L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Purger un radiateur : mode d'emploi

Par Stéphanie Thibault
,
le 20 septembre 2018
Si votre radiateur gargouille, s'il chauffe moins bien, ou plus du tout, c'est sans doute le signe qu'il a besoin d'être purgé. Pour optimiser les performances de sa chaudière, mais aussi faire des économies d'énergie, il est indispensable d'éliminer l'air qui s'introduit dans le circuit de chauffage, et peut gêner son bon fonctionnement.
Un circuit de chauffage bien entretenu permet d'optimiser les performances de sa chaudière, et de réaliser des économies d'énergie. Vérifier son bon état de fonctionnement avant sa remise en route est ainsi recommandé pour s'assurer de passer l'hiver bien au chaud. Il est donc nécessaire de purger régulièrement ses radiateurs afin d'évacuer l'air qui s'infiltre dans le circuit de chauffage.
D'où vient cet air ? La chaleur produite par la chaudière alimente les radiateurs via des tuyaux remplis d'eau. Avec le temps, des bulles d'air peuvent se former dans les canalisations, et ainsi empêcher l'eau chaude de circuler de manière homogène. Les radiateurs chauffent alors moins bien, et la chaudière tourne alors à plein régime pour compenser. Contrôler son circuit de chauffage en début de saison permet donc de s'assurer que celui est opérationnel avant l'arrivée des premiers frimas.

Quand purger un radiateur ?

S'il n'y a pas de règles en la matière, il est recommandé de purger ses radiateurs au moins une fois par an, généralement avant de remettre le chauffage en route. Mais l'opération peut être à renouveler plus souvent si nécessaire. Plusieurs signes peuvent vous alerter.
>Votre radiateur chauffe moins bien. S'il chauffe peu, ou reste froid, alors que votre chaudière fonctionne normalement, cela peut signifier que de l'air obstrue les tuyaux. Il faut donc purger le radiateur pour le chasser.
>Votre radiateur est chaud en bas et froid en haut. C'est le signe que l'eau circule mal dans les canalisations. Il faut là aussi évacuer l'air qui s'est infiltré dans le circuit de chauffage.
>Votre radiateur gargouille. S'il siffle ou fait "glouglou", cela signifie qu'il y a de l'air dans les tuyaux.
>Votre radiateur fuit.
Un radiateur qui goutte est souvent un radiateur qui a besoin d'être purgé, car c'est le signe que de l'air circule dans les canalisations.

Comment purger un radiateur ?

Purger un radiateur est simple et ne prend que quelques minutes. Pour s'assurer que l'ensemble du circuit de chauffage est correctement vidangé, il est préférable de purger tous ses radiateurs en même temps. Pour cela, vous aurez besoin d'un tournevis, d'une pince ou d'une clé à molette (ou encore de la clé de purge fournie avec le radiateur pour les plus récents d'entre eux), d'une bassine pour récupérer l'eau, et éventuellement d'une paire de gants de protection.
>Assurez-vous que votre radiateur est froid. Pour éviter tout risque de brûlure, mieux vaut intervenir sur des radiateurs froids. Prenez soin d'éteindre votre chaudière si vous l'avez remise en route, et laissez aux radiateurs le temps de refroidir avant de les purger.
>Desserrez la vis de purge. Elle est généralement située en haut du radiateur, du côté opposé au thermostat. Après avoir enfilé les gants, placez la bassine, ou un récipient, sous le robinet de purge. A l'aide d'un tournevis, d'une pince ou d'une clé de purge, desserrez doucement la vis, sans forcer et sans la dévisser complétement. Si elle ne tourne pas et vous semble coincée, ne vous acharnez pas, vous risqueriez de l'endommager. Mieux vaut dans ce cas faire appel à un professionnel.
Laissez l'eau s'écouler quelques secondes
Laissez l'eau s'écouler quelques secondes © iStock
 
>Purgez le radiateur. Laissez l'air s'échapper des canalisations. Une fois celui-ci évacué, de l'eau va également sortir du robinet. Laissez-la s'écouler quelques secondes (de quoi remplir l'équivalent d'un petit gobelet) pour vous assurer qu'il n'y a plus aucune bulle d'air dans le circuit de chauffage, puis resserrez la vis. Répétez l'opération sur chaque radiateur.
Bon à savoir : les modèles de radiateurs les plus récents disposent souvent d'un système de purge automatique.

Rétablir la pression dans le circuit de chauffage

Vos radiateurs purgés, pensez à vérifier le niveau de pression de la chaudière. L'air et l'eau qui se sont écoulés peuvent en effet entrainer une diminution de la pression. Pour que la chaudière fonctionne correctement, celle-ci doit être comprise entre 1 et 1,5 bar. Si ce n'est pas le cas, ouvrez le robinet de remplissage pour rajouter de l'eau dans la cuve.
 
Attention : si vos radiateurs dépendent d'un système de chauffage collectif, seul un spécialiste est habilité à intervenir sur la chaudière. Cela ne vous empêche pas de purger vos radiateurs, mais le circuit de chauffage ne pourra être vérifié que par un professionnel. En cas de problème, il est préférable d'avertir le gardien de son immeuble, ou le syndic de copropriété, qui se chargera de prendre contact avec le prestataire chargé de la maintenance.
Merci à Antony Hadjipanayotou, chef d'entreprise et spécialiste plomberie-chauffage, pour ses conseils.
Purger un radiateur : mode d'emploi
Nous vous recommandons

Découvrez 10 idées inspirées pour meubler et décorer avec style les abords de votre piscine.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic