L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Réussir l'hivernage total de sa piscine

Par Amélie Pierquin
,
Mis à jour le 24 octobre 2018
L'automne est maintenant bien en place, il est temps de penser à mettre votre piscine en hivernage. Comment protéger votre bassin et vos installations de la pluie, du vent et du gel ? Découvrez nos conseils de pro.
Le soleil a été remplacé par les nuages et la pluie. Finis les après-midi à buller dans votre piscine, c'est le moment de penser à la mettre hors-service. Selon votre situation géographique, l'implantation de votre bassin et vos installations, découvrez les bons gestes à adopter pour le protéger des agressions de l'hiver.
Il existe deux techniques de mise en hivernage des piscines : l'hivernage actif et l'hivernage passif. On parle d'hivernage passif ou total lorsque la piscine est couverte et que ses équipements cessent complètement de fonctionner. Ce type d'hivernage est le plus fréquent.
A l'inverse, l'on parle d'hivernage actif lorsque la piscine continue de fonctionner au ralenti. C'est la solution la plus simple à mettre en œuvre. En revanche elle ne convient qu'aux régions dites "chaudes".
Loin des idées reçues, Hervé Mery, porte-parole de la Fédération des Professionnels de la Piscine (FPP) et constructeur de piscine, a confié à Maison à Part tous les conseils pour conserver votre bassin en bon état en attendant le retour des beaux jours. Découvrez-les dans notre guide.

Établir la période d'hivernage de sa piscine

Il existe des critères très précis quant à la période d'hivernage de sa piscine. En principe, l'on estime qu'elle commence lorsque la température de l'eau du bassin descend et stagne en dessous de 15°C.
Cependant, d'autres aspects sont à prendre en considération pour choisir le bon moment. "Selon la région dans laquelle vous vous trouvez, il faudra vous y prendre plus ou moins tôt. L'arrivée de l'automne donne le top départ, mais dans le Sud, par exemple, l'on attendra plutôt le mois d'octobre, tandis que dans les zones plus froides, il faudra parfois hiverner votre piscine dès le mois de septembre", précise Hervé Mery.
S'il faut être vigilant à la température extérieure, il ne faut tout de même pas vous presser : plus vous attendrez, plus l'eau conservera sa qualité.

Nettoyer son bassin

L'une des conditions sine qua non pour hiverner sa piscine dans les meilleures conditions est de la nettoyer.
Cela peut paraître évident, mais il est important de rappeler que les matières organiques telles que les feuilles, les insectes et autres déchets à la surface ou au fond de l'eau peuvent considérablement détériorer la qualité de l'eau. Il en est de même pour les accessoires tels que les filtres et autres pompes.
Votre bassin sera couvert pendant des mois, ce qui laisse largement le temps aux germes de se développer.

Traiter son eau

Pour éviter la formation d'algues pendant l'hiver, il est essentiel de traiter l'eau de votre piscine.
 
"Il existe plusieurs types de produits pour traiter son eau contre les matières organiques et les microbes. Le traitement choc est l'un des plus utilisé. A base de chlore, il est très efficace pour nettoyer sa piscine au moment de son hivernage mais aussi au printemps, avant la première baignade", précise Hervé Mery.
Le produit d'hivernage, quant à lui, est spécifique à la mise hors-service de sa piscine. Il permet de garder l'eau saine et de prévenir la formation de tartre sur les parois. Ce produit rend la mise en service beaucoup plus facile au printemps.

Vidanger les filtres

Avant tout, hiverner sa piscine veut dire mettre un terme son fonctionnement : il faut donc arrêter la filtration de l'eau.
C'est le moment de démonter et vidanger vos filtres et vos pompes. Cet entretien vous permettra de conserver votre matériel plus longtemps.

Installer des flotteurs

S'il y a bien un accessoire spécifique à l'hivernage des piscines, c'est le flotteur. L'hiver, le gel peut considérablement abîmer l'ouvrage. La glace exerce une pression sur les parois qui peuvent alors se briser.
Posés sur la surface de l'eau, les flotteurs absorbent la pression de la glace et l'augmentation du volume de l'eau. Cet accessoire se présente comme de grosses bouées à installer en diagonale à la surface de l'eau ou partielle immergés.

Ajuster le niveau d'eau du bassin

Contrairement aux idées reçues, il n'est absolument pas conseillé de vider entièrement sa piscine avant l'hiver.
"Il faudrait éventuellement baisser le niveau d'eau pour éviter que la pluie de fasse déborder le bassin. Cependant, beaucoup de piscine sont équipées aujourd'hui d'un trop-plein qui régule automatiquement le niveau de l'eau, cette manipulation se fait donc de plus en plus rare dans le cas des piscines enterrées", confirme Hervé Mery.
Pour les piscines hors-sol qui se démontent, l'eau doit être entièrement évacuée bien sûr. Pour celles qui restent en place, il suffit d'arrêter le système de filtration, sans vider le bassin.
Si vous avez un abri, la question ne se pose pas car la pluie ne peut pas s'infiltrer. Il n'y a donc aucun risque de débordement et le niveau peut rester le même.

Couvrir son bassin

Pour protéger au mieux sa piscine, il faut la couvrir. Que vous choisissiez une bâche automatique ou manuelle ou encore un abri, l'hivernage est le moment de tout recouvrir pour éviter que des saletés se déposent à la surface de l'eau.
Les abris sont plus étanches que les bâches, le choix s'effectue au moment de l'installation de la piscine et dépend souvent de l'espace disponible ainsi que du budget de chacun.
 
"Même si vous bâchez, il faudra vérifier, de temps en temps, l'état des parois et la couleur de l'eau de temps en temps", rappelle Hervé Mery.

Couper l'alimentation

L'hivernage de votre piscine consiste à cesser son activité. Il n'est donc plus nécessaire de l'alimenter en eau, ou en électricité, les filtres et autres pompes étant démontés et vidangés.
Couper l'alimentation vous permettra également de faire des économies jusqu'à la remise en service de votre piscine au retour des beaux jours.
Réussir l'hivernage total de sa piscine
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic