L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Par Pauline Polgar
,
le 26 mars 2010
L'Architecture Museum - La Loge de Bruxelles nous invite, avec l'exposition Paris-Bruxelles, à la découverte des influences architecturales réciproques entre les deux capitales depuis 1794 à nos jours. Un voyage passionnant dans l'histoire de l'architecture, mais aussi des arts décoratifs, à travers des centaines de documents originaux. Petit aperçu de l'exposition.
Après le déjà passionnant et magnifique Vienne-Bruxelles en 2007 (voir article sur Maison à part), l'Architecture Museum - La Loge de Bruxelles continue son périple européen à la découverte des échanges architecturaux entre la Belgique et ses voisins, avec un voyage entre Paris et Bruxelles. Ou comment la France et la Belgique vivent, à travers l'architecture, un amour réciproque, illustrés ici par des centaines de documents, prouvant "deux siècles d'affinités architecturales".
Pour ce voyage dans le temps qui nous mènera jusqu'à nos jours, les organisateurs ont choisi comme point de départ, la période où la Belgique était française, entre 1794 et 1814 quand, expliquent-ils, "de jeunes architectes belges montaient à Paris faire leurs études à l'Ecole des Beaux-Arts (...). S'établit alors une pratiques d'échanges durables."
affiche de l'exposition paris-bruxelles
affiche de l'exposition paris-bruxelles © Affiche de l'exposition - AAM
 Architecture, Art nouveau, arts décoratifs et art... tout court
Les uns influencent les autres et réciproquement. Et de citer par exemple, l'"haussmannisation" de Bruxelles à partir de 1870 ou encore, dans le sens inverse, l'influence indéniable des œuvres de Victor Horta dans le travail d'Hector Guimard à Paris. L'on prend également à travers cette exposition toute la mesure de la dimension artistique en tant que telle de la discipline architecturale. Car de l'architecture, certes il est question, mais aussi des arts décoratifs et de l'art tout court, tant à l'époque notamment, l'interdisciplinarité fait légion. Ainsi par exemple, les organisateurs notent que "Si l'art nouveau bruxellois a été une des grandes sources d'inspiration pour les architectes français, l'Exposition des arts décoratifs de Paris en 1925 va marquer durablement l'imaginaire de leurs confrères belges."
Des Français construisent à Bruxelles et des Belges à Paris, voire s'associent-ils et mettent-ils en commun leur savoir-faire pour l'un ou l'autre des pays. Le rapprochement entre eux devient si tenu qu'aujourd'hui, précise-t-on à la Loge, "Au XXIe siècle, la frontière n'est plus qu'un souvenir, on va d'une ville à l'autre, comme on se rend en visite chez des parents, des amis. Ce rapprochement amplifie les échanges artistiques et architecturaux." Et de citer le chiffre de 11 millions de voyageurs par le train entre les deux capitales tous les ans, soit "l'équivalent de toute la population de la Belgique franchissant en à peine plus d'une heure les 315 kilomètres qui séparent les deux gares." Dans le lot, des architectes, qui apportent à leur tour leur pierre à l'édifice franco-belge ou belgeo-français. De quoi partir encore pour de nombreux siècles "d'affinités", notamment architecturales !
Pour un aperçu de l'exposition, cliquez sur suivant.

Paris-Bruxelles - Deux siècles d'affinités architecturales

Architecture Museum - La Loge, Bruxelles
Commissariat : Maurice Culot et Anne-Marie Pirlot
du 24 mars au 29 août 2010
86 rue de l'Ermitage - 1050 Bruxelles
Ouverture du mardi au dimanche de 12h à 18h, le mercredi de 12h à 21h, fermé le lundi
Tarifs : 4 € (tarif plein, adulte) ; 3 €, 2 € ou 1 € (tarifs réduits sous condition)
www.aam.be
Catalogue de l'exposition disponible dans la collection des "Carrés d'Architecture", 12 euros.
Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

La Place Royale de Bruxelles

La Place Royale de Bruxelles
La Place Royale de Bruxelles © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
La Place Royale de Bruxelles, construite en 1776 par deux architectes français : Barnabé Guimard et Jean Benoît Vincent Barré.
La Place Royale de Bruxelles

Galeries Saint-Hubert à Bruxelles

Galeries Saint-Hubert à Bruxelles
Galeries Saint-Hubert à Bruxelles © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Les Galeries Saint-Hubert ont été réalisées par Jean-Pierre Cluysenaar, architecte, durant les années 1846-1847. Elles sont largement inspirées par la Galerie d'Orléans du Palais Royal à Paris, détruite en 1930.
(Lithographie de Canelle, vers 1850)
Galeries Saint-Hubert à Bruxelles

Une restauration sous bons conseils

Porte de Hal à Bruxelles
Porte de Hal à Bruxelles © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Porte de Hal à Bruxelles
"En 1861, la Porte de Hal à Bruxelles est restaurée par l'architecte H. Beyaert selon les conseils d'Eugène Viollet-le-Duc."
Une restauration sous bons conseils

Un clone de la Tour Eiffel ?

François Hennebique
François Hennebique © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
François Hennebique, projet de tour de 300 m à l'entrée du bois de la Cambre, 1887.
"Avant de devenir l'inventeur du béton armé, Hennebique proposera cette réalisation d'une tour en bois à Bruxelles qui devait concurrencer la Tour Eiffel", expliquent les organisateurs de l'exposition.
Un clone de la Tour Eiffel ?

Hector Guimard et l'art nouveau belge

Maison personnelle de l'architecte belge P. Hankar
Maison personnelle de l'architecte belge P. Hankar © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Maison personnelle de l'architecte belge Paul Hankar à Saint-Gilles. Dessin d'Hector Guimard en 1895.
"C'est après avoir visité les oeuvres de Paul Hankar et de Victor Horta à Bruxelles que le célèbre architecte parisien trouvera son propre style."
Hector Guimard et l'art nouveau belge

Théâtre - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Théâtre du Ranelagh
Théâtre du Ranelagh © ph. Luc Boegly, Paris
Théâtre de l'hôtel particulier du constructeur automobile Mors à Paris (aujourd'hui Théâtre du Ranelagh)
Réalisé en 1896 par Alban Chambon, décorateur français installé à Bruxelles en 1868 et auteur des salons de l'hôtel Métropole.
Théâtre - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

"Haussmannisation" bruxelloise - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Plans de l'architecte parisien Pierre-Joseph Olive
Plans de l'architecte parisien Pierre-Joseph Olive © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Plans de l'architecte parisien Pierre-Joseph Olive pour un immeuble à édifier sur les nouveaux boulevards centraux.
"À la fin du XIXème siècle, des promoteurs immobiliers et leurs architectes s'impliquent dans la construction des grands boulevards de Bruxelles."
"Haussmannisation" bruxelloise - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Engouement de Léopold II

Alexandre Marcel
Alexandre Marcel © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Alexandre Marcel, le pavillon du Tour du Monde à l'Exposition universelle de Paris de 1900. Le Panorama, n° 13, Paris, 1900.
"Lorsque Léopold II visite l'Exposition universelle de Paris en 1900, le panorama du Tour du Monde d'Alexandre Marcel, situé au pied de la tour Eiffel, retient son attention. De retour dans la capitale, il confie à l'architecte parisien la réalisation, dans le parc de Laeken, d'un programme comportant un ensemble de constructions japonaises et un restaurant de style chinois."
Engouement de Léopold II

Basilique inspirée - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Pierre Langerock
Pierre Langerock © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Pierre Langerock, projet pour la basilique de Koelkelberg 1903
Un projet inspiré de la cathédrale idéale de Viollet-le-Duc...
Basilique inspirée - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Léopold II et l'architecture française de style Beaux-Arts

arcade du Cinquantenaire
arcade du Cinquantenaire © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Arcade du Cinquantenaire Bruxelles, 1904 Architecte : Charles Girault
Cette arcade lui fût commandée par Léopold II qui admirait l'architecture du Petit Palais, à Paris.
Léopold II et l'architecture française de style Beaux-Arts

Le TCE belge évincé

Le TCE belge évincé
Le TCE belge évincé © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Projet pour le Théâtre des Champs Elysées à Paris Henry van de Velde 1910
Un des projets de l'architecte belge avant qu'il soit évincé par Auguste Perret.
Le TCE belge évincé

A l'aube d'une carrière...

Mallet Stevens
Mallet Stevens © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Projet de villa Robert Mallet Stevens 1914.
"En 1910-1914, le futur grand architecte Robert Mallet Stevens s'inspire du Palais Stoclet, la résidence de sa tante, à Bruxelles".
A l'aube d'une carrière...

Faire école... - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Section du Congo belge
Section du Congo belge © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Section du Congo belge à l'Exposition coloniale de Paris Henry Lacoste 1931.
L'école des Beaux-Arts de Paris n'aura de cesse "de fasciner les jeunes architectes formés à l'Acamdémie de Bruxelles", apprend-on au cours de cette exposition. "C'est là qu'Henri Lacoste aiguisera son sens de la composition et son goût pour l'exotisme", est-il ainsi expliqué. A tel point qu'il y enverra nombre de ses étudiants s'y perfectionner à leur tour, dans les années cinquante.
Faire école... - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Disciples... - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Projet pour un music-hall Rooty Frolics
Projet pour un music-hall Rooty Frolics © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Projet pour un music-hall Rooty Frolics Charles De Meutter 1952-1954.
"Comme plusieurs élèves de Henry Lacoste à l'Académie de Bruxelles, Charles De Meutter poursuivit sa formation à l'école des beaux-arts de Paris, atelier Zavaroni."
Disciples... - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Voiture - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Dessin préparatoire pour la succursale Citroën
Dessin préparatoire pour la succursale Citroën © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Dessin préparatoire pour la succursale Citroën Bruxelles 1931
"André Citroën souhaitait que la succursale de Bruxelles soit envisagée comme une petite ville avec des restaurants, des cinémas, des kiosques à journaux ... pour faire patienter les clients pendant que leurs voitures étaient révisées."
Voiture - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Un Roi belge à l'honneur à Paris

Monument Albert 1er à Paris
Monument Albert 1er à Paris © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Monument Albert 1er à Paris Architecte : H. Gautruche et R. Camelot Sculpteur : Armand Martial
En 1934, après la mort du roi des Belges, Albert Ier, les Français reconnaissants (en 1914 le roi avait refusé le passage des troupes allemandes à travers la Belgique) lui édifient un superbe monument face à la place de la Concorde.
Un Roi belge à l'honneur à Paris

Verre - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

La maison de verre à Uccle
La maison de verre à Uccle © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
La maison de verre à Uccle Paul-Amaury Michel 1935.
Une maison directement inspirée de deux réalisations parisiennes : une maison de Le Corbusier et la maison de verre de Pierre Chareau.
Verre - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Pavillon belge à Paris

Le pavillon belge à l'Exposition universelle
Le pavillon belge à l'Exposition universelle © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Le pavillon belge à l'Exposition universelle Paris 1937
"Le pavillon belge occupe une position stratégique face à la Seine, à l'angle du Pont Iéna et du Quai Branly, au pied de la Tour Eiffel. Présenté comme un des plus réussis, il a été réalisé par l'architecte J.-J. Eggericx et l'ingénieur R. Verwilghen, sous la supervision de Henry van de Velde, les jardins étant réalisés par René Pechère."
Pavillon belge à Paris

Pavillon français - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Pavillon français
Pavillon français © Archives d'Architecture Moderne, Bruxelles
Flèche du pavillon de la France à l'exposition universelle et internationale Guillaume Gillet Bruxelles 1958
"Le pavillon reposait sur un seul point d'appui et était contrebalancé par une flèche oblique de 60 mètres."
Pavillon français - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Des Français en Belgique

Musée Hergé
Musée Hergé © ph. Nicolas Borel
Musée Hergé Christian de Portzamparc 2009
L'architecte Christian de Portzamparc, star de l'architecture française, signe le Musée Hergé à Louvain-la-Neuve et redessine le quartier européen de Bruxelles, tandis que Jean Nouvel est invité à participer à la requalification du quartier de la gare du Midi.
Des Français en Belgique

Tintin - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales

Tintin - Musée Hergé
Tintin - Musée Hergé © Nicolas Borel
Musée Hergé Louvain-la-Neuve Christian de Portzamparc 2009
A noter que Christian de Portzamparc a reçu le Prix International des Belgian Building Awards 2010 pour la réalisation de ce bâtiment ainsi que pour son projet de rénovation urbaine du quartier européen de Bruxelles.
L'exposition Paris-Bruxelles est à découvrir du 24 mars au 29 août 2010.
Tintin - Paris-Bruxelles, deux siècles d'affinités architecturales
Nous vous recommandons

Découvrez la rénovation de cette maison ancienne et sa grange pour créer un lieu de vie intimiste.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic