L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Locataire, ces petits gestes malins pour faire des économies

Par Manon Mercier
,
Mis à jour le 9 février 2018
Vous êtes locataire et vous souhaitez faire des économies d'énergie ? Problème : vous n'avez pas les moyens financiers de vous lancer dans des travaux de grande envergure ni d'investir dans de nouveaux équipements. Sachez que vous pouvez agir, même à votre échelle ! Commencez par des gestes simples et peu coûteux... Les conseils de Maison à part.
Les petits gestes éco-responsables qui changent la vie ? C'est par ici ! Être locataire ne rime pas souvent avec "économies d'énergie". Vous êtes en effet limités car c'est au propriétaire d'engager les lourds chantiers de rénovation énergétique.
Pourtant, il est tout de même possible de réduire sa facture énergétique et d'améliorer les performances de son habitat, même quand on est locataire. Maison à part lance la chasse au gaspillage, priorité à la préservation de la planète, le tout sans mettre forcément la main au porte-monnaie !
Des rideaux, en passant par les têtes thermostatiques pour les radiateurs, les mousseurs aérateurs pour les robinets ou encore les consomètres, la liste des petits gestes à faire et des petits équipements à ajouter est longue. Mais il y a plein de choses réalisables à votre échelle et ce, à moindres coûts.
Petit guide pour faire des économies d'énergie quand on est locataire...
Locataire, ces petits gestes malins pour faire des économies

Réduire sa facture d'énergie en chauffant son logement de manière cohérente

"Le chauffage représente en moyenne 61% de la consommation d'énergie d'un foyer. C'est donc le premier poste sur lequel il faudra travailler pour réduire sa consommation globale", explique Damien Hasbroucq de l'association Promotelec.
Pour faire des économies, les premiers gestes éco-responsables consistent à baisser de quelques degrés la température dans votre logis. "Si vous le diminuez de 1°C, vous pourrez réaliser jusqu'à 7% d'économie", ajoute-t-il. Et lorsque vous quittez votre logement pour quelques jours, n'hésitez pas à enlever 3 à 4°C. Enfin, il vous sera possible de régler votre thermostat sur "hors-gel" si votre départ est prolongé.
De son côté, l'association Conseils Thermiques propose d'opter pour l'installation de têtes thermostatiques sur les radiateurs. "Elles permettent de régler la température d'une pièce. Il est possible de diminuer la température de consigne d'une pièce peu utilisée", nous précise Xavier Hamonet, de l'organisme.
Prix du robinet thermostatique : comptez environ 20 euros.
Notez que la température d'une pièce de vie doit être comprise entre 19 et 20°C contre 17°C pour une chambre, selon l'ADEME.
Réduire sa facture d'énergie en chauffant son logement de manière cohérente

Réduire sa facture d'énergie en entretenant son équipement de chauffage

C'est dans les petits recoins que la poussière fait le plus de ravage ! A commencer par vos radiateurs, véritables nids à poussière. Avant de rallumer vos sources de chaleur pour l'hiver, prenez soin de les nettoyer de fond en comble. Ces endroits attirent la poussière et ce, pour plusieurs raisons :
- les mouvements d'air exercé par le radiateur (l'air monte et transporte avec elle de microscopiques déchets déposés alors le long des murs, au sol)
- durant l'été, les radiateurs ont eu le temps de se recouvrir d'une jolie couverture de poussière.
Voici nos astuces pour lutter contre la prolifération d'acariens mauvaise pour votre porte-monnaie (car ils réduisent l'efficacité de votre radiateur et augmentent votre consommation énergétique).
- Utilisez une brosse à radiateur (à partir de 5 euros)
- Si votre radiateur est électrique, débranchez-le avant de le nettoyer !
- Vous pouvez aussi utiliser une lingette dépoussiérante ou une éponge humidifiée.
- Déposez un sac sous votre radiateur pour faire tomber la poussière dans le récipient.
Un radiateur hydraulique
"Veillez à purger votre radiateur hydraulique si besoin. En effet, l'air se niche dans celui-ci à la place de l'eau ce qui provoque un sifflement. Le radiateur ne produit plus convenablement de chaleur", explique Xavier Hamonet de Conseils Thermiques.
Réduire sa facture d'énergie en entretenant son équipement de chauffage

Réduire sa facture d'énergie en n'obstruant pas les radiateurs et/ou sources de chaleur

"Il est important de bien dégager les radiateurs pour faciliter les échanges de chaleur avec la pièce", explique Xavier Hamonet. Tout en ajoutant : "Il ne faut pas les recouvrir ou poser des objets dessus pendant la période de chauffe ; il ne faut pas non plus disposer des meubles pouvant faire obstacle à la circulation de l'air."
Ces gestes éco-responsables vous permettront de voir la durée de vie de votre radiateur augmentée.
Réduire sa facture d'énergie en n'obstruant pas les radiateurs et/ou sources de chaleur

Réduire sa facture d'énergie en limitant la déperdition de chaleur au niveau des ouvertures

En améliorant votre isolation, vous conserverez la chaleur produite dans l'habitat. Des solutions simples et peu coûteuses existent : "Prenez soin de fermer vos volets la nuit, surtout en période de chauffe ; installez des rideaux épais au niveau de l'ouverture ou encore investissez dans des barres coupe-froid aux niveau des portes", précise Xavier Hamonet (10 euros pour les barres coupe-froid en GSB).
"Vous pouvez également refaire vos joints de fenêtres avec un tube de joint. Cela permet de limiter les entrées d'air dans l'habitat", ajoute le professionnel. Comptez environ 10 euros en GSB pour le tube de joint.
Conserver la chaleur dans une pièce
"Si vous êtes dans votre salon, fermez les portes alentours pour que l'air chaud ne se diffuse pas dans les pièces inoccupées de la maison", insiste-t-il.
A l'inverse, si vous avez une cheminée ou un poêle, ouvrez vos portes pour que la chaleur se propage. Ceci est d'autant plus vrai si vous avez un étage, car la chaleur monte.
Réduire sa facture d'énergie en limitant la déperdition de chaleur au niveau des ouvertures

Réduire sa facture d'énergie en évitant de laisser ses équipements en veille

Damien Hasbroucq insiste, lui, sur la nécessité d'éviter de laisser ses objets en veille : "On est dans une société où tout est branché et connecté. A tort souvent. Sur certains appareils, la consommation en veille représente une quantité d'énergie très importante."
"Pour agir efficacement sur votre consommation d'énergie, il est possible de mesurer, par le biais d'un consomètre (prix moyen : 20 euros), l'électricité produite par un objet branché à une prise, explique Xavier Hamonet de Conseils Thermiques.
Comment utiliser un consomètre ?
Les compteurs d'énergie se placent entre la prise et l'appareil. Ils vous indiquent les consommations en temps réel ou sur une durée plus longue. On estime que 1 W = 1 euro. Prenons une vieille imprimante et imaginons qu'elle consomme environ 17 W. Cela signifie qu'elle vous coûte environ 17 euros par an. Vous pourrez alors facilement faire des économies en la débranchant.
Dans son explication, Damien Hasbroucq affirme également qu'"il est important d'utiliser un système de multiprise avec un bouton 'on-off'. Cela permet de faire des économies et de couper le courant quand il n'y a pas besoin. Le système d'interrupteur, à l'image d'un interrupteur pour allumer la lumière, est également très efficace pour faire des économies."
Ce dernier déconseille fortement l'utilisation de multiprise en cascade. Le risque de surchauffe est accru.
Bon à savoir : un chargeur de portable (même non branché au portable) qui est resté sur une prise continue de consommer de l'électricité. Débranchez-le !
Réduire sa facture d'énergie en évitant de laisser ses équipements en veille

Réduire sa facture d'énergie en veillant à son éclairage

L'éclairage joue un rôle dans votre consommation d'énergie. Limiter son utilisation influera sur votre porte-monnaie.
- Éclairez en fonction de vos besoins ! "Pour une pièce de vie, vous opterez pour un éclairage plus fort que pour une chambre", explique Xavier Hamonet.
- Apprenez à lire en "LUMEN" : "Le LUMEN se prononce 'lumène' et son symbole sur les boîtes d'ampoules est 'lm'. 800 lm est idéal pour une pièce de vie et 600 lm pour une chambre", compare le professionnel.
- Préférez une ampoule à allumage instantané
- "Un récent partenariat entre Philips et EDF permet d'acheter des ampoules LED de bonne qualité, à un prix très raisonnable", explique Conseils Thermiques.
Astuce déco ! Domptez la lumière en jouant avec vos murs... Plus ils seront clairs, plus la pièce renverra de la lumière. Et si vous ajoutez à cela un mobilier de la même teinte, vous aurez tout gagné !
Réduire sa facture d'énergie en veillant à son éclairage

Réduire sa facture d'énergie en surveillant sa consommation d'eau

"L'économie d'énergie passe aussi par l'économie d'eau", précise Xavier Hamonet. En effet, ayez conscience que lorsque vous faites couler de l'eau chaude, celle-ci est directement chauffée grâce à un chauffe-eau individuel ou collectif. Préférez ainsi la douche au bain : une douche de quatre à cinq minutes consomme près de 50 litres !
Optez pour un limiteur de pression ou un embout mousseur aérateur afin de diminuer votre consommation d'eau. "Ces systèmes provoquent les mêmes sensations lors du lavage, et pourtant beaucoup moins d'eau s'écoule de votre robinet", explique ce dernier (produits disponibles en GSB à partir de 10 euros).
Réduire sa facture d'énergie en surveillant sa consommation d'eau

Réduire sa facture d'énergie en se préoccupant de l'entretien de l'électroménager

"Les appareils de froid représentent 35% de la consommation en électricité. Il est donc impératif de veiller à leur bon entretien. Par exemple, pensez à dégivrer votre réfrigérateur tous les six mois. Un millimètre de givre représente une surconsommation d'environ 10%", affirme Xavier Hamonet.
Éloignez le frigo d'un source de chaleur quelconque (radiateur ou four par exemple) et veillez à régler sa température à 5°C maximum.
Réduire sa facture d'énergie en se préoccupant de l'entretien de l'électroménager

Réduire sa facture d'énergie en pilotant ses équipements à distance grâce à la domotique

Si votre budget vous le permet, vous pouvez également opter pour le pilotage à distance de vos équipements. La domotique "permet de contrôler ses équipements et leurs consommation à distance. Elle s'adaptera à vos habitudes de vie et vous permettra d'utiliser de manière juste vos objets. Vous pourrez piloter votre chauffage à distance afin qu'il se déclenche avant que vous arriviez dans votre logement", explique Damien Hasbroucq.
Prix : à partir de 100 euros pour l'achat de l'élément de départ.
Réduire sa facture d'énergie en pilotant ses équipements à distance grâce à la domotique

Le propriétaire peut exiger du locataire une participation aux travaux d'économies d'énergie

Damien Hasbroucq informe également que "le propriétaire, s'il fait des travaux d'économies d'énergie au sein du logement, peut demander un participation financière au locataire."
"Cette contribution dépend des travaux, et son montant ainsi que sa durée sont limités", explique le ministère du logement.
Pour en savoir plus sur les démarches à suivre et sur les modalités de paiement, rendez-vous sur le site www.logement.gouv.fr.
Le propriétaire peut exiger du locataire une participation aux travaux d'économies d'énergie
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic