L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

7 conseils pour trouver le locataire idéal

Par Lucas Desort
,
le 7 octobre 2019
Confier la recherche à une agence, mettre une annonce sur Internet, demander une panoplie de justificatifs... Tous les moyens sont bons pour trouver le locataire parfait et se protéger des loyers impayés ou de mauvais rapports avec les voisins.

Comme tout bailleur, vous souhaitez mettre dans votre appartement un locataire qui paiera dans les temps son loyer, ne dégradera pas le logement et sera conciliant avec les voisins. Si il n'y a pas de risque zéro, toutefois, quelques conseils vous aideront à éviter ces situations.

Maison à part vous donne les astuces pour trouver la perle rare.

Postez la bonne annonce

Pour trouver le locataire idéal, il faut d'abord qu'il vous voit et veuille de votre bien. Aujourd'hui entre les sites spécialisés, la presse et les réseaux sociaux, votre annonce fait face à beaucoup de concurrence. N'hésitez pas à multiplier les différents canaux de diffusions.

Postez sur ces supports des photos évocatrices, mettant en avant les qualités des lieux.

Pensez à indiquer toutes les informations nécessaires à votre potentiel futur locataire :
  • Lieu ;
  • Prix ;
  • Superficie et nombre de pièces ;
  • Consommation d'énergie ;
  • Type de cuisine ;
  • Étage (présence d'un ascenceur ou non).
Pensez également à détailler le quartier, la présence des différents transports en commun et commerces.

Demander un dossier complet

Pour s'assurer du sérieux et de la solvabilité de votre futur locataire, vous êtes en droit de lui demander certains documents :
  • La photocopie d'une pièce d'identité (passeport, carte d'identité, permis de conduire…)
  • Les 3 derniers bulletins de salaire ;
  • Les 3 dernières quittances de loyers ;
  • Le contrat de travail ;
  • Le dernier avis d'imposition du locataire ;
  • Une caution ou dépôt de garantie 
Si votre logement est meublé, vous pouvez souhaiter jusqu'à 2 mois de loyer de caution, contre seulement 1 mois si ce n'est pas le cas.

Toutefois si vous signez un bail mobilité ou que vous faites payer à votre locataire son loyer tous les 3 mois, vous ne serez pas en droit de demander un dépôt de garantie à votre locataire.
Dans le cas où vous souhaitez un garant, vous pouvez demander ces mêmes documents à ce dernier.

En revanche, un propriétaire a l'interdiction de demander :
  • Un chèque de réservation ;
  • Un RIB ;
  • Un livret de famille ;
  • Un relevé de comptes ;
  • Un extrait de casier judiciaire ;
  • Un dossier médical.

Faites appel à des professionnels

Trouver le bon locataire est une mission qui demande beaucoup de temps et de recherche. Un travail qui peut être réalisé par vous ou par des professionnels.

Vous êtes en droit en tant que bailleur de mandater une ou plusieurs agences spécialisées dans la location.

Elle s'occupera de choisir votre locataire, mais également des visites, des états des lieux, de l'encaissement des loyers si vous le souhaitez et également de toute la partie administrative (signatures des baux, assurances…).

Toutefois, optez pour cette solution pourrait vous coûter jusqu'à 30% de vos loyers selon les agences.

Si vous décidez de passer par des professionnels, vous devrez choisir entre un mandat simple et exclusif.

Le mandant simple vous permet de confier la recherche de votre locataire à plusieurs agences, tandis que le mandat exclusif, comme son nom l'indique, confiera le logement à seulement une seule agence.

Savoir à qui vous avez à faire

Un bon locataire n'est pas seulement un locataire qui paie. Avoir le loyer réglé, chaque mois, en date et en heure, ne vous protège pas d'autres déconvenues telles que des dégradations dans le logement, des nuisances pour les voisins ou le non-respect des parties communes.

Il est difficile de pouvoir anticiper cela. Cependant, vous avez toute la période précédant l'état des lieux pour vous faire un avis et vérifier qui vous avez en face de vous.

Pour cela, réalisez vous-même la visite du bien et privilégiez les échanges par téléphone.

Vous pouvez également essayer de contacter l'ancien bailleur du candidat afin d'avoir des informations sur la régularité du paiement des loyers, les rapports avec le voisinage ainsi que dans quel état il a récupéré le logement à la fin du bail.

La recherche inversée


Aujourd'hui, le schéma classique est l'annonce postée par le bailleur pour trouver un locataire. Dorénavant le service inverse existe. Il est possible sur les réseaux sociaux ou certaines plateformes de trouver des annonces de personnes qui cherchent à trouver un bailleur.

Ceux qui sont à la recherche d'une location postent une annonce avec la zone géographique, le prix et la superficie recherchée, mais ce sont ici les propriétaires qui viennent les contacter. Avec ce système, vous économiserez le prix d'une annonce et celui d'une agence.

Mais parfois les méthodes les plus simples sont les meilleurs. La solution parfaite pour trouver un locataire fiable sans dépenser d'argent, reste le bouche à oreille. Renseignez-vous autour de vous, intégrez des réseaux de confiance, faites part de ce que vous proposez et recherchez, vous pourriez tomber sur le locataire idéal.

Se protéger des impayés


Demander des garanties de solvabilité ne vous met pas à l'abri des impayés. Pour vous éviter une telle situation, la sécurité la plus connue est le garant. À savoir, un proche du locataire qui s'acquittera du loyer, ou d'éventuel frais que locataire ne sera pas en mesure de payer.

Il existe également des organismes qui peuvent prendre en charge les loyers et les charges locatives de la résidence. Le plus connu est Visale, pour tous les locataires de moins de 30 ans, ainsi que les salariés précaires de plus de 30 ans. Il existe également la Clé pour les étudiants qui n'ont personne pour se porter garant.

Il vous est également possible de souscrire à une GLI (Garantie des Loyers Impayés) qui vous protège des loyers ou charges impayés, ainsi que de la détérioration du bien ou encore le départ prématuré du locataire.

7 conseils pour trouver le locataire idéal
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic