Que faire dans son jardin en juin ?

    Publié le 30 mai 2022 par Lucien Brenet
    Le mois de juin promet de vous tenir bien occupé au jardin. A l'image de mai, semer, planter, récolter, protéger, vont rythmer vos journées. Et alors que les températures grimpent, vous devrez porter une attention toute particulière à l'arrosage.
    Jardiniers amateurs et confirmés le savent : juin est l'un des mois les plus chargés au jardin. Dans le prolongement de mai, il y a en effet beaucoup à semer, à planter, et à ramasser.
    Au potager, c'est aussi le moment de pailler autour de vos plantations afin de limiter la prolifération des mauvaises herbes. Si elles se multiplient, éliminez-les plutôt à la l'aide d'un sarcloir pour prendre le mal à la racine.
    Vous pouvez également semer des engrais verts sur les parcelles qui ne sont pas occupées. Ces petites plantes limiteront le lessivage des terres et la prolifération des mauvaises herbes, en plus de nourrir la terre, stimuler la vie microbienne, et attirer les pollinisateurs.

    Que planter en juin dans son potager ?

    Côté plantation, vous n'aurez que l'embarras du choix. Les Saints de glace étant passés, le soleil a pris ses quartiers d'été. Les variétés frileuses vont donc pouvoir s'épanouir sans risque.
    Dans la continuité du mois de mai, vous pouvez planter tomates, courgettes, haricots, navets, betteraves, roquette, mesclun, mais aussi des radis noir et blanc d'automne, des choux, des courges, et côté herbes aromatiques basilic, cerfeuil, persil, ciboulette...
    C'est aussi le moment de déposer un peu de compost aux pieds des légumes. Pensez à éclaircir les carottes et les betteraves qui commencent à pousser : éliminez les plants plus petits pour laisser de la place aux mieux formés. Comptez environ 3 cm entre chaque. Vous pouvez également rabattre votre menthe afin que celle-ci se fortifie et s'épanouisse d'autant plus.
    Idem sur les arbres fruitiers : vous pouvez limiter le nombre de fruits en formation sur vos pommiers et poiriers, afin que ceux restant puissent s'épanouir au maximum.
    Côté récolte, juin se distingue par un retour de la variété dans nos assiettes. Pommes de terre nouvelles, carottes, pois, fraises (pensez à supprimer les stolons, qui épuisent inutilement la plante mère), rhubarbe (jusqu'en septembre), cassis, framboises, groseilles, pêches, cerises, abricots... De quoi se régaler !

    Juin : à l'arrosage !

    Sans surprise, en juin, il fait déjà chaud. L'arrosage est dès lors primordial. Pour un arrosage responsable, pensez à utiliser de l'eau de pluie (vous pouvez installer un bac de récupération dans votre jardin), et à adapter l'arrosage en fonction des besoins de vos plantations. Vous pouvez également installer un système d'arrosage automatique, avec un goutte-à-goutte qui apportera la juste quantité d'eau.
    Surveillez aussi la météo. Si votre pluviomètre indique plus de 100 mm d'eau, votre potager aura reçu l'équivalent de 10m3 et il ne sera pas nécessaire d'arroser davantage.
    Afin de limiter les besoins en eau, vous pouvez également biner votre sol. Le binage consiste à ameublir la terre en cassant la couche supérieure, souvent compacte après un arrosage ou un épisode pluvieux. Si elle est trop dense, elle empêche les jeunes pousses de sortir et ralentit le développement des racines. Grâce au binage, l'eau s'infiltrera plus facilement vers les racines les plus profondes et limitera donc les besoins en eau.
    Pour limiter son évaporation, vous pouvez également installer un paillage de 3 à 5 cm d'épaisseur aux pieds de vos légumes afin de protège la terre du soleil et conserver un maximum de fraîcheur. Préférez aussi arroser le matin pour que vos plantations en profitent toute la journée !

    Arbres, arbustes, vivaces : évitez les plantations tardives

    Comme en mai, en juin, "il est préférable de pas planter dans le jardin d'agrément car les plantes n'auront pas suffisamment de temps pour bien s'installer et demanderont beaucoup plus d'entretien et d'eau l'été venu, surtout en cas de forte chaleur !", rappelle Pierre Adrien Lagneau, conseiller chez Truffaut.
    Quelques exceptions cependant, car il est encore temps de semer les dernières annuelles dans vos massifs et de planter les bulbes d'automne (cyclamen de Naples, colchiques, crocus...).
     
    Attention : Mieux vaut ne pas tailler ses arbres au mois de juin, car à cette période la sève monte et vous pourriez les affaiblir.

    Préserver son jardin des nuisibles

    Pour protéger votre jardin des indésirables, notamment des insectes qui dévorent tout, privilégiez des solutions naturelles. Certaines variétés de plantes ont cela d'intéressant qu'elles éloignent nuisibles et maladies. Citons la bourrache, la capucine, les œillets d'Inde...
    Concernant les escargots et les limaces, les oiseaux, les poules et les hérissons s'en chargeront pour vous. A condition bien sûr que votre jardin soit accueillant pour ces derniers. Pensez à laisser en place des taillis pour les hérissons, et à installer des nichoirs pour les oiseaux, qui contrairement à une idée reçue, sont vos alliés. Et oui, les mésanges par exemple, raffolent des pucerons !
    Néanmoins, il est vrai que certains volatiles se délecteront volontiers de vos baies. Pensez donc à installer un filet sur vos cassis, groseilles et framboises.

    Aménager son extérieur

    Juin, c'est aussi le moment de fignoler l'aménagement de son extérieur pour en profiter tout l'été. Si vous ne l'avez pas encore fait, il est temps de nettoyer votre mobilier de jardin, voire de le repeindre pour lui offrir un petit coup de frais.
    L'heure est aussi venue d'aménager votre terrasse ou les abords de votre piscine. Pour ceux qui envisagent de plus gros travaux, la belle saison est aussi le moment de refaire ses allées de jardin, de changer sa clôture ou son portail...
    Vous pouvez également installer un poulailler dans votre jardin. Les cocottes se chargeront avec plaisir de certains de vos déchets et vous aideront ainsi à réduire le volume de vos poubelles. Pensez aussi aux oiseaux, aux hérissons, papillons, abeilles et autres coccinelles, très utiles dans le jardin, en disposant des abris.
    Enfin, n'oubliez pas non plus de tondre votre gazon qui pousse de nouveau à grande vitesse. Retrouvez ici nos conseils pour bien choisir votre tondeuse ou votre robot tondeuse.
    Que faire dans son jardin en juin ?
    Articles qui devraient vous intéresser
     
    Recevez gratuitement
    La newsletter Maison à Part
    L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
    Vous pouvez vous désabonner en un clic