L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Surélévation maison : s'agrandir pour gagner de la place

Mis à jour le 2 novembre 2017
La surélévation s'avère une solution constructive très pratique lorsque les m2 sont comptés. En bois, en béton cellulaire, à partir de modules préfabriqués... Découvrez les différentes techniques et manières de procéder pour agrandir son logement par le haut.
La pénurie de foncier disponible et de biens immobiliers oblige à trouver des solutions pour agrandir son logement. La plus pratique et la plus facile à mettre en œuvre est celle de la surélévation. Au lieu d'être horizontale, l'écriture architecturale devient verticale pour permettre aux occupants d'un logement de gagner l'espace sans déménager.

Une problématique qui gagne les zones urbaines tendues

La surélévation devient indispensable en zone urbaine tendue, comme c'est le cas à Paris et en Ile-de-France. L'astuce maligne et pratique ? Partir à la chasse aux "dents creuses". On exploite ainsi pleinement les surfaces jusqu'alors vides et on gagne en surface grâce à la surélévation !
Quelles sont les configurations envisageables sur quels bâtiments et avec quels matériaux ? Réponses en pages suivantes...
Surélévation maison : s'agrandir pour gagner de la place

Deux cubes posés sur le toit d'une maison des années 60 en guise de surélévation

Deux cubes posés sur le haut de la maison
Deux cubes posés sur le haut de la maison © Christophe Bourgeois
Pour gagner un maximum d'espace dans une belle maison des années 60, les architectes d'OP Architecture imaginent deux blocs posés sur le toit. Ils créent ainsi deux chambres et une multitude de rangements, optimisant l'habitation pour une grande famille. La famille profite aujourd'hui d'une plus grande hauteur sous plafond, sans surélever le faîtage du toit. "Deux chambres en plus, symbolisées par deux cubes", précise Alexandre Otto, architecte en charge du projet.
Pour découvrir l'intégralité du reportage, cliquez ici !
Deux cubes posés sur le toit d'une maison des années 60 en guise de surélévation

Une surélévation zinc transforme une maison rennaise

Une surélévation zinc
Une surélévation zinc © Michel Ogier
Pour accroître la surface habitable de cette maison rennaise, l'architecte Mélanie Dartix a choisi de réaliser une surélévation. Une option qui, au lieu de dénaturer le bâti existant, lui donne un nouveau visage plus homogène et, surtout, plus moderne.
Au final : cette surélévation a permis d'agrandir la maison de 55m2. Quatre pièces ont vu le jour, soit une chambre, un bureau, un espace grenier et une salle de bains qui viennent parfaire l'ensemble architectural.
Pour découvrir l'ensemble du reportage, cliquez ici !
Une surélévation zinc transforme une maison rennaise

Une renaissance architecturale rendue possible grâce une surélévation

une maison des années 1920 entièrement rénovée
une maison des années 1920 entièrement rénovée © Christelle Serres-Chabrier
Après l'achat d'un bien des années 1920 à Issy-les-Moulineaux (sud de Paris), un jeune couple réhabilite intégralement la bâtisse, du rez-de-chaussée au dernier étage. Une surélévation et une rénovation de grandes ampleurs ont dû être effectuées pour transformer le vieux bâtiment en une élégante maison familiale.
D'une surface de 132 m2, la maison offrait à ses nouveaux propriétaires un agréable lieu de vie. "Auparavant, la bâtisse accueillait trois appartements", explique l'architecte Christelle Serres-Chabrier. Tout en précisant : "L'inconvénient était que la communication entre les parties ne se faisaient que par l'extérieur, via des escaliers qui desservaient chaque palier."
Une autre problématique existait : le manque de luminosité dans l'ensemble de la maison. "Il fallait impérativement jouer sur sa situation géographique : une vue magnifique sur Paris et une façade orientée plein sud", explique-t-elle.
Pour découvrir l'intégralité du reportage, cliquez ici !
Une renaissance architecturale rendue possible grâce une surélévation

Un appartement gagne en confort et luminosité grâce à une surélévation

Surélévation maison individuelle
Surélévation maison individuelle © Leslie Matesco LM2 architecture
A Puteaux, dans une petite copropriété, un couple avec un enfant souhaitait gagner en surface pour agrandir la famille. Leur appartement, situé au rez-de-chaussée, disposait d'une toiture terrasse et d'espaces extérieurs accessibles à d'autres propriétaires. Après accord avec la copropriété, ils optent pour une surélévation.
Initialement, l'appartement, d'une superficie de 95 m², comprenait un grand salon salle à manger, une cuisine, deux chambres, une buanderie, une salle de bains et des WC séparés. Compte tenu de l'accord passé avec la copropriété - prévoyant la conservation d'une certaine surface pour les voisins - la surélévation ne pouvait avoir la même emprise que l'appartement. L'extension est donc de 56 m².
Pour découvrir l'intégralité du reportage, cliquez ici ...
Un appartement gagne en confort et luminosité grâce à une surélévation

Une surélévation métallique pour une maison au style industriel

Une surélévation métallique pour une maison au style industriel - Surélévation métallique
Une surélévation métallique pour une maison au style industriel - Surélévation métallique © Justine Reverchon
Non loin de Bordeaux, dans une petite ville, se dresse une jolie maison d'époque entourée de verdure. La façade arcachonnaise et la pierre brute ont immédiatement séduits les nouveaux propriétaires. Seul bémol, la surface de la bâtisse n'était pas suffisante pour un couple avec plusieurs enfants en bas âge. Justine Reverchon, architecte en charge du projet, leur a alors proposé de construire une surélévation.
Passionnés par l'univers industriel et pour un souci d'économie, le couple a choisi une façade en acier afin de trancher avec le style traditionnel du rez-de-chaussée. L'architecte marie avec succès pierres d'origines et bardage métallique pour une ambiance très géométrique.
Pour découvrir l'intégralité du reportage, cliquez ici !
Une surélévation métallique pour une maison au style industriel

Surélévation en béton cellulaire sur une maison de ville datant de 1930

Chantier Xella
Chantier Xella © DR
Comment faire lorsque la place vient à manquer dans une maison insérée dans un tissu urbain tellement dense que l'on ne peut l'agrandir ni à gauche, ni à droite et pas non plus à l'avant et à l'arrière ? Cette question, Franck et Dorothée se la sont posée longtemps et, ne souhaitant pas déménager, ils ont finalement opté pour la surélévation en béton cellulaire.
Au final, en l'espace de cinq mois, la maison a gagné deux étages supplémentaires. Franck et Dorothée bénéficient ainsi désormais d'une "vraie" suite parentale avec dressing et salle de bains.
Outre le gain en termes d'espace, le couple se réjouit de la transformation esthétique de la maison. Oubliée la façade des années 30 ! La toiture pentue recouverte de tuiles a été remplacée par une toiture en zinc et la forme de la maison actuelle n'a plus rien à voir avec l'ancienne : elle se fait plus massive et plus carrée.
Pour en savoir plus sur le projet de Franck et Dorothée, cliquez ici.
Surélévation en béton cellulaire sur une maison de ville datant de 1930

Surélévation de deux étages complets

Reportage extension Vanves
Reportage extension Vanves © Sébastien Lucas
Afin d'offrir plus d'espace aux propriétaires, les architectes Alice Pancrazi et Mathieu Korn ont décidé de surélever cette petite maison de 30m2 de deux vrais étages, en lieu et place des combles qui n'avaient pas été aménagés. L'opération a notamment permis aux propriétaires de gagner une grande chambre parentale, agrémentée d'un balcon.
Au passage, les architectes en ont profité pour "dépoussiérer l'archétype de la maison pavillonnaire". Et pour cause : elle a non seulement changé les proportions mais, en prime, elle a été habillée de zinc, ajout résolument moderne rendant l'habitation totalement méconnaissable.
Envie d'en voir plus ? Cliquez ici.
Surélévation de deux étages complets

Surélévation héliotrope en bois en plein coeur de Paris

surélévation
surélévation © Julien Lanoo
Chargés d'agrandir une petite maison de 60 m2 enclavée au fond d'une cour du 20ème arrondissement de Paris, les architectes Nicolas Gaudard et Nicolas Hugoo ont opté pour la solution de la surélévation bois. Le nouveau volume comprend deux étages tramés à travers une grille régulière et verticale.
Au final, la maison grimpe sur quatre niveaux. Au rez-de-chaussée, l'espace est vide et pensé pour un aménagement futur, le premier étage abrite les chambres d'enfants ainsi qu'une petite salle de bains, le troisième, la chambre parentale et le quatrième, le plus lumineux, le salon et la cuisine ouverte.
Découvrez l'intégralité de notre reportage en cliquant ici.
Surélévation héliotrope en bois en plein coeur de Paris

Surélévation partielle sur une maison centenaire

reportage arcachonnaise
reportage arcachonnaise
Afin de libérer les espaces sans dénaturer l'édifice d'une maison arcachonnaise située près de Bordeaux en Gironde, l'architecte Ariane Romatet de créer une surélévation partielle, invisible depuis la rue pour ne pas altérer la façade.
Grâce à cette transformation, deux niveaux de plancher ont été créés pour optimiser à la fois les volumes du premier niveau et l'étage, où les chambres des enfants ont été installées, faisant ainsi l'effet de "boîtes surélevées".
Pour connaître tous les détails de cette réalisation, cliquez ici.
Surélévation partielle sur une maison centenaire

Surélévation à partir de modules bois préfabriqués

Maison surélevée
Maison surélevée © c2c
Un couple de quadragénaires installé dans les Yvelines a opté pour une solution d'agrandissement pour le moins atypique : la surélévation grâce à des modules préfabriqués. Résultat : la superficie de 130 mètres carrés de la maison d'origine a presque doublé en seulement deux jours.
"Plutôt que de monter la structure en ossature bois in situ, nous l'avons fait préfabriquer en atelier par modules, précise Marc Caballero, le maître d'œuvre. Le jour choisi, il ne nous restait plus qu'à démolir l'ancien toit, acheminer les cinq modules prévus, et les apposer à l'aide d'une grue pour réaliser le premier étage".
Pour voir plus de photos et connaître tous les détails de ce projet, cliquez ici.
Surélévation à partir de modules bois préfabriqués

Surélévation sur une maison maçonnée des années 80

Surélévation Phenix Evolution
Surélévation Phenix Evolution © Phenix Evolution
Grâce à une surélévation, cette maison datant des années 80 et située en Charente-Maritime a gagné 54 m², espace dans lequel ont pu être aménagées trois chambres, une salle de bains et des toilettes supplémentaires.
La surface, l'emplacement et la forme de la surélévation ont été dictés par la structure du bâtiment. "Il fallait faire reposer la structure sur des poteaux existants, là où la maison pouvait supporter un poids supplémentaire", explique Magali Salaun, commerciale de Phenix Evolution qui a suivi le chantier.
Le budget étant limité, les propriétaires ne peuvent opter pour une extension sur l'ensemble du bâtiment. L'étage créé se limitera donc à une surface de 54 m², situé au-dessus du garage existant.
Sur le plan technique, pour réaliser la surélévation, une charpente métallique a été montée sur la toiture existante, avant même sa dépose. La maison est ainsi restée protégée au maximum.
Découvrez tous les détails du projet en cliquant ici.
Surélévation sur une maison maçonnée des années 80

Surélévation bois architecturale pour une maison de plain-pied

maison Hariche
maison Hariche
Chargé d'agrandir une maison située dans le cadre verdoyant de la Vallée de Chevreuse, l'architecte Bruno Fuchs a proposé de prendre de la hauteur. "La maison était saine et solide. A cet égard, elle constituait une base de travail intéressante", indique-t-il. "Une structure bois est plus légère qu'une construction traditionnelle. L'ajout d'un étage sur le bâti existant ne met pas en péril la solidité de l'ouvrage", assure-t-il.
La nouvelle partie abriterait trois chambres, une salle de bains et un grand espace de détente. Le rez-de-chaussée, complètement réhabilité, serait dévolu aux pièces à vivre : cuisine, salon, salle à manger.
Découvrez l'intégralité de notre reportage en cliquant ici.
Surélévation bois architecturale pour une maison de plain-pied
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic