L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Peinture mate, satin, brillante : quelle finition choisir ?

Par Stéphanie Thibault
,
le 24 juillet 2019
Le choix d'une peinture ne se limite pas à la couleur. Selon la pièce et la surface à peindre, on optera pour une matière adaptée, car toutes n'ont pas les mêmes qualités. Peinture mate, satinée, ou brillante, conseils pour choisir la bonne finition.
Bien choisir sa peinture est primordial pour un résultat impeccable, mais surtout durable. Si la couleur a son importance, ce n'est pas le seul critère de choix. Au-delà de l'aspect déco, la peinture doit en effet être adaptée à l'usage de la pièce. Mate, satinée ou brillante, il existe différentes finitions. Elles ont chacune des propriétés différentes, et n'offrent pas toutes la même résistance face aux agressions du quotidien.

Quand choisir une peinture mate ?


Comme son nom l'indique, la peinture mate ne réfléchit pas la lumière. On l'utilise traditionnellement au plafond, mais son fini poudré, qui met en valeur les couleurs et offre un résultat très élégant, se révèle aussi très chic sur les murs. "La peinture mate produit un effet poudré car elle diffuse la lumière de manière douce. Elle accentue la profondeur des couleurs, en particulier des couleurs foncées. C'est ce qui lui donne cet aspect très esthétique" confirme Catherine Filoche, styliste conseil chez Dulux Valentine.

Petit inconvénient, la peinture mate est un peu plus fragile qu'une peinture satinée. Il était donc préférable d'opter pour une autre finition dans les pièces de vie et les lieux de passage, mais les nouvelles formules permettent désormais de les appliquer partout. "Ces peintures sont aujourd'hui plus résistantes et même lessivables" indique Catherine Filoche, "on peut donc les appliquer dans une entrée, un couloir, une chambre d'enfant... Seules les pièces humides, comme la salle de bains, sont rarement travaillées en mate, car ce type de peinture supporte mal l'humidité et la condensation."

La peinture mate a aussi l'avantage de gommer les imperfections du support. Parce qu'elle absorbe la lumière, elle atténue visuellement les défauts. Elle est donc idéale pour habiller un mur qui présente quelques aspérités. "Le mate est aussi très tendance. Les peintures sont désormais multisupports, avec un côté très déco, comme la peinture à la craie ("chalk paint") qui offre une finition poudrée très douce, ou la peinture à tableau noir. Elles s'utilisent aussi bien sur les murs, les boiseries, les meubles, et se marient très bien avec les couleurs naturelles et les matières brutes" précise la spécialiste.

Quand choisir une peinture satinée ?


La peinture satinée accroche la lumière, c'est ce qui lui donne son aspect légèrement brillant. C'est la finition la plus répandue. Très résistante, lessivable, elle convient ainsi à toutes les pièces. "La peinture satinée est facile à entretenir et résiste bien aux chocs, c'est la plus universelle" assure Catherine Filoche. "Elle convient aussi pour tous les supports, murs, boiseries, carrelage... et fonctionne parfaitement avec toutes les couleurs".

La peinture satinée est donc à privilégier dans les pièces particulièrement exposées aux assauts du quotidien (passages répétés, frottements, traces de doigts...). Elle tolère aussi relativement bien l'humidité et offre de bonnes performances dans les pièces humides, comme la cuisine ou la salle de bains. Petit bémol, elle masque un peu moins les défauts qu'une peinture mate. Pour un résultat optimal, il est indispensable de bien préparer le support pour pouvoir travailler sur un mur le plus lisse possible.

A noter : on trouve plusieurs sortes de peintures satinées, certaines offrant un rendu plus moins brillant. "Comme pour le textile, qui a un côté très brillant et l'autre plus mate, le satin d'une peinture peut être plus ou moins haut" indique Catherine Filoche. "On trouve également des satins velours. Il s'agit d'une finition plus sophistiquée, généralement réservée aux gammes de peintures premium, et plutôt utilisées par les décorateurs et les architectes d'intérieur".

Quand choisir une peinture brillante ?


C'est la finition de peinture qui réfléchit le plus la lumière. On parle généralement de laque, avec un rendu façon miroir. Très résistante aux chocs, elle est en revanche difficile à appliquer et ne supporte aucune imperfection. "Pour obtenir ce résultat très brillant, il faut que le film de peinture se tende au séchage" explique Catherine Filoche. "Cela nécessite donc de bien étirer la matière, mais surtout une application sans défaut et un support parfaitement lisse".

Autre inconvénient : il s'agit souvent de peinture glycéro, qui dégage donc de nombreuses substances toxiques, comme les COV. "Mieux vaut la réserver à de petites surfaces, comme des meubles ou quelques zones ici et là pour créer un effet déco" conseille la professionnelle. "Les murs entièrement laqués ne sont de toute façon plus tellement tendance". Ce type de peinture trouve malgré tout sa place dans une cuisine, ou une salle de bains.

La peinture métallisée : nouvelle tendance déco


De plus en plus plébiscitées, les peintures métallisées ont le vent en poupe. "Elles offrent un autre aspect brillant et sont parfaites pour créer un effet visuel. On les trouve dans des gammes de peinture très déco, que l'on peut appliquer pour mettre en valeur une niche par exemple, ou pour repeindre un meuble" suggère la styliste.

Côté couleur, on trouve bien sûr des peintures dorées et argentées, mais aussi des tons cuivrés, ainsi qu'une palette de plus en plus large, du bleu au vert, en passant par le rose. On les trouve en aérosols pour certaines, mais aussi en pot pour peindre des surfaces plus importantes.



Peinture mate, satin, brillante : quelle finition choisir ?
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic