L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant/après : décloisonnée, une cuisine transforme un deux-pièces

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 28 mars 2019
Avant/après : décloisonnée, une cuisine transforme un deux-pièces
1/14
Zoom sur les claustras de la cuisine décloisonnée
Zoom sur les claustras de la cuisine décloisonnée © Sabine Serrad
Dans un appartement lyonnais, la cuisine fermée a perdu l'une de ses cloisons, s'ouvrant ainsi sur un salon rendu plus lumineux. Des claustras viennent apporter du caractère à ce deux-pièces contemporain.
Lyon, dans le quartier de la Croix-Rousse. Un jeune couple, à la recherche d'un premier investissement immobilier, jette son dévolu sur un bel appartement de style canut. "Avant de s'installer, ils souhaitaient revoir la pièce à vivre et l'entrée, très cloisonnées", explique Camille Basse, interrogée par Maison à part.

Objectif numéro un : illuminer le séjour ! "Les immeubles du quartier étant très rapprochés les uns des autres, la lumière avait du mal à pénétrer dans le salon", ajoute l'architecte d'intérieur. Une évidence consiste à déposer la cloison séparant le séjour de la cuisine, pour obtenir une grande pièce à vivre ouverte sur une entrée déjà large.

Toute l'astuce, en revanche, a consisté pour Camille Basse à créer une harmonie dans cet espace en jouant avec le bois. Les claustras subtilement conçus et les lames de bois au plafond joue le rôle de fil rouge dans un intérieur devenu ultra chaleureux et accueillant. Découvrez cette transformation en images.
Avant/après : décloisonnée, une cuisine transforme un deux-pièces
  • Avant/après : décloisonnée, une cuisine transforme un deux-pièces
  • Avant : une porte qui referme un salon plutôt étroit
  • Après : une pièce à vivre spacieuse à la circulation facilitée
  • Avant : une séparation entre cuisine et salon qui coupe de la lumière
  • Après : l'entrée retrouve la lumière naturelle
  • Deux claustras pour habiller la cuisine de bois
  • Cacher l'électroménager derrière un claustra
  • Avant : une cuisine mal conçue mais pleine de potentiel
  • Après : une circulation plus simple dans la cuisine
  • Avant : une salle de bains ouvrant sur l'entrée par une porte battante
  • Après : une salle de bains reliée visuellement à l'entrée
  • Une alcôve habillée d'une verrière industrielle
  • Un salon plus lumineux, plus chaleureux
  • Une pièce rendue lumineuse par un décloisonnement
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic