L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Meubles, électroménager : 5 conseils pour limiter son impact carbone

Par R.N.-B.
,
le 1 octobre 2018
Electroménager
Electroménager © iStock - Grassetto
Suréquiper sa maison revient à alourdir la facture énergétique et environnementale du foyer. Pour consommer responsable, l'Ademe distille 5 conseils pour acheter et utiliser intelligemment meubles et appareils électriques.
Réfrigérateur, four, micro-ondes, téléviseur, console de jeux, box et autres équipements électriques de la maison sont (plus ou moins) nécessaires, mais ils viennent surtout alourdir la facture environnementale du foyer. L'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) dévoile en effet que "les équipements de la maison représentent une part élevée des émissions de CO2" des ménages français, au point qu'ils en deviennent aussi émetteurs que les transports !
Certes, l'utilisation d'un réfrigérateur ne pollue pas plus que celle d'une voiture. Cependant, l'analyse de l'Ademe se base, non pas sur l'usage seul, mais plutôt sur le cycle de vie d'un produit. Comprenez, sur l'impact de cet appareil, de sa fabrication jusqu'à son traitement en fin de vie, en passant par son transport, sa consommation énergétique, son entretien et ses réparations éventuelles.

6 allers-retours Paris-New York pour produire l'équipement d'une maison

L'organisation met l'accent sur la "matière mobilisée", c'est-à-dire la quantité de matériaux nécessaire à la fabrication d'un meuble ou d'un appareil. "Il faut extraire des tonnes de roches et de terre pour quelques grammes de minerais dans les puces de nos smartphones", décrypte l'Ademe.
Quelques comparaisons donnent le tournis : pour fabriquer un réfrigérateur, il faut 1,75 tonnes de matériaux, soit un aller-retour en voiture Paris-Marseille. Pour équiper toute une maison, il faut en moyenne 2,5 tonnes d'équipements, soit le poids... d'un hippopotame. Pour fabriquer ces équipements, il a fallu 45 tonnes de matières premières (soit 18 hippopotames, tout de même), ce qui a émis 6 tonnes de CO2, l'équivalent de 6 allers-retours Paris-New York !
La facture en gaz à effet de serre est lourde, donc, et l'Ademe alerte sur l'importance de mettre en pratiques quelques astuces pour économiser, à la fois en euros et en carbone ! Voici 5 "commandements" proposés par l'agence :
- Eviter de suréquiper : n'achetez que le nécessaire, préférez les occasions, recyclez les éléments que vous possédez en upcyclant vos meubles, par exemple ;
- Acheter des biens plus durables : en choisissant notamment des biens labellisés Ecolabel européen, et en scrutant les étiquettes énergie de l'électroménager ;
- Eviter de surdimensionner les équipements : les écrans les plus grands sont ceux qui ont la facture énergie et carbone la plus élevée, prévient l'Ademe. Préférez donc un téléviseur plus petit de quelques pouces aura un impact important ;
- Eviter de renouveler trop souvent : ne cédez pas à l'envie de renouveler vos équipements uniquement pour être à la pointe de la mode ! Une remarque particulièrement valable pour les smartphones ;
- Augmenter la durée de vie des produits : entretenez vos appareils, mais surtout osez les réparer plutôt que de les jeter, quitte à faire appel à un réparateur professionnel si la panne vous semble complexe. Enfin, revendez ou offrez au lieu de jeter.
Meubles, électroménager : 5 conseils pour limiter son impact carbone
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic