L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Aménager son garage : conseils et astuces

Par C. Chahi Bechkri
,
Mis à jour le 27 mai 2019
Votre garage est tellement encombré que vous ne pouvez plus y rentrer votre voiture ? Il est temps d'agir ! Découvrez nos conseils et astuces pour y mettre de l'ordre et le rendre agréable à vivre.
Découvrez tous nos conseils pour fabriquer vous-même des meubles en palettes dans la rubrique La vie en vrai de la matinale de Sud Radio :




Et retrouvez-nous tous les lundis à 6h40 sur Sud Radio !


Sud Radio, parlons vrai !


A l'origine, la fonction première d'un garage est d'abriter une voiture. Mais voilà, souvent très encombrés, nombreux sont ceux qui ne remplissent pas leur vrai rôle. "Faute de place, les gens laissent leur voiture dans la rue. En agissant de la sorte, ils prennent le risque de voir leur véhicule subir des dégradations et réduisent le nombre de places disponibles alors qu'elles sont déjà difficiles à trouver", déplore Franck Guérin, directeur de Homegarage, enseigne spécialisée dans l'aménagement de garage pour les particuliers.

Objectif : en faire un espace multifonctions

Pour qu'un garage remplissent pleinement son rôle, il faut qu'il puisse à la fois accueillir une voiture, abriter des zones de rangement, de stockage et/ou des espaces d'activités : un coin bricolage, par exemple, ou encore une buanderie.

Bref, l'idéal, c'est d'arriver à faire de son garage un espace multifonctions. Pour cela, pas besoin de débloquer un budget important : il suffit simplement de faire preuve de logique et d'avoir un bon sens de l'organisation. Faire du tri, regrouper le matériel par thématique, utiliser toute la hauteur des murs, soigner l'esthétique... Autant de conseils simples à mettre en pratique pour réinvestir cet espace et surtout le rendre à la fois fonctionnel et agréable à vivre. A découvrir en 7 étapes.

Étape 1 : faire du tri


La première des choses à faire lorsque l'on souhaite se réapproprier son garage ou, tout simplement, l'aménager, est de faire du tri.

Nous avons tous tendance à accumuler des tas de choses qui ne nous servent plus, voire pire, qui ne nous ont jamais servi. "En général, lorsque l'on n'a pas touché à un objet depuis un an, c'est un indice suffisant pour s'en débarrasser", indique Franck Guérin.

Homegarage
Homegarage © Homegarage
 

Conclusion : un objet ne vous plaît plus ? N'ayez pas de scrupule : jetez-le, donnez-le ou, solution plus rentable, revendez-le ! Grâce aux nombreuses possibilités de revente offertes sur Internet, vous pourrez peut-être en tirer un petit pécule qui vous servira à financer l'aménagement de votre garage.

Étape 2 : définir les usages du garage


Avant de passer à l'action, il est absolument indispensable de vous demander ce que vous souhaitez exactement faire de votre garage. Souhaitez-vous pouvoir y pratiquer une activité ? Y bricoler ? Y aménager une buanderie ? Simplement vous en servir de zone de stockage ? En fonction de la ou des fonctions que vous allez lui attribuer, vous pourrez mieux cerner le type d'équipement dont vous aurez besoin.
  • Si vous destinez votre garage au bricolage, il vous faudra prévoir un grand plan de travail agrémenté de rangements pour vos outils.
  • De même, si vous vous adonnez au jardinage, il faudra penser à des solutions de stockage adaptées pour votre matériel, en particulier si vous avez une tondeuse qui prend de la place.

Dans tous les cas, n'oubliez pas qu'un garage doit, pour être vraiment pleinement optimisé, pouvoir servir à la pratique de plusieurs activités (repassage, loisirs créatifs, répétitions musicales, entraînements sportifs...) et donc, abriter des équipements de nature extrêmement différente.

Dans un deuxième temps, faites un inventaire précis de tout ce avez prévu d'y entreposer : matériel de ski, outils de jardinage, de bricolage, provisions à stocker, appareils ménagers, équipements sportifs... Cette liste vous donnera une idée plus précise, non seulement sur la nature des rangements, mais aussi sur la quantité à prévoir.

Étape 3 : créer des zones distinctes en fonction des usages


Pour retrouver facilement et rapidement vos affaires et éviter que le désordre s'installe, le mieux est de créer des zones, en regroupant votre matériel par genre : disposer tout l'équipement sportif d'un côté et, de l'autre, les outils de bricolage ou votre matériel de jardinage, par exemple.

Pour bien différencier ces zones, n'hésitez d'ailleurs pas à laisser de l'espace ou à matérialiser les séparations entre elles. Vous pouvez vous procurez des modules de séparation ou vous servir d'un élément présent dans votre garage : un vélo accroché à la verticale, par exemple, ou bien encore des poubelles disposées les unes au-dessus des autres.

Étape 4 : libérer l'espace au sol en investissant les murs


Le but étant de pouvoir utiliser votre garage à la fois comme lieu de stockage pour vos provisions, vos outils et vos affaires personnelles, de stationnement pour votre véhicule et de détente pour vos loisirs, il va falloir se débrouiller pour libérer un maximum d'espace tout en conservant une bonne capacité de rangement.

Des solutions pour aménager intelligement son garage et gagner de la place
Des solutions pour aménager intelligement son garage et gagner de la place © Leroy Merlin
 

Comment faire ? Tout simplement en investissant les murs sur toute leur hauteur plutôt que d'encombrer le sol. "L'objectif ultime est qu'il n'y ait plus rien au sol. Lorsqu'ils sont correctement aménagés, les murs offrent une capacité de rangement insoupçonnée", assure Franck Guérin.

Il existe de nombreuses solutions en magasins de bricolage ou dans les enseignes de mobilier et décoration, notamment des systèmes de rangement modulables à fixer aux murs ou à poser qui vous permettent également de transformer vos murs en espace de rangement. Comptez 10 € pour les rangements le plus simples, et jusqu'à 300 € pour des panneaux permettant de fixer aux murs les outils, par exemple.

Et si vous investissiez aussi le plafond ? Des fixations horizontales, à accrocher au plafond, vous permet de poser des éléments longs, comme un escabeau, une planche de surf ou les chaises longues du jardin. Comptez, cette fois-ci, entre 60 et 100 €.

Étape 5 : choisir les rangements adaptés


A présent que vous savez ce que vous devez ranger, il convient de bien les ranger ! Dans un garage, les rangements doivent être nombreux mais surtout, ils doivent être adaptés au contenu, notamment en termes de dimensions. Rien ne sert en effet de prendre une boîte gigantesque si vous n'avez que quelques clous à y mettre ! Et pour facilement retrouver ce que vous cherchez, optez plutôt pour des contenants transparents.

Boîtes, étagères, paniers, crochets, casiers rabattables... De nombreuses solutions différentes vous sont proposées. A vous de les faire correspondre à vos besoins ! Un vélo à suspendre ? Prévoyez un crochet à vélo ! De même pour vos raquettes de tennis ou vos skis ! Des tournevis à loger ? Optez pour un porte-tournevis ! Une canne à pêche ? Un club de golf ? Des bouteilles ? Des chaussures ? Et bien sachez qu'il existe des rangements spécifiques pour chacun de ces équipements !

Enfin, pour gagner de la place, on privilégiera les meubles équipés de roulettes qui viendront se loger sous le plan de travail lorsque l'on ne les utilise pas.
Des rangements suspendus pour gagner de la place au sol
Des rangements suspendus pour gagner de la place au sol © Lodus
 

Étape 6 : ranger de manière intelligente


Pour ce qui est de la disposition, la logique veut ensuite que vous gardiez à portée de main tout ce dont vous avez l'habitude de vous servir et que vous placiez le reste dans des endroits moins accessibles. Pour une question de confort, n'entreposez pas les choses lourdes trop en hauteur : vous risquez de vous faire mal au dos en les soulevant.

Pour sécuriser l'endroit, surtout si vos enfants sont amenés à venir y jouer, veillez également à mettre à l'abri, de préférence dans des caissons fermés avec un couvercle, tous les outils tranchants ainsi que tous les produits dangereux pour la santé.

Étape 7 : opter pour un plan de travail robuste

Si vous envisagez de bricoler dans votre garage ou d'y aménager un coin buanderie, il faudra forcément prévoir de l'équiper d'un plan de travail. Il faudra opter pour un revêtement qui se nettoie facilement sans négliger la robustesse. "Comme ils sont destinés à un usage intensif, les plans de travail doivent être très résistants, confirme Franck Guérin. Il faut penser que l'on va peut-être s'en servir pour découper des matériaux ou pour réaliser des travaux de soudure".

Si la place vous manque pour installer une vraie station de travail, sachez qu'il existe des plans de travail rabattables. Encore une fois, on ne les déplie que lorsque l'on en a besoin. Le reste du temps, ils ne dépassent pas des murs et n'empiètent donc pas sur l'espace disponible.
Aménager son garage : conseils et astuces
Nous vous recommandons

Découvrez les solutions de constructeurs pour des maisons plus performantes et plus confortables.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic