L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Combattre les punaises de lit : nos conseils

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
Mis à jour le 3 juillet 2018
Les punaises de lit sont une plaie méconnue. Ces insectes très coriaces s'installent dans les matelas et les recoins de la maison, et prolifèrent à grande vitesse. Pas de panique, mais il faut rester prudent. Maison à part vous conseille sur la conduite à tenir pour éviter les envahisseurs.
Les New-yorkais sont devenus des "bedbugs buffets" (buffets pour punaises de lit), selon le New York Magazine. Les habitants de la Grosse pomme se grattent encore et encore, et ne savent plus comment se débarrasser de cette calamité... Mais quelle est ce monstre qui maintient éveillée la "ville qui ne dort jamais" ? Une punaise de lit, cimex lectularius. Du haut de ses cinq millimètres, elle cause beaucoup de tracas outre-Atlantique, et serait en train de s'installer durablement dans notre capitale !
La punaise de lit se terre dans tous les recoins de la maison, plinthes, vêtements, en particulier les moins accessibles. Mais sa préférence porte sur les matelas, puisqu'elle se nourrit de sang humain et vit surtout la nuit : elle pique sa victime pour l'anesthésier, puis lui suce le sang. Ainsi repues, les punaises de lit prolifèrent très vite, et chaque femelle peut donner jusqu'à 500 œufs pendant les dix mois de sa vie... Autant dire que l'invasion est vite arrivée !
Si la France a été largement débarrassée de la punaise de lit dans les années 70, grâce notamment à l'utilisation de DDT, son interdiction aujourd'hui laisse le champ libre au retour de la bête. Nous aidons aussi à accélérer la propagation des puces simplement en voyageant ! Pour limiter l'infestation, les hôtels qui jalonnent le chemin de Saint-Jacques de Compostelle se mobilisent depuis 2009, en informant les pèlerins.

Détecter la présence de punaises de lit

Comment deviner que sa maison est envahie ? "En observant avant tout le matelas et ses alentours" explique Michel Colin*, directeur de l'agence parisienne de l'entreprise de désinsectisation Colin, agréée par l'Etat pour éradiquer les punaises de lit. A défaut de voir directement le petit insecte brun et aplati, "on peut trouver des traces rouges ou noir sous la housse du matelas, il s'agit de tâches de sang ou de déjections de puces". Quand les punaises sont vraiment nombreuses, on peut même sentir l'odeur particulière de leurs déjections...
L'autre signe particulier, ce sont évidemment les piqûres de punaises, qui jonchent le corps des victimes à leur réveil. Elles sont typiquement alignées ou regroupées dans la même zone. Rien d'inquiétant cependant : "l'insecte ne véhicule aucune maladie" précise Michel Colin. Mais les piqûres peuvent causer des allergies, notamment chez les enfants, ou simplement démanger à outrance.
* interrogé par Maison à part en 2010.

Faire appel à des professionnels

Une fois la présence des punaises détectées, la chasse est ouverte. La bête est tellement coriace que seul un professionnel saura s'y prendre : soit les services d'hygiène de la mairie, soit une entreprise spécialisée. "Peu de personnes savent traiter efficacement l'infestation par les punaises de lit, car l'insecte est très résistant aux produits" insiste Michel Colin. Préférez donc une entreprise qui s'occupe particulièrement de cette sorte de parasites, et comptez 150 à 400 €.
L'intervention dure environ une heure, pendant laquelle la maison doit être évacuée, et peut être répétée deux à quatre fois, pour une éradication complète. "Nous garantissons notre traitement par écrit. C'est une idée que nous avons développé récemment, pour se démarquer de certains charlatans aux techniques inopérantes" explique Michel Colin. Car aujourd'hui, aucun produit efficace n'est disponible pour les particuliers. "Les gens achètent des produits sur Internet, puis nous appellent en catastrophe" raconte Michel Colin.

Quelques précautions utiles

Une punaise de lit peut jeûner très longtemps en attendant une saison plus propice, ne baissez donc pas votre garde ! En complément de la pulvérisation d'insecticide et/ou le gazage par un professionnel, d'autres techniques vous permettront d'en finir avec les envahisseurs. Couvrez les matelas de housse en plastique, comme des alèses, et écartez le lit du mur, pour empêcher les puces de se réfugier dans les plinthes.
Lavez les draps et les vêtements à haute température (min 50°), aspirer la literie, canapés, textiles, débarrassez-vous du sachet dans un sac hermétique et lavez l'aspirateur. Bouchez également le maximum de fentes et fissures dans vos murs, plinthes, meubles, etc. Enfin, pensez à prévenir vos voisins : ils pourront à leur tour se prémunir contre les punaises.
 
L'hygiène quotidienne, l'entretien du linge, des sols et murs minimisent les risques d'infestation et favorisent la découverte précoce des punaises. source : service-public.fr
Combattre les punaises de lit : nos conseils
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic