L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le designer Sir Terence Conran, fondateur d'Habitat, est décédé

Par Stéphanie Thibault
,
le 15 septembre 2020
Portrait Terence Conran
Portrait Terence Conran © Neil Wilder - John Parkinson Agency
Visionnaire et touche-à-tout, le designer britannique Sir Terence Conran, fondateur de l'enseigne Habitat et de The Conran Shop, a démocratisé le design grâce à des créations devenues intemporelles. Il est décédé le 12 septembre 2020. Retour sur une carrière bien remplie.
Designer, mais aussi homme d'affaires avisé, Sir Terence Conran est décédé ce samedi 12 septembre 2020 à l'âge de 88 ans. Il laisse derrière lui un héritage unique, ses créations ayant considérablement participé à démocratiser le design. Fondateur de l'enseigne Habitat, puis de The Conran Shop, il s'est aussi lancé avec succès dans la restauration. Un parcours étonnant, qui lui a valu d'être anobli par la Reine Elisabeth II en 1983.
Précurseur des tendances contemporaines, Terence Conran sort sans en être diplômé de la Central School of Arts and Crafts à Londres (plus tard rebaptisée Central Saint Martins), et commence à fabriquer ses propres meubles. Mais devant la difficulté des magasins d'ameublement à vendre ses créations, le designer décide d'ouvrir sa propre boutique. Habitat voit ainsi le jour en 1964 avec une première adresse sur King's Road. Il faut dire que le concept est novateur et a de quoi surprendre : Terence Conran vend ses meubles en kit.

Un visionnaire et un designer pragmatique

En plus du mobilier, le designer propose également des objets de tous les jours, comme de la vaisselle, des ustensiles de cuisine, des objets déco, du textile... Le succès est au rendez-vous. Certaines de ses créations deviendront même des icônes, comme la collection Parnasse, toujours commercialisée chez Habitat. Il crée peu à peu un véritable empire, ouvrant des boutiques dans le monde entier.
La collection Parnasse signée Terence Conran, toujours commercialisée chez Habitat
La collection Parnasse signée Terence Conran, toujours commercialisée chez Habitat © Habitat
 
En 1968, il se voit même confier la création d'une gamme de meubles pour l'enseigne française Prisunic. Elle ne verra finalement pas le jour, mais cinq ans plus tard, Terence Conran ouvre son premier magasin Habitat en France, et place à sa tête... le directeur du département "Maison" de Prisunic, qu'il vient de débaucher. Le designer, toujours très pragmatique, met un point d'honneur à s'adapter à la culture de chaque pays et donc à proposer des produits différents. Il se démarque ainsi d'un autre géant de l'ameublement européen, le suédois Ikea. Habitat sera pourtant racheté par l'enseigne jaune et bleue en 1992, avant d'être à nouveau revendue quelques années plus tard.

Un designer touche-à-tout

En parallèle, Terence Conran lance aussi son propre magasin Conran, dont la première boutique sera installée dans l'ancien siège londonien de Michelin. C'est le début de The Conran Shop. En 1953, après un voyage en France qui l'a beaucoup inspiré, le designer ouvre également son premier restaurant, The Kitchen Soup, où il propose des soupes servies avec du pain français, mais aussi du saucisson ou encore du fromage. Suivront de nombreux autres établissements. Il a également participé à la rénovation de nombreux bâtiments, ou encore à la création du Design Museum à Londres en 1989.
Fauteuil Matador et son repose-pieds - Terence Conran
Fauteuil Matador et son repose-pieds - Terence Conran © Design Museum
 
Sir Terence Conran a tiré sa révérence paisiblement, chez lui dans sa maison à Barton Court. Il souhaitait partir en fanfare et voir ses cendres éparpillées dans la Tamise sous une pluie de feux d'artifices. Son dernier voyage se fera sans doute de manière plus discrète, mais il avait imaginé une fin à son image : sans fausse modestie et un brin excentrique.
Le designer Sir Terence Conran, fondateur d'Habitat, est décédé
Nous vous recommandons

Pour les maisons qui ont la chance d'être implantées dans un joli cadre, la transparence est un choix pertinent.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic