L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le Pont des Arts, victime de l'amour

Par Sabrine Zahran
,
le 9 septembre 2013
Sur le Pont des Arts reliant le 1er et le 6ème arrondissement de Paris, la tradition amoureuse d'accrocher un cadenas devient risquée. En effet, sous le poids de ces milliers de petites serrures, le grillage du pont menace de s'effondrer. De quoi alerter les mairies, mais aussi les amoureux...
Il arrive parfois que l'amour soit lourd à porter. Une expression qui s'applique au sens propre pour le célèbre Pont des Arts, reliant le 1er et le 6ème arrondissement de Paris. En effet, depuis 2008 des cadenas d'amoureux, accrochés le long des parapets, s'entassent et se font nombreux. Et selon le maire du 6ème arrondissement de Paris, Jean-Pierre Lecoq, cette tradition deviendrait même un danger !
En effet, s'accumulent différentes dégradations de la passerelle longue de plus de 150 mètres, comme les vols de cadenas et des trous dans les grillages surchargés mais aussi une quantité trop importante de petits objets. Un constat, qui fait déplorer à la mairie du 6ème arrondissement le manque d'esthétisme et l'insécurité causés par le poids des cadenas. Elle fait donc appel à la Ville pour "prendre ses responsabilités devant l'incapacité à entretenir le patrimoine".

Des cadenas pesant plusieurs tonnes

Quelles solutions alors pour sauver le célèbre pont de Paris ? Pour certains, il s'agirait simplement de retirer les serrures pesant plusieurs tonnes à intervalles réguliers, tous les six mois, afin d'éviter une situation dangereuse. Reste que les amoureux ne l'entendent pas de cette oreille. Plusieurs idées ont été lancées par les "défenseurs" des cadenas, comme celle de renforcer le pont. Car pas question pour eux de mettre une croix sur cette coutume.
D'ailleurs, le phénomène semble difficile à arrêter. Les lampadaires, les quais, mais aussi d'autres ponts commencent à être envahis de cadenas. Alors que certains passants restent perplexes, en assurant que "ce n'est pas la preuve d'un amour éternel, et qu'il vaut mieux résoudre le problème plutôt que d'attendre la catastrophe", le Pont des Arts reste le signe que les preuves d'amour sont coriaces...
Petit aperçu du mythique Pont des Arts en pages suivantes.

L'histoire du Pont des Arts

Le Pont des Arts, reconstruit après un choc avec une barge entre 1981 et 1984, relie le 6ème et le 1er arrondissement. Quand aux cadenas d'amour qui ornent son grillage, ils apparaissent en 2008, souvent gravés d'initiales et de messages d'amour. La pratique s'est depuis étendue à la Passerelle Léopold-Sédar-Senghor ainsi qu'au Pont de l'Archevêché. Cependant, les cadenas font souvent l'objet de disparitions inexpliquées : en mai 2010, presque tous les cadenas ont été retirés durant la nuit, sans que les autorités en soit à l'origine. De plus, des morceaux de grillages sont souvent sectionnés, donnant lieu à un remplacement du trou par une planche de bois, le temps que le grillage soit remplacé. Néanmoins, les petites fermetures finissent toujours par revenir habiller le grillage du célèbre ouvrage.
Le Pont des Arts, victime de l'amour

Pont des Arts

pont des Arts
pont des Arts
Le Pont des Arts, reconstruit après un choc avec une barge entre 1981 et 1984, relie le 6ème et le 1er arrondissement. La pratique s'est depuis étendue à la Passerelle Léopold-Sédar-Senghor ainsi qu'au Pont de l'Archevêché.
Cependant, les cadenas font souvent l'objet de disparitions inexpliquées : en mai 2010, presque tous les cadenas ont été retirés durant la nuit, sans que les autorités en soit à l'origine.
Pont des Arts

Pont des Arts

Pont des Arts - ponts des arts Paris
Pont des Arts - ponts des arts Paris © SZ
Les rambardes du Pont des Arts étant saturées, certains amoureux ont trouvé une alternative en accrochant leurs cadenas sur les lampadaires et la rambarde longeant le quai François Mitterrand.
Pont des Arts

Cadenas - Le Pont des Arts, victime de l'amour

Cadenas - ponts des arts Paris
Cadenas - ponts des arts Paris © SZ
Des milliers de cadenas sont accrochés aux parapets du Pont des Arts. La coutume apparait en 2008, souvent gravés d'initiales et de messages d'amour, les cadenas se retrouvent depuis sur la Passerelle Léopold-Sédar-Senghor ainsi qu'au Pont de l'Archevêché.
Cadenas - Le Pont des Arts, victime de l'amour

Pont des Arts

Pont des Arts - ponts des arts Paris
Pont des Arts - ponts des arts Paris © SZ
A l'entrée du pont, certaines affiches ont été récemment placardées, interdisant d'accrocher un cadenas sous peine d'une amende de 20 euros. Pourtant d'apparence officielle, la mairie de Paris et la préfecture ont démenti en être à l'origine.
Pont des Arts

Pont des Arts

Pont des Arts - ponts des arts Paris
Pont des Arts - ponts des arts Paris © SZ
Les amoureux, déterminés à laisser une trace de leur amour aux yeux de tous, trouvent tous les moyens pour se faire une place sur le pont. Ici, un tag de couleur noir et blanche a été fait par-dessus les cadenas, pour inscrire les deux prénoms des amoureux.
Pont des Arts
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic