L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Remplacer sa chaudière au fioul : toutes les aides en 2019

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 4 février 2019
Prime à la conversion, crédit d'impôt, chaudière à 1 €... Les aides se multiplient pour vous encourager à remplacer votre vieille chaudière au fioul. La liste exhaustive dans notre guide pratique.
Le fioul n'a plus le vent en poupe. Depuis fin novembre 2018, et l'annonce par le premier Ministre Edouard Philippe de la fin des chaudières au fioul d'ici 10 ans, cette énergie est devenue l'ennemi public numéro 1. Considéré comme trop polluant et au prix peu stable, car indexé sur celui du pétrole, le fioul n'est plus une solution d'avenir, selon nos dirigeants.

Un véritablement revirement puisqu'en 2018 encore, le crédit d'impôt pour la transition énergétique couvrait aussi l'installation... d'une chaudière au fioul ! Dans ce bric-à-brac législatif et fiscal, il est difficile de s'y retrouver pour les particuliers comme pour les copropriétés et leurs syndics.

Pourtant, en 2019, un grand nombre de primes et d'incitations fiscales ont été conçues (ou adaptées) pour vous encourager à vous débarrasser d'une chaudière fioul vieillissante. Plusieurs distributeurs d'énergie (Engie, EDF, Effy, etc.) ont par ailleurs annoncé des formules clef en main pour accompagner les foyers dans leurs démarches. L'intérêt ? Ne pas avancer les fonds et ainsi payer parfois sa chaudière... 1 € !

Maison à part fait le point sur toutes les aides pour financer votre changement de chaudière.
Remplacer sa chaudière au fioul : toutes les aides en 2019

La prime "Coup de pouce chauffage" ou prime à la conversion

Quelle aide ? Comme pour les véhicules, la prime à la conversion encourage à abandonner un ancien modèle contre une version plus performante. Le dispositif s'appuie sur celui des CEE et engage les acteurs de l'énergie (les "obligés") à aider financièrement les particuliers dans leurs travaux.

A quoi s'applique-t-elle ? Au remplacement d'une chaudière au fioul par une chaudière biomasse classe 5, une pompe à chaleur, une chaudière à gaz à très haute performance énergétique (THPE) ou encore un système solaire combiné.

Quel est son montant ? De 450 à 4.000 €, en fonction de vos revenus et du montant des travaux. Certains obligés annoncent des montants plus élevés : jusqu'à 5.500 € chez EDF par exemple.

Equipement qui remplace la chaudière fioul Prime pour les ménages modestes Prime pour les autres ménages
Chaudière biomasse performante 4.000 € 2.500 €
Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau 4.000 € 2.500 €
Système solaire combiné 4.000 € 2.500 €
Pompe à chaleur hybride 4.000 € 2.500 €
Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R 700 € 450 €
Chaudière gaz très haute performance énergétique (THPE) 1.200 € 600 €
 
Qui peut en bénéficier ? Les propriétaires (puisque ce sont eux qui doivent prendre en charge le changement de chaudière) aux revenus modestes ou très modestes. Les plafonds de ressources correspondent aux revenus fiscaux de référence suivants :

Nombre de personnes dans le ménage Ménage aux ressources modestes hors Île-de-France Ménage aux ressources modestes en Île-de-France
1 18.409 € 24.194 €
2 26.923 € 35.510 €
3 32.377 € 42.648 €
4 37.826 € 49.799 €
5 43.297 € 56.970 €
+1 + 5.454 € + 7.162 €
 
Pour quel logement ? Une résidence principale.
La prime "Coup de pouce chauffage" ou prime à la conversion

Le crédit d'impôt CITE

Quelle aide ? Le crédit d'impôt pour la transition énergétique, ou CITE. Sa valeur est déduite de vos impôts de l'année concernée, sur justificatifs.

A quoi s'applique-t-elle ? Au remplacement d'une chaudière au fioul par un système de chauffage plus performant : chaudière à haute performance énergétique (sauf fioul), pompe à chaleur, chauffage fonctionnant à l'aide d'une énergie renouvelable, etc. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise RGE.

Quel est son montant ? Ce crédit d'impôt représente :

  • ·     30% sur le coût du matériel ;
  • ·     30% sur la main d'oeuvre ;
  • ·     50% sur le coût du démontage de la cuve à fioul (environ 1.000 €).

Nombre de personnes dans le ménage

Plafond du CITE

1

8.000 €

2

16.000 €

+ 1

+ 400 €


Qui peut en bénéficier ? Les propriétaires (puisque ce sont eux qui doivent prendre en charge le changement de chaudière) sans condition de ressources.

Pour quel logement ? Une résidence principale achevée depuis plus de deux ans.

Le crédit d'impôt CITE

L'éco-prêt à taux zéro

Quelle aide ? L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un crédit sans intérêt souscrit auprès de l'Etat par le biais d'un établissement bancaire.

A quoi s'applique-t-elle ? Au remplacement d'une chaudière au fioul par un système de chauffage permettant de réduire drastiquement la consommation du logement (80 ou 150 kWhEP/m2/an, selon la consommation avant travaux). Les travaux doivent être réalisés par une entreprise RGE.

Quel est son montant ? Jusqu'à 30.000 € si vous faites réaliser un bouquet de travaux incluant aussi l'isolation de la toiture, des murs ou des ouvertures.

Travaux réalisés Montant maximal de l'éco-PTZ
Remplacement de la chaudière fioul seule 10.000 €
Bouquet de 2 travaux 20.000 €
Bouquet de 3 travaux et plus 30.000 €
Atteinte d'une performance énergétique globale minimale 30.000 €
 
Qui peut en bénéficier ?
  • Les propriétaires, sans condition de ressources ;
  • Les copropriétaires de logement utilisés comme résidences principales, au sein d'un syndicat de copropriétaires (éco-PTZ collectif).
Pour quel logement ?
  • Une résidence principale construite avant 1990 ;
  • Un immeuble construit avant 1990, dans lequel 75% des quotes-parts de copropriété sont compris dans des lots à usage d'habitation utilisés comme résidence principale.
L'éco-prêt à taux zéro

L'aide Habiter mieux Agilité de l'Anah

Quelle aide ? L'agence nationale de l'habitat (Anah) propose plusieurs aides pour les travaux de rénovation énergétique, sous le nom "Habiter mieux".

A quoi s'applique-t-elle ? Au remplacement d'une chaudière au fioul par un système plus performant.

Quel est son montant ? Le montant dépend des revenus du ménage :
  • Pour les ménages aux ressources très modestes : 50% du montant des travaux HT, plafonné à 10.000 € ;
  • Pour les ménages aux ressources modestes : 35% du montant des travaux HT, plafonné à 7.000 €.
Qui peut en bénéficier ? Les propriétaires aux revenus modestes ou très modestes. Les plafonds de ressources correspondent aux revenus fiscaux de référence suivants :
 
Île-de-France
Nombre de personnes dans le ménage Ménage aux ressources très modestes Ménage aux ressources modestes
1 20.470 € 24.918 €
2 30.044 € 36.572 €
3 36.080 € 43.924 €
4 42.128 € 51.289 €
5 48.198 € 58.674 €
+1 + 6.059 € + 7.377 €
 
Hors Île-de-France
Nombre de personnes dans le ménage Ménage aux ressources très modestes Ménage aux ressources modestes
1 14.790 € 18.960 €
2 21.630 € 27.729 €
3 26.013 € 33.346 €
4 30.389 € 38.958 €
5 34.784 € 44.592 €
+1 + 4.385 € + 5.617 €
 
Pour quel logement ? Un logement de plus de 15 ans pour lequel vous n'avez pas bénéficié d'un PTZ pour l'accession depuis 5 ans.
L'aide Habiter mieux Agilité de l'Anah

L'aide Habiter mieux Sérénité de l'Anah

Quelle aide ? L'agence nationale de l'habitat (Anah) propose plusieurs aides pour les travaux de rénovation énergétique, sous le nom "Habiter mieux".

A quoi s'applique-t-elle ? A la réalisation d'un bouquet de travaux permettant un gain énergétique d'au moins 25%.

Quel est son montant ? Le montant dépend des revenus du ménage :
  • Pour les ménages aux ressources très modestes : 50% du montant des travaux HT, plafonné à 10.000 €, et une prime correspondant à 10% du montant des travaux HT, dans la limite de 2.000 € ;
  • Pour les ménages aux ressources modestes : 35% du montant des travaux HT, plafonné à 7.000 €, et une prime correspondant à 10% du montant des travaux HT, dans la limite de 1.600 €.
Qui peut en bénéficier ? Les propriétaires aux revenus modestes ou très modestes. Les plafonds sont les mêmes que pour Habiter mieux Agilité.

Pour quel logement ? Un logement de plus de 15 ans pour lequel vous n'avez pas bénéficié d'un PTZ pour l'accession depuis 5 ans.
L'aide Habiter mieux Sérénité de l'Anah

L'aide Habiter mieux Copropriété de l'Anah

Quelle aide ? En plus des aides aux particules, l'agence nationale de l'habitat (Anah) propose une aide "Habiter mieux" pour les copropriétés fragiles.

A quoi s'applique-t-elle ? A un projet de travaux permettant un gain énergétique de 35 % minimum dans un immeuble.

Quel est son montant ? Jusqu'à 5.250 € par logement, dont 1.500 € de prime pour le gain énergétique, et une aide à la maîtrise d'ouvrage (AMO).

Qui peut en bénéficier ? Les copropriétaires bailleurs ou occupants, sans condition de ressources.

Pour quel logement ? Un immeuble :
  • construit avant le 1er juin 2001 ;
  • comportant au moins 75% de lots occupés comme résidences principales ;
  • présentant une étiquette énergétique entre D et G ;
  • dont le budget prévisionnel annuel affiche un taux d'impayés de charges de 8 à 15 % pour les copropriétés de plus de 200 lots, ou de 8 à 25% pour les copropriétés de moins de 200 lots.
L'aide Habiter mieux Copropriété de l'Anah

La TVA à taux réduit

Quelle aide ? Le taux de TVA que vous payerez sur les travaux de remplacement de votre chaudière sera réduit, de 10% à 5,5%.

A quoi s'applique-t-elle ? Au remplacement d'une chaudière au fioul, ainsi que tous les travaux qui en découlent. Les travaux doivent être facturés par une entreprise, équipements compris.

Quel est son montant ? Le taux de TVA est réduit à 5,5% sur l'ensemble du montant des travaux.

Qui peut en bénéficier ? Les propriétaires (puisque ce sont eux qui doivent prendre en charge le changement de chaudière) sans condition de ressources.

Pour quel logement ? Une résidence principale ou secondaire ayant été achevée depuis plus de deux ans.
La TVA à taux réduit

Une exonération de la taxe foncière

Quelle aide ? Certaines collectivités (département, communes) exonèrent de taxe foncière leurs habitants ayant réalisé des travaux d'économie d'énergie.

A quoi s'applique-t-elle ? Au remplacement d'une chaudière au fioul par un système de chauffage plus performant : chaudière à haute performance énergétique (sauf fioul), pompe à chaleur, chauffage fonctionnant à l'aide d'une énergie renouvelable, etc. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise RGE.

Quel est son montant ? Vous pouvez être exonérés de taxe foncière à hauteur de 50 à 100% pendant maximum 5 ans à partir de l'année suivant celle du dernier paiement des travaux. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Qui peut en bénéficier ? Les propriétaires (puisque ce sont eux qui doivent prendre en charge le changement de chaudière) qui bénéficient déjà du CITE pour ces travaux.

Pour quel logement ? Une résidence principale achevée avant 1989.
Une exonération de la taxe foncière

Les aides des collectivités territoriales

Quelles aides ? De nombreuses collectivités territoriales proposent des aides aux ménages ayant fait réaliser des travaux de rénovation énergétique.

A quoi s'applique-t-elle ? Au remplacement d'une chaudière au fioul par un système plus performant.

Quel est leur montant ? Il varie en fonction des régions, départements, communes. La liste des aides est disponible sur le site de l'Anil.

Qui peut en bénéficier ? Les propriétaires (puisque ce sont eux qui doivent prendre en charge le changement de chaudière) mais aussi les copropriétés.

Pour quel logement ? Une résidence principale.
Les aides des collectivités territoriales

Le chèque énergie pour financer ses travaux

Si vous faites partie des ménages qui reçoivent automatiquement un chèque énergie, sachez que vous pouvez utiliser le montant perçu pour financer le remplacement de votre chaudière au fioul.  

Le chèque énergie pour financer ses travaux
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic