergènes. Vérifiez aussi que ce filtre est facile à nettoyer et à changer.

Des prix de 20 à 600 €

On trouve des aspirateurs balais à partir de 20 euros. Mais, à ce prix là, il s'agit plutôt d'un aspirateur à main fixé sur un manche plus long.
Comptez 120 euros pour vous assurer une bonne performance de dépoussiérage, avec une technologie plus efficace. Notez que les modèles à technologie cyclonique plafonnent à 629 euros !

Choisissez un aspirateur balai léger et ergonomique, sinon rien !

Autres critères très importants : le poids (de 2,5 à 5,5 kg) et l'ergonomie. Utilisé comme appoint ou non, l'aspirateur balai doit être maniable. Testez-le en magasin : s'il vous semble trop lourd, il vous paraîtra encore moins léger au bout d'une demi-heure de ménage... N'oubliez pas que le manche n'est pas télescopique : si le corps de l'appareil est trop long ou pas assez, ou si la poignée n'est pas assez pratique, la position d'utilisation n'en sera que moins confortable.
C'est souvent la batterie qui alourdit l'appareil. Vous devrez donc peut-être faire un choix entre une autonomie prolongée et un aspirateur léger... ou choisir un modèle vendu avec deux batteries interchangeables. L'emplacement de la batterie et du réservoir à poussière (tout en haut du manche de l'aspirateur ou plus proche de la brosse) contribue aussi à la maniabilité.
Enfin, choisissez un aspirateur balai qui tient debout tout seul, plus pratique lorsque l'on s'arrête au milieu de la pièce pour déplacer une chaise !

Les accessoires et options, à ne pas négliger

De plus en plus de modèles combinent aspirateur balai et aspirateur à main, le second s'imbriquant dans le premier pour aspirer de plus grandes surfaces. Un bon compromis qui n'est pas forcément plus cher ni moins efficace qu'un aspirateur balai simple.
Ne négligez pas la forme de la brosse : certaines sont rectangulaires, d'autres triangulaires et accèdent ainsi plus facilement aux coins. D'autres modèles encore sont spécialement conçus pour récolter les poils d'animaux.
Comme leurs grands frères traîneaux, les aspirateurs balais sont souvent fournis avec des accessoires (brosses, suceurs pour les coins ou les plafonds, option serpillère, etc.). Un plus qui vous permettra peut-être de trancher entre deux modèles !
Choisir un aspirateur balai : conseils et astuces
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic