Que faire dans son jardin en mars ?

    Publié le 28 février 2022 par Lucien Brenet
    Mars est un mois de préparatifs pour le printemps. S'il est encore temps d'éprendre du compost et de tailler ses arbres, l'heure est aussi venue de mettre la main à la pâte, ou plutôt à la terre, et de faire ses plantations.
    Normalement, vous avez mis les mois de janvier et février à profit pour préparer votre terrain avec du fumier et réaliser vos schémas afin de déterminer l'agencement de votre jardin. Mars arrive, il est donc temps de lancer les derniers préparatifs pour le printemps. Pas de panique non plus, il vous reste un long mois pour travailler ! Et pour les retardataires, il est encore temps d'épandre du compost avant de faire vos semis et plantations.

    Il est aussi temps de faucher les engrais verts que vous auriez possiblement semés à la fin de l'été dernier (moutarde, seigle, sarazin...). Engrais que vous pouvez aussi semer durant l'hiver. Ils ont l'avantage de vous débarrasser des mauvaises herbes, mais aussi de fertiliser les sols.


    Plantations, semis : que faire au mois de mars ?


    A cette période de l'année, vous pouvez commencer à semer laitue, oignon, échalote, ail, rutabaga, mais aussi vos pommes de terre ou encore votre rhubarbe, l'ail rose et l'oignon blanc. Pour la rhubarbe, pensez à diviser le gros pied en tranchant la souche en deux ou en trois à l'aide d'une bêche.

    Il est aussi possible de semer les légumes dits frileux sous abris, et les légumes rustiques en pleine terre. Les légumes frileux correspondent aux tomates, poivrons, piments, courgettes, concombres, cornichons, aubergines, et melons. Ils ont en effet besoin de chaleur et de lumière, le mieux est donc de les mettre sous serre, ou dans votre maison près des fenêtres.

    Attention, ce qui est sous serre doit être protégé à l'aide de voiles d'hivernage. "Profitez des journées plus douces et ensoleillées pour enlever ce voile afin de les laisser sécher" conseille Eric Reduron, chef de produits Gamm vert pour la pépinière et le marché aux fleurs.

    Côté plantations, il existe plusieurs façons de réaliser ses semis. En ligne pour les panais, carottes, betteraves, navets, laitues, épinards, fèves... Les graines sont ici déposées dans un sillon de 1 à 3 cm de profondeur, puis recouvertes de terreau.

    Ensuite, viennent les semis en poquet pour les haricots, petits pois, courges, maïs, melons, courgettes, cornichons. Il suffit de déposer quelques plans dans un même trou de 3 cm de profondeur. A la levée, il ne faudra conserver que deux plans maximum.

    La troisième technique consiste à semer à la volée. Elle convient aux salades par exemple, ou encore aux engrais verts. Il s'agit de répandre des graines, puis de les recouvrir de terre à l'aide d'un râteau.

    Mars est également un mois où vous pouvez déjà récolter blette, panais, laitue, chicorée, poireau, chou-fleur, mâche, ou encore radis d'hiver.


    Planter, tailler et entretenir ses arbres fruitiers


    Pour ce qui est du verger, vous pouvez poursuivre la taille d'hiver des petits fruitiers et bouturer les cassissiers ou encore les groseilliers par exemple. Pensez également à répandre une couche de compost ou de fumier à la base de vos arbres.

    Vous pouvez aussi semer des fleurs mellifères au pied des arbres afin d'offrir pollen et nectar aux insectes pollinisateurs. Au printemps, les abeilles sont friandes de trèfle, géranium, vivace, scabieuse ou encore de sauge. Pour l'été, phacélie, mélilot blanc, lavande, cosmos, thym, coriandre, souci, tournesol, bleuet, aster et capucine feront des heureuses.

    Mars, c'est aussi moment de planter les arbustes à petits fruits rouges : groseilliers, framboisiers, cassissiers...
     

    Attention : Pour préserver les plants et s'assurer d'une bonne croissance, il est essentiel de respecter les saisons et de ne pas se précipiter, sous peine de devoir recommencer si un épisode de froid survient. En cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil aux professionnels.


    Planter et tailler arbres et arbustes d'agrément


    En mars comme en février, l'heure est à la plantation d'arbres et arbustes d'agrément, hors période de gel bien sûr. A noter qu'il est toujours possible de planter jusqu'au printemps, mais attention car "plus vous le faites tard et plus vous devrez arroser lors de la période estivale" prévient Eric Reduron.

    Côté taille, une petite coupe est de bon augure pour les arbres à floraison estivale comme les ibiscus, les escallonias, les spirées, les clématites. "A l'inverse, il ne faut surtout pas tailler les arbustes qui fleurissent au printemps comme les forsythias où les cognassiers du Japon, car vous couperiez les fleurs" rappelle le spécialiste.

    Vous pouvez aussi tailler votre haie, exception faite des conifères qui se taillent à l'automne. Profitez également des jours ensoleillés pour aérer les frileux protégés par un voile d'hivernage, afin de prévenir tout risque de condensation et les problèmes liés à l'humidité qui en découleraient.

    Côté fleurs, c'est aussi l'heure de planter les vivaces ainsi que les bulbes à floraison estivale et automnale, et de semer les annuelles, sous abris comme les pétunias, verveines, sauges, oeillet d'Inde, cosmos...

    Vous pouvez également mettre du compost au pied des iris et des pivoines. Et si vous avez du laurier-rose, pensez à le traiter avec de la bouillie bordelaise afin de le protéger face à la bactériose et la pseudomonia.

     
    Si vous taillez des branches de taille importante, pensez à mettre un mastic pour protéger la plaie. Si les branches sont recouvertes de neige, secouez-les afin d'éviter qu'elles ne cèdent sous l'effet du poids.


    Aménager son extérieur


    En ce qui concerne l'aménagement extérieur, profitez du calme de la fin de l'hiver pour engager vos travaux. Envie de faire installer une pergola, de monter un abri de jardin, de réaménager votre terrasse ou vos allées ? C'est la période idéale pour vous lancer.

    C'est aussi le moment de vous occuper de votre pelouse. Après l'hiver, il se peut en effet qu'elle ait souffert du gel, de la neige, voire d'un excès de pluie... Si votre gazon montre quelques signes de faiblesse, l'heure est venue d'en prendre soin pour lui redonner un peu de vigueur. Retrouvez tous nos conseils dans notre article dédié.


    Que faire dans son jardin en mars ?
    Articles qui devraient vous intéresser
     
    Recevez gratuitement
    La newsletter Maison à Part
    L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
    Vous pouvez vous désabonner en un clic