L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

9 conseils pour limiter le gaspillage alimentaire chez soi

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
Mis à jour le 17 octobre 2019
Mieux consommer pour limiter le gaspillage alimentaire
Mieux consommer pour limiter le gaspillage alimentaire © iStock
En changeant votre manière de consommer, vous pouvez réduire les quantités d'aliments jetés chaque année : acheter moins, cuisiner mieux, conserver correctement... et être astucieux ! La preuve avec 9 conseils.
Près de 30 kg de nourriture par personne et par an. C'est ce que jettent les Français, selon l'Ademe, qui participe, avec le ministère de l'Agriculture, à la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, le 16 octobre. L'occasion de rappeler que, si producteurs et distributeurs participent aussi à ce grand gâchis, ce sont avant tout les consommateurs qui consistent la principale source de gaspillage alimentaire.

Alors, pour ne plus jeter la nourriture (et l'argent) par les fenêtres, et éviter ainsi l'émission de 15,3 millions de tonnes d'équivalent CO2, comment faire ? Avec 3 associations de consommateurs*, l'Ademe a lancé la Zéro Gâchis Académie, une expérimentation auprès de 243 foyers français, accompagnés dans leur démarche écologique et économique pour réduire le gaspillage alimentaire.

Il en résulte qu'en consommant mieux, moins et plus intelligemment, les familles ont réduit de 59% le volume de déchets alimentaires ! Ils ont appris à prévoir leurs menus, faire une liste de courses précise sans excès, cuisiner les bonnes quantités, conserver ou transformer les restes.

Le Gifam aussi s'implique contre le gaspillage alimentaire. Le groupement des fabricants d'appareils électroménagers lance un guide pratique et rappelle que le bon usage des équipements de la cuisine peut aussi aider à limiter le gâchis.

Motivé pour changer vos habitudes et limiter le gaspillage alimentaire ? Voici 9 conseils pour vous lancer.

Écoutez aussi Maison à part tous les jeudis matins dans la matinale de Sud Radio, rubrique La vie en vrai, pour toujours plus de conseils pratiques et d'astuces !




A revoir sur la chaîne Youtube de Maison à part !

* La CLCV (Consommation, logement et cadre de vie), Famille Rurale et la CSF (Confédération syndicale des familles).
 

Anticiper les courses


Pour jeter moins, il faut consommer moins - et mieux ! Dresser votre liste de courses en amont, en vérifiant l'état de votre réfrigérateur et de vos placards. Cela vous évitera d'acheter en excès des produits que vous ne consommerez finalement pas : chaque Français jette chaque année 7 kg d'aliments encore emballés, selon l'Ademe.

Vous pouvez également établir vos menus à l'avance, une solution fastidieuse mais astucieuse pour gagner du temps au moment des repas, mais aussi au moment des courses ! Plus équilibrés, les repas anticipés sont aussi souvent plus économiques.
 

Vérifier les dates de consommation avant d'acheter


Inutile d'acheter un pack de 6 tranches de jambon se périmant demain si vous habitez seul ! Les dates indiquées sur les produits vous permettent d'acheter plus intelligemment en fonction de vos besoins.

Toutefois, distinguez bien date limite de consommation (DLC) et date de durabilité minimale (DDM), anciennement date limite d'utilisation optimale (DLUO) :
  • Après la DLC, le produit est périmé et ne doit plus être consommé car il peut présenter un danger pour la santé : lait, beurre, charcuterie, viande, plats cuisinés, etc. ;
  • Après la DDM, la qualité gustative du produit n'est plus garantie mais il ne présente aucun danger s'il est consommé : pâtes, biscuits, jus, café, riz, etc. Elle est indiquée après la mention "A consommer de préférence avant le".
Dans l'absolu, vérifiez bien les conseils de conservation sur l'emballage du produit. Ils vous indiqueront notamment si le produit doit être conservé au frais une fois ouvert.
 

Ne pas stocker les aliments au fond du réfrigérateur


Dans le réfrigérateur, l'air froid provient du fond. Coller les aliments, notamment les produits fragiles, sur cette paroi, risque d'une part d'abimer les denrées, d'autre part d'empêcher l'air froid de circuler correctement dans l'appareil, prévient le Gifam.

De même, il est préférable de stocker œufs, beurre, boissons et sauces dans la porte du réfrigérateur.
 

Ne pas laver les légumes


Pour prolonger leur durée de vie, les fruits et légumes frais doivent être placés dans le bac à légumes, en bas de votre réfrigérateur. Evitez de les laver, afin de ne pas les faire mûrir plus vite.
 

Séparer certains fruits et légumes


"Les tomates et le chou ne font pas bon ménage", s'amuse le Gifam. En effet, certaines variétés de fruits et légumes produisent de l'éthylène, une substance qui accélère leur maturation. C'est le cas des bananes, poires, pêches, pommes et tomates, qui ne doivent donc pas être rangés avec d'autres fruits et légumes, au risque de les faire flétrir voire pourrir !
 

Transformer plutôt que de jeter


Les pommes et bananes ont trop mûri ? Transformez-les en compote. Les fruits rouges commencent à flétrir ? Mixez-les pour en faire un smoothie. Les carottes se sont ramollies ? Jetez-les dans un blender chauffant pour obtenir de la soupe. Bref, transformez les produits frais un peu fatigués pour éviter de les gâcher.

Le conseil est valable avec les restes : accommoder les restes des repas est un art qui vous permettra de limiter le gaspillage. Les pâtes se transforment en gratin, le riz en salade, les épinards vapeur en quiche, le pot au feu en soupe !  
 

Ne plus jeter le pain


On a tous laissé un jour un quignon de pain au fond de la panière, puis soupiré en le trouvant dur comme de la pierre le lendemain. Pour éviter cette déconvenue, la boîte à pain est une bonne solution. Plus simplement, conservez-le dans un torchon épais qui le protègera de l'humidité, et éloignez-le des sources de chaleur.

Si malgré cela, le bout de baguette restant a séché, voici une astuce pour le sauver : enveloppez-le dans un torchon très humide pour la nuit, faites-le chauffer au grille-pain le lendemain matin, il sera croustillant comme du pain frais. A défaut, transformez-le en pain perdu ou en chapelure !
 

Mettre sous vide pour prolonger la durée de vie


Nouvelle tendance dans la cuisine, la mise sous vide permet de cuire les aliments de manière à conserver les nutriments et les saveurs. A partir de 40 €, vous trouverez des appareils pour mettre sous vide des sacs alimentaires.

Mais la technique est également utile pour conserver les aliments un peu plus longtemps : en mettant les produits sous vide, vous les coupez de l'oxygène, qui est à l'origine de la fermentation et de la dégradation.

La solution est également pratique pour gagner de la place dans le congélateur, lorsque vous souhaitez surgeler les plats par exemple.
 

Surgeler les restes


Vous avez eu les yeux plus gros que le ventre et cuisiné pour 10 ? N'hésitez pas à surgeler l'excédent, dans un sachet congélation ou une boîte hermétique, idéalement en verre. Presque tous les aliments peuvent être surgelés, crus ou cuits, sans perdre leurs qualités gustatives.

Mais attention à ne jamais recongeler un produit décongelé ! Il faudra également le décongeler dans le réfrigérateur ou au micro-ondes, jamais à l'air libre.
9 conseils pour limiter le gaspillage alimentaire chez soi
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic