L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Amazon Echo, Google Home, Apple HomePod : à quoi sert un assistant vocal ?

Par R.N.-B.
,
Mis à jour le 9 décembre 2019
Ils passent pour des gadgets et, pourtant, les assistants vocaux peuvent être de véritables atouts pour nos maisons. A quoi servent ces nouveaux appareils ? Quels nouveaux services offrent-ils et quels intérêts présentent-ils pour les particuliers ? Nos réponses.
"OK Google, lance la playlist de soirée" ; "Dis, Siri, quel temps fera-t-il demain ?" ; "Alexa, quel est le prénom de Proust ?".  Les assistants vocaux ont envahi nos maisons depuis quelques années. En format mini ou en mode enceinte de salon, ils sont essentiellement utilisés pour... diffuser de la musique et consulter la météo !

Un usage basique bien surprenant lorsque l'on connaît le prix de ces appareils (59 € pour les plus petits modèles et jusqu'à plus de 200 € pour les plus grands), et réellement dommage lorsque l'on découvre l'étendue de leurs capacités.

Envie de faire plaisir ou de vous faire plaisir avec un assistant vocal comme Google Home, Amazon Echo ou Apple HomePod ? Mais en avez-vous réellement besoin ? Et à quoi servent-ils concrètement ? Voici un tour d'horizon non exhaustif des manières dont ces appareils pourront vous faciliter la vie.
 

Lancer et diffuser de la musique


C'est l'un des usages les plus courants des assistants vocaux : lancer et diffuser de la musique. Même les plus petits appareils, à l'image du tout nouveau Google Nest Mini (59 €), sont équipés d'une enceinte qui peut diffuser des sons, parfois avec une qualité aussi intéressante qu'une vraie enceinte de plus grande taille.

Si vous possédez un abonnement à un service de diffusion de musique en streaming (Deezer, Spotify, Napster, Qobuz, Apple Music, Amazon, etc.), il vous suffira d'ordonner à votre assistant vocal de lancer votre playlist précédemment enregistrée, un morceau au hasard, etc.

Le concept fonctionne également avec la radio, en fonction de la marque de votre assistant. Dans l'absolu, la limite de cet usage est la marque de votre assistant : le HomePod d'Apple ne fonctionne qu'avec Apple Music, par exemple.
 

Surfer sur Internet


Il s'agit là encore d'un usage courant. On sollicite l'assistant avec une question à laquelle l'appareil répond en lançant une recherche sur Internet. Heure, météo, recette de cuisine, horaire d'un train ou année de naissance d'une célébrité, vous pouvez tout lui demander - ou presque sous réserve qu'il comprenne parfaitement votre requête.

La fonction est plus intéressante si l'assistant vocal à accès à votre agenda ou à votre bloc-notes virtuel...
 

Devenir votre secrétaire personnel


Si votre assistant vocal est connecté à votre agenda, une application de type bloc-notes ou liste de course, ou encore à votre carnet de recettes interactif, il peut devenir véritablement votre secrétaire personnel. Plus question de seulement lui poser des questions : vous pourrez lui donner des ordres concrets.

"Ajoute de la farine à la liste des courses", "répète-moi la prochaine étape de la recette", "rappelle-moi mon rendez-vous de demain", "lance un minuteur"... Les possibilités sont plus larges. Mais là encore, tout dépend des compatibilités de votre appareil !
 

Contrôler les appareils connectés de la maison


C'est peut-être le réel avenir de ces assistants vocaux : vous permettre de contrôler à la voix les équipements connectés de la maison.

Vous les contrôliez déjà à l'aide d'une ou plusieurs applications dédiées, qu'ils s'agissent de volets roulants, luminaires, téléviseur, enceinte, électroménager mais aussi serrure connectée ou thermostat intelligent. Aujourd'hui, avec un assistant vocal, vous profitez d'un confort supplémentaire : l'effet "mains libres" !

Il suffit pour cela que l'assistant soit relié à une application contrôlant vos équipements domotiques, ou encore à une box centralisant le contrôle de ces appareils connectés, à l'image de la box Enki lancée par Leroy Merlin. La plupart des appareils, notamment ceux équipés d'un système Delta Dore, sont aujourd'hui compatibles avec les assistants vocaux.

Vous pourrez ainsi lancer les scénarios de sécurité (fermer les volets et éteindre les lumières lorsque vous quittez votre domicile) ou de confort thermique (lancer le chauffage dans la salle de bains à l'heure de la douche des enfants) par la voix.
 

Remplacer les télécommandes et les interrupteurs


Votre maison n'est pas encore complètement équipée d'un système de sécurité connecté, mais vous avez tout de même quelques appareils contrôlables à distance à l'aide d'interrupteurs ou de télécommandes. Là encore, les assistants vocaux peuvent vous libérer les mains !

Interrupteurs et prises connectés peuvent ainsi être commandés par la voix par le biais d'un assistant vocal. Mieux encore : vos équipements télécommandés, comme les volets roulants contrôlés par un système radio, peuvent être connectés grâce à des packs comme Céliane with Netatmo (des interrupteurs connectés signés Legrand et contrôlables à distance).
 

Lancer et diffuser des vidéos ou la télévision


Les modèles les plus perfectionnés d'assistants vocaux incluent un écran aussi grand que celui d'une tablette d'environ 10". C'est le cas du Amazon Echo Show (230 €), du Facebook Portal (équipé d'Alexa, 199 €) et du Google Nest Hub Max (229 €).

L'assistant vocal Google Nest Hub coloris charbon, avec son écran, 229 €
L'assistant vocal Google Nest Hub coloris charbon, avec son écran, 229 € © Google
 

L'intérêt par rapport à une enceinte ? La vidéo bien sûr. Vous pourrez ainsi visionner des vidéos via des applications de streaming (Youtube, Dailymotion, etc.), voire la télévision, mais aussi passer des appels vidéo.

Là encore, c'est la guerre entre les GAFA, puisque Google possède Youtube et que ce service n'est donc accessible que sur les assistants vidéo de la marque...
 

Passer et recevoir des appels téléphoniques vidéo


Les assistants vocaux équipés d'écran peuvent jouer le rôle d'un véritable majordome pour la famille. Vous pouvez ainsi laisser des messages vocaux à vos proches, ou encore passer un appel vidéo à partir de votre salon. Une fonctionnalité proche de celle d'une tablette, complémentaire à la liste non exhaustive ci-dessus.
Amazon Echo, Google Home, Apple HomePod : à quoi sert un assistant vocal ?
Nous vous recommandons

Découvrez cette maison basse consommation qui s’intègre parfaitement dans son environnement marquant sa différence grâce à son esthétisme et en offrant d'excellentes performances énergétiques.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic