L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison jardin, surprenante bulle de verdure en ville

Par Stéphanie Thibault
,
le 22 septembre 2020
Une maison jardin, surprenante bulle de verdure en ville
Une maison jardin, surprenante bulle de verdure en ville © unseen views by Charis Solomou
Pour redonner à la nature une place centrale en ville et répondre à notre besoin croissant de pouvoir profiter de plus vastes espaces verts en milieu urbain, les architectes ont imaginé cette étonnante "maison jardin", véritable bulle de verdure en pleine ville.
Cette maison n'est pas seulement entourée de végétation. Elle lui sert aussi d'écrin. Réintroduire des espaces verts dans nos villes et la nature dans nos vies. L'idée n'est pas nouvelle mais elle est, plus que jamais, apparue comme une nécessité durant les semaines que nous avons passées enfermés pendant le confinement. Les architectes de cette maison en ont donc fait leur priorité, et ont imaginé une étonnante construction, où la verdure est au centre du bâtiment.
Baptisée "La maison jardin", elle intègre des espaces verts plantés sur pas moins de 60 % de la surface de plancher. Du rez-de-chaussée au toit-terrasse, chaque niveau a été investi pour offrir à ses occupants une ouverture la plus large possible sur l'extérieur, avec des frontières dedans-dehors qui tendent à s'effacer. Une façon créative de réintroduire la nature en ville donc, et de mettre en lumière tous les bienfaits que ces îlots de fraîcheur et d'oxygène peuvent nous procurer en milieu urbain.
La maison s'organise autour d'une cour intérieure centrale, qui communique ainsi avec l'ensemble des pièces et des étages. Grâce à des parois entièrement vitrées, ces espaces verts privatifs répondent visuellement aux squares et jardins publics alentours, créant l'impression d'un seul et même ensemble. Visite en images de cette maison étonnante dedans-dehors.
Une maison jardin, surprenante bulle de verdure en ville

Une maison plantée de verdure

Une maison plantée de verdure
Une maison plantée de verdure © unseen views by Charis Solomou
Ici, c'est la nature qui est, littéralement, au centre de la maison. Articulée entre deux volumes rectangulaires, la demeure a été pensée autour d'une cour intérieure, entièrement arborée et plantée de nombreuses espèces végétales. Une sorte de poumon vert dont on profite de façon panoramique depuis l'intérieur. Les architectes ont également investi les terrasses en étage, jusqu'au toit. La verdure occupe ainsi au total pas moins de 60 % de la surface de plancher de la maison.
Une maison plantée de verdure

Une maison entièrement tournée vers l'extérieur

Une maison entièrement tournée vers l'extérieur
Une maison entièrement tournée vers l'extérieur © unseen views by Charis Solomou
C'était une autre ligne directrice du projet : créer une maison où les frontières entre l'intérieur et l'extérieur tendent à s'effacer, afin que ses occupants disposent de la plus large ouverture possible sur les espaces verts. Les architectes ont donc équipé la bâtisse de parois entièrement vitrées et coulissantes, qui font disparaître les cloisons une fois ouvertes. Les habitants ont ainsi l'impression de disposer d'un horizon élargi, dont les contours semblent rejoindre, au loin, les espaces verts de la ville.
Une maison entièrement tournée vers l'extérieur

Une maison en harmonie avec la nature

Une maison en harmonie avec la nature
Une maison en harmonie avec la nature © unseen views by Charis Solomou
Si les habitants bénéficient d'un environnement privilégié, la vision des architectes va bien au-delà de ce cercle privé. Cette "maison jardin" a en effet été conçue comme un espace visant à réintroduire de la biodiversité au cœur de la ville. Les végétaux plantés ont été choisis avec soin pour attirer abeilles et autres insectes indispensables à l'équilibre naturel, mais aussi encourager le retour des oiseaux.
Une maison en harmonie avec la nature

Un îlot de fraîcheur en ville

Un îlot de fraîcheur en ville
Un îlot de fraîcheur en ville © unseen views by Charis Solomou
Les architectes ont ainsi voulu mettre l'accent sur tous les avantages qu'il y a à (re)faire de la place à la nature en ville : au-delà du plaisir à posséder son propre jardin, on profite également d'une véritable bulle d'oxygène et d'un îlot de fraîcheur qui, à l'heure du réchauffement climatique, favorise la création d'un microclimat et contribue à réguler la température.
Un îlot de fraîcheur en ville

Des pièces de vie qui respirent

Des pièces de vie qui respirent
Des pièces de vie qui respirent © unseen views by Charis Solomou
A l'intérieur, chacune des pièces profite de larges ouvertures, directement orientées sur les différents espaces verts qui occupent et entourent la maison. La cuisine, par exemple, communique ainsi avec le salon à travers la cour intérieure et son rideau de verdure.
Des pièces de vie qui respirent

Des perspectives qui élargissent l'horizon

Des perspectives qui élargissent l'horizon
Des perspectives qui élargissent l'horizon © unseen views by Charis Solomou
Les architectes ont pensé la maison comme un ensemble, faisant elle-même partie d'un environnement plus vaste encore. L'espace de vie, à mi-chemin entre l'intérieur et l'extérieur, vise ainsi à renouer les relations entre ses occupants, mais aussi avec le voisinage et, plus largement, avec l'environnement urbain.
Des perspectives qui élargissent l'horizon

Une maison pour vivre dedans-dehors

Une maison pour vivre dedans-dehors
Une maison pour vivre dedans-dehors © unseen views by Charis Solomou
Durant le confinement, nous avons été nombreux à souffrir, en particulier en ville, du manque d'ouverture sur l'extérieur. C'est pour répondre à ce besoin de verdure et de nature, remis en lumière par les conséquences de la pandémie, que les architectes ont imaginé cette maison, qui offre une nouvelle façon de vivre et permet de profiter de la nature sans avoir besoin de sortir de chez soi.
 
Fiche technique
Projet : construction d'une "maison jardin" pour réintroduire la nature en ville
Lieu : Nicosie (Chypre)
Superficie : 182 m2
Maître d'œuvre : Christos Pavlou Architecture
Aménagement extérieur : Solomou Landscaping
Budget : 320.000 €
Une maison pour vivre dedans-dehors
Nous vous recommandons

Deux artistes ont construit, sur un plateau rocheux de Norvège, une résidence secondaire recourant à un procédé original.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic